toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La proposition de destitution de François Hollande sera examinée le 23 novembre


La proposition de destitution de François Hollande sera examinée le 23 novembre

La proposition de destitution de François Hollande doit désormais être examinée par le bureau de l’Assemblée nationale. Les socialistes accusent la droite de salir la fonction présidentielle.

L’AFP a appris le 15 novembre auprès de la présidence de l’Assemblée nationale que la proposition du groupe Les Républicains de destitution du président de la République pour divulgation d’informations secrètes serait examinée le 23 novembre par le bureau de l’Assemblée nationale, sa plus haute instance collégiale.

Le patron des députés Les Républicains (LR) Christian Jacob et 78 membres de son groupe ont signé une proposition de résolution «visant à réunir le Parlement en Haute Cour, en vue d’engager la procédure de destitution à l’encontre du président de la République». Celle-ci a été enregistrée par l’Assemblée le 10 novembre et, depuis ce dépôt, le groupe LR a fait état d’un total de 152 signatures.

Cette proposition de résolution est motivée par le «manquement [de François Hollande] manifestement incompatible avec l’exercice de ses fonctions en lien avec ses confidences sur la défense nationale, révélées dans l’ouvrage intitulé Un président ne devrait pas dire ça», selon le texte publié sur le site de l’Assemblée.

Loading...

Il pointe «la divulgation d’opérations aériennes, celle de l’exécution décidée par le chef de l’Etat lui-même, de chefs djihadistes», ainsi que la révélation «que la France payait pour la libération de ses otages». En outre, François Hollande a dévoilé «le contenu de ses conversations avec des chefs d’Etat étrangers», voire a fait «participer des journalistes à ces entretiens», ce qui «met en cause la crédibilité de la parole de la France et la confiance de ses partenaires», estiment les signataires de cette proposition.

L’un des portes-parole des députés socialistes, Hugues Fourage, a dénoncé «une opération politicienne minable» pour «salir le président, contester sa légitimité et abîmer la fonction présidentielle».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “La proposition de destitution de François Hollande sera examinée le 23 novembre

    1. sergeb

      «salir le président, contester sa légitimité et abîmer la fonction présidentielle».

      Pas très difficile avec l’accumulation de ses frasques

    2. Pinhas

      Moi citoyen , je promets de ne jamais voter pour la gauche et ses faux -jetons .

      Moi citoyen , j’ai honte de voir comment le gouvernementeur sali la France , sali Israël , sali l’honneur des Français qui lui ont fait confiance .

      TROU DU CUL .

    3. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Il est nécessaire de destituer ce prési plein de dents (contrairement à nous) qui non seulement divulgue des informations secret défense mais qui est visiblement aussi, légèrement dérangé du ciboulot, qui ne sait pas qui il est lui même. Subir un président qui n’est pas très équilibré dans sa tête est malheureux pour la France.

      Voyez les articles titrés : « L’alarmant questionnement existentiel de François Hollande ».
      Attitude hallucinante lors de la remise de prix de deux photographes à l’Elysée. [ je cite :  » Alors qu’il rendait hommage à deux photographes, lauréats du prix de l’Elysée, le chef de l’Etat est brièvement sorti de son texte, raconte Cécile Amar, journaliste de L’Obs. Le temps pour lui, face à une assistance interloquée, de partager son interrogation existentielle ».]

      Il a pété un cable. Mais depuis quand ???

    4. judith

      Moi Presse citron, je ferai toujours avant de prendre une décision la balance pour savoir si cela est juste ou non.
      Que de promesses non tenues ! la neutralité Suisse appliquée a la France qui ne prend pas partit lorsqu’il s’agit de Jérusalem, Quel puant Pet Résident.

    5. judith

      Dans les couloirs de l’assemblée, il y a les lobbies, et dans l’assemblée une majorité de bâtisseurs.
      Sérieusement qui croient vraiment qu’ils vont se faire du mal ? La concorde n’est pas le concorde, l’un est partit en flamme l’autre est la lumière des nations.

    6. Aline1

      Franchement il n’a pas été très futé en faisant cette déclaration pleine d’emphase :

      « Moi Président »,

      N’importe qui sait, que ce n’est pas si facile de Gouverner et que tout peut arriver, même si l’on arrive avec un courage d’enfer.

      Or lui déjà était un menteur patenté, ne serait-ce que dans sa vie privée, donc il aurait mieux fait d’éviter cette hallucinante liste de « Moi…je ».

      Qui va rester dans les annales comme une blague sinistres pour ses descendants.

    7. filouthai

      Je ne comprends pas que Gras du Bide n’ait pas déjà été destitue :
      – il installe sa maîtresse Valérie a l’Elysee,
      – il forme un gouvernement ou les escrocs et autre voyous pullulent : Cahuzac, Thevenoud, Benguigui, Kader Arif, etc..et ose encore parler de morale,
      – il laisse croître le nombre de chômeurs de 1 million en mettant en place une boîte à outils,
      – il détruit l’idée de famille en dénaturant le mariage,
      – il organise la mise en liberté des delinquants par une politique pénale dogmatique,
      – il laisse les casseurs de gooche (Nuit d’égout, zadistes, CGT,etc) détruire le pays
      – il épuise et décourage les forces de l’Armee et de la Police, laissant le pays à la merci d’agresseurs sanguinaires,
      – il laisse les islamistes tuer 250 personnes et en blesser 500 autres en ne prenant pas les mesures necessaires pour protéger le pays,
      – il favorise le développement de l’Islam au détriment des autres religions, des principes et traditions de la Repyblique,
      – il se livre à une analyse indécente de son action en perorant avec 2 journalistes de gooche (pleonasme) pendant 5 ans au lieu d’agir pour le bien être du peuple français -ce pourquoi il a été élu,
      Etc etc

    8. o.icaros

      « … Hugues Fourage, a dénoncé «une opération politicienne minable» pour «salir le président, contester sa légitimité et abîmer la fonction présidentielle».
      Quand, à peine installé à l’Elysée, le président, avec sa concubine, tel un bidochon, se promène sur la plage en tongs et gros dégueulasse, sûr, la fonction présidentielle en a pris un coup dans le bide!
      Ses histoires sentimentales avec des cris et des potiches en porcelaine de Chine qui volent, sûr, que cela abîme la fonction présidentielle.
      Quand le président, de l’Elysée, s’adresse à Leonarda, sûr, cela abaisse la fonction présidentielle.
      Quand un président parle, parle, parle à nous saouler, sûr, cela démonétise la fonction. N’est-ce pas un socialiste, Rousset (?) qui lui a demandé de la fermer?

    9. doudou

      j’espere de tout mon coeur qu’il soit destitué ,car lui et toute sa clique,n’ont fait que des conneries depuis qu’ils sont à l’executif,pauvre France,ils l’ont foutu dans la « m »,et ça va etre dûr de la relever!!!

    10. francaispasnaif,

      Cette procédure n’aboutira pas car « impossible  » mais elle a le mérite pointer du doigt tout le mal qu ‘ Hollande a fait à la FRANCE

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *