toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France: Polémique après l’agression sexuelle d’une femme de 67 ans, par un migrant de 16 ans


France: Polémique après l’agression sexuelle d’une femme de 67 ans, par un migrant de 16 ans

Un mineur soudanais arrivé de Calais est convoqué en mars prochain en vue de sa mise en examen pour l’agression sexuelle d’une femme de 67 ans jeudi à Arzon (Morbihan), suscitant la protestation des opposants à l’accueil des migrants, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Vannes.

Jeudi vers 18h00, alors que la sexagénaire déchargeait ses courses devant sa maison, un jeune Soudanais de 16 ans arrivé fraîchement de Calais, et hébergé dans un centre d’accueil pour mineurs de la commune, est venu à sa rencontre, a raconté à l’AFP François Touron, procureur de la République de Vannes.

Dans un anglais approximatif, la dame et le jeune ont échangé des banalités avant que ce dernier ne lui donne un baiser. Après cinq baisers la femme, excédée, s’est dégagée. Le jeune lui a alors touché le sein gauche, avant de mimer une masturbation et de s’enfuir en courant, a précisé à l’AFP le procureur.

La victime « n’a pas eu peur » mais a porté plainte, a rapporté à l’AFP le procureur.

Loading...

Placé en garde à vue, le jeune Soudanais a été remis en liberté. Il est convoqué en mars 2017 devant le juge des enfants en vue de sa mise en examen pour agression sexuelle. « Une main sur le sein c’est une agression sexuelle », a précisé M. Touron.

L’agression a donné lieu à une polémique sur les réseaux sociaux, alimentée par des sites internet et des mouvements politiques hostiles à l’accueil des migrants.

Ils ont relayé un appel à manifester lundi devant la mairie de la commune pour s’opposer à l’accueil des migrants.

14/11/2016 11:59:10 –  Rennes (AFP) –  © 2016 AFP

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “France: Polémique après l’agression sexuelle d’une femme de 67 ans, par un migrant de 16 ans

    1. Moshé

      Remis en liberté !!!

      Ca veut tout dire !!!!

      Si il avait été français non-musulman il ne serait pas en liberté !!!

      Mise en garde à toutes les femmes, ne faites jamais de signe amicaux ou regards condescendants envers ces monstres, ils l’interprète différemment et c’est la porte ouverte à tout !!

    2. capucine

      Placé en garde à vue, le jeune Soudanais a été remis en liberté. Il est convoqué en mars 2017 devant le juge des enfants en vue de sa mise en examen pour agression sexuelle.
      Pourquoi attendre le mois de mars ? il ne sera plus là sans doute et ne se présentera pas devant la justice ! dans un cas pareille , il faut le renvoyer au
      Soudan …Tolérance ZERO

    3. David 1

      Dans sa culture de m. , l’auteur de tels gestes est passible de mort par la famille, la foule ou l’Etat

      En Europe , tout est permis à ces chiens galeux .D’ici Mars 17, ila le temps de récidiver , faire pire , galvanisé par l’impunité

      Ce juge est un enfoiré

    4. sdaubi

      Les Français devront tôt ou tard prendre les armes contre ces criminels mais aussi contre tous les collabos qui permettent cette situation, cela deviendra une question de vie ou de mort pour leurs femmes et leurs enfants et jamais les premières phrases de ‘hymne national n’auront été aussi justes et appropriés:
      « Aux armes, Citoyens,formez vos bataillons……….Entendez vous dans nos campagnes, mugir ces féroces soldats, ils viennent jusque dans nos bras (puissamment aidés par les collabos) égorger nos fils et nos compagnes
      AUX ARMES CITOYENS, FORMEZ VOS BATAILLONS

    5. Jcriendutou

      « Remis en liberté »…..N’y aurait-il un sentiment d’impunité ? Un encouragement à récidiver ? Ah, la justice française, toujours aussi (im)pitoyable.

    6. sergeb

      « Une main sur le sein c’est une agression sexuelle », a précisé M. Touron.
      Bon et bien ..
      Peut être que pour eux c’est comme taponner le pis des chèvres pour en vérifier le tonus.

    7. Pinhas

      Et dire que certains Français font des demandes pour accueillir des soit disant migrants mais vrais barbares .

      Hé oui de gentils innocents inconscients ça existe la preuve .

      En effet comme prévient Moshé ,  » Ne faites jamais de signe amicaux ou regards condescendants envers ces monstres, ils l’interprète différemment et c’est la porte ouverte à tout !! »

    8. filouthai

      1*) Ce ne sont pas des « migrants » , mais des clandestins, c’est à dire des illégaux.
      2*) dans n’importe quel pays au monde, les clandestins cherchent à ne pas se faire repérer.
      S’ils commencent à agresser un ressortissant français, il n’y a qu’une réponse possible , c’est la prison puis l’expulsion à titre définitif du territoire.
      Toute autre réponse aura pour unique conséquence un accroissement du nombre de clandestins sur le territoire et un comportement agressif et provocateur de leur part , qui empêchera toute assimilation.
      Au fait , le « jeune » soudanais , qu’elle religion ?

    9. Claire

      Un juge pour « enfants » pour un « mineur » qui devait mesurer 1,80 m et qui a agressé sexuellement une dame qui aurait pu être sa grand-mère! On marche vraiment sur la tête. Où sont les hommes dignes de ce nom dans notre pays, qui défendent leurs mères, leurs femmes, leurs filles? Où est la « justice » qui remet en liberté tous ces criminels au lieu de les expulser immédiatement vers leurs pays d’origine où ces actes ne sont sûrement pas tolérés?

    10. Lara

      Ces jeunes sauvageons prétendent avoir 16 ans alors qu’ils ont en réalité 20 ans. C’est encore un stratagème pour ne pas se faire expulser. Ces gens là sont très bien conseillés par des associations financées par l’Etat ou autres no border. Il pense donc qu’il peut tout se permettre en France et vu la réaction du juge, il a raison.

    11. Aline1

      Ils n’ont pas notion des limites.

      C’est affreux, en même temps – 17 ans c’est quand même jeune. Ils me font presque de la peine.
      Mais j’en veux terriblement au système qui a permis qu’ils en arrivent là.

      Et pour autant, malgré ma peine, je ne peux excuser. On ne peut excuser, parce que la culture de l’excuse a été la porte ouverte à toutes les dérives.

      Nous n’avons, hélas, plus le droit d’excuser.

    12. Pinhas

      Aline1.

      Un jeune de 17 ans peut te rendre triste dans le cas où il se ferait agresser voir violer.
      Mais la ce barbare est un criminel .
      Ta compassion aveugle me fait réagir car elle est preuve qu’encore beaucoup de Français n’ont toujours pas compris à qui nous avons à faire.

    13. francaispasnaif,

      Castration pour ces dégénérés et obsédés qui violeraient leur grand mère ! Qu »+attend on pour une descente punitive avant qu’il ne fiche le camp ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *