toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France: la nouvelle de Donald Trump président déstabilise le gouvernement


France: la nouvelle de Donald Trump président déstabilise le gouvernement

S’il a assuré que «la France continuera de travailler avec les États-Unis», le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a toutefois prévenu que l’Hexagone était «allié mais pas aligné».

La lettre de félicitations à Hillary Clinton était sur le bureau de François Hollande, prête à être envoyée. Elle va finir à la poubelle. L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, qui a sonné l’ensemble de la classe politique française, à commencer par le gouvernement. «J’essaie de comprendre», a ainsi confié le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, sur France 2.

«Il faut garder son sang froid», a exhorté le chef de la diplomatie française, disant vouloir «attendre de savoir ce que va faire» le nouvel occupant de la Maison Blanche. «Cette élection interpelle. Je sentais monter une inquiétude, des interrogations… La crise de 2008 a laissé des traces profondes dans les territoires américains», a-t-il tenté d’expliquer, estimant qu’une «partie des concitoyens laissés pour compte, qui ne votaient plus» avaient cette fois «fait le déplacement» pour se rendre aux urnes.

Trump ne «pourra pas empêcher la mise en œuvre de l’accord de Paris»

Assurant que «la France continuera de travailler avec les États-Unis», le locataire du Quai d’Orsay a toutefois tenu à prévenir que l’Hexagone était «allié mais pas aligné» sur son ami, avec qui il «discutera d’égal à égal». Enfin, il a assuré que le président de la République respecterait la tradition et féliciterait bel et bien le candidat élu outre-Atlantique, quel qu’il soit, dès que les résultats seront officiels. «Le président de la République s’exprimera», a-t-il affirmé.

Sa collègue à l’Écologie et quatrième personnage de l’État, Ségolène Royal, était elle aussi invitée dans le même temps sur RTL. Elle a fait montre d’un visage plus offensif et nettement moins institutionnel, dénonçant la «bassesse» d’une «campagne raciste», comme on ne l’aurait «jamais imaginé dans le monde contemporain». «Ce n’est pas un beau spectacle pour la démocratie», a-t-elle regretté, estimant qu’il «faudra faire attention à ce qu’il n’y ait pas de déferlement de misogynie».

L’ex-candidate à la présidentielle a également dit «(penser) aux électeurs démocrates» avec «une immense tristesse» parce qu’ils ont «défendu des valeurs (et) une vision» en vain. Elle a par ailleurs déploré que «les minorités» ne soient pas allées voter, laissant selon elle le champ libre aux «Blancs» pro-Trump. Enfin, elle a assuré que, contrairement à ce qu’il prétendait, Donald Trump ne pourrait pas empêcher la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat (COP21).

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 19 thoughts on “France: la nouvelle de Donald Trump président déstabilise le gouvernement

    1. filouthai

      L’édile de Nantes est, comme son chef, Francisco Del Pédalo, un visionnaire.
      Il avait prévu la victoire « d’Hillary la Pourrie ».
      Qui se ressemble..

    2. Jacques B.

      La vérité finit toujours par rattraper les gens, aussi menteurs soient-ils.

      N’est-ce pas M. l’insignifiant ministre des Affaires (qui lui sont) étrangères ?

      Brexit + Trump => éjection de la classe politico-médiatique française pourrie en 2017, voire avant !

    3. Debout

      Toute cette « intelligensia », tous ces médias, tous ces intellectuels, tous ces artistes, tous ces politiciens qui nous disaient ce qu ‘il fallait faire, penser, voter,qui nous rabattaient les oreilles avec  » la gauche, merveilleuse, morale, bien-pensante, propre, qui sait », face « au diable », à tous les autres, y compris la « drooooite » sale, caca, dévoyée, raciste, patriote infâme identitaire (faciste?), judéo-chrétienne (rance , si possible !), contre-multiculturelle, bref, atroce (!), tous ces gens-là viennent de recevoir un coup groggy-ko en un round !

      Maintenant, attention, il va s’ agir de nous faire peur, de nous menacer, de
      prévoir l’ apocalypse (et notamment pour les prochaines élections en
      France !) si nous ne sommes pas sages, si nous ne sommes pas contents
      des coups de pied au c… que nous recevons,en même temps que les injures
      et parfois même des menaces, si nous ne pensons pas bien, si nous n’ accueillons pas bien, si nous ne laissons pas faire ni même parfois assassiner !!
      Pensons alors à l’ Amérique qui malgré ses défauts, est une grande démocratie qui sait dire non en stupéfiant une partie du monde en même temps !
      Je ne sais pas grand chose de Trump. Il peut faire des erreurs, mais je le
      crois patriote, il ne veut pas partir en guerre contre Poutine, il saura s’ entourer d’ un bon staff.
      Après tout, Reagan, ancien acteur de films américains, moqué par certains,
      fut, je crois, un bon président !…

    4. alauda

      La bravitude s’exprimant sur la misogynie, trop comique.
      Trump est entouré de belles femmes, à commencer par sa femme et sa fille, qui n’ont pas l’air de se contenter de jouer un rôle de potiche.

    5. Robert Davis

      J’espère que le Président Trump ne voudra ni d’un allié ni d’un aligné comme la France et qu’il la mettrea plutôt à la poubelle!

    6. penelope

      La cocue bafouée s’exprimant sur la misogynie de D. Trump ! Quelle ironie. Son ex, petit président d’une République dont il a fait une poubelle, s’est conduit comme un sagouin avec ses courtisanes et elle, la cocue de service, elle persiste et signe !

    7. Armand Maruani.

      @ l’Hexagone était «allié mais pas aligné» sur son ami, avec qui il «discutera d’égal à égal».

      Je vois Hollande face à TRUMP , rien qu’à cette idée je suis plié de rire .

    8. sergeb

      Je ne crois pas que le nouveau président américain s’acoquinera avec hollandouille, j’en serais moi-même très déçu,

    9. Pinhas

      Il aurait préféré un mahmoud abbas comme président ainsi il aurait pu lui lêcher les babouches en se mettant les 4 fers en l’air et en remuant la queue ….

    10. geo

      Notre président a-t-il était mieux que Trump qui ne fait que commencé ? Occupons-nous de notre pays bien trop malade, au lieu de regarder ce qui se passe chez le voisin. Ce qui compte le plus dans la vie, c’est ce que nous, nous faisons pour notre pays, notre avenir. Quand nous savons que nos dirigeants ont aidé des rebelles, finalement aujourd’hui, ces fous se retournent contre la France. Ne venez pas me parler, de notre politique lâche et irresponsable. Notre pays est en danger !

    11. doudou

      ce gouvernement bidon et son chef d’etat,sont les pires gouvenants que la France a eu ,vivement 2017 qu’on se debarasse de ces incapables,qui decident tout sans tenir compte de ce que desirent les Fançais:jean marc heraut,vals,el komri,valau belkacem,casenave ,touraine ,etc etc ainsi que le president ,sont à mettre dans le mëme panier,à la poubelle,ils ont foutu le pays dans un drole de precipice,et il aura du nmal à s’en remettre!!!pauvre France!

    12. HENRIETTE Irène

      Hollandouille vient toujours trop tôt ou trop tard – sans la réflexion nécessaire comme à cette lettre déjà écrite à Hillary Clinton pour la féliciter ! Ce Hollandouille mérite vraiment une fameuse médaille de la bêtise sans limites…

      Je ne tenais pas du tout à avoir Trump comme président, pour ses discours salaces sur les femmes, et tout le reste, mais… après tout, on en a vu d’autres ailleurs. Il dirigera peut-être la politique extérieure avec une poigne que n’avaient pas les autres présidents…..

    13. ESCLAFIT

      Le gouvernement français déstabilisé ? Vous plaisantez ? Il y a longtemps qu’il ne sait plus ce qu’il fait, l’élection de Trump est pour ces incapables le crochet du droit qui les met au tapis.

      Une erreur toutefois, vous dites toute la classe politique…N’y croyait pas, je vous informe que Marine Le Pen a été la seule et la première à le féliciter pour son élection.

    14. Christian De Lablatinière

      @ ESCLAFIT : vous avez raison Marine Le Pen préférait Trump à Clinton, elle est la seule et elle avait raison

    15. GUIBORAT

      Hollande avait déjà peur de Poutine, alors vu les grossièretés qu’il a écrites (ou faites écrire) sur Trump, dans son livre, il doit être mort de peur à l’idée de le rencontrer.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap