toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Feux, violences : des blocages dégénèrent devant plusieurs lycées des Hauts-de-Seine


Feux, violences : des blocages dégénèrent devant plusieurs lycées des Hauts-de-Seine

Flambée de violence ce mardi matin devant quatre lycées du nord des Hauts-de-Seine.

Des feux de poubelles et des violences ont émaillé plusieurs rassemblements de lycéens qui n’avaient, pourtant, a priori aucun lien les uns avec les autres.

Certains blocages étaient motivés par les conditions de travail ou de restauration scolaire, les autres par le soutien aux enseignants de ZEP…

Mais plusieurs adultes soupçonnent des échanges établis entre élèves sur les réseaux sociaux comme fil conducteur de ces incidents simultanés.

Au lycée Galilée de Gennevilliers. Les violences ont démarré dès 7 h 30 à Gennevilliers devant le lycée Galilée, par un rassemblement contre la fin des ZEP (zones d’éducation prioritaire). Des jeunes, dont certains étaient encagoulés, ont cadenassé les grilles de l’établissement et incendié des conteneurs. Vers 10 heures, près d’une centaine de jeunes se tenaient devant le lycée. Plusieurs poubelles ont été enflammées à ce moment-là.

Quand les policiers sont intervenus, ils ont essuyé des jets de projectiles.

Les cours n’ont pas eu lieu le matin, mais tout semble être rentré dans l’ordre vers 13 heures et la rentrée s’est déroulée normalement l’après-midi, assure la direction académique.

Au lycée René-Auffray de Clichy. Vers 8 h 30, des poubelles ont aussi pris feu à Clichy, devant le lycée René-Auffray, où les élèves avaient déjà fait blocus lundi matin pour une toute autre raison : le départ du cuisinier, muté par la région dans un autre établissement, et la livraison, depuis deux semaines, de plats froids à la cantine.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Feux, violences : des blocages dégénèrent devant plusieurs lycées des Hauts-de-Seine

    1. Aline1

      Avant…C’était il y a quand exactement ? J’ai l’impression que c’était dans une autre planète…

      L’école pour les parents était un lieu rassurant et réconfortant par le fait de ce que tout est censé représenter l’école, l’assistance des professeurs, la sécurité presque comme dans un cocon.

      Aujourd’hui, c’est devenu le lieu de tous les dangers. Et nous ne pouvons laisser nos enfants dans l’inculture parce que nous tremblons de peur, toute la sainte journée, jusqu’à ce que nos enfants soient de retour ?

      Et pourtant, nous en sommes là ! Jusqu’aux maternelles. Il y avait des lieux sacrés tout de même – dont faisait partie l’école, les lieux de cultes, les cimetières, etc…

      Cela devient parmi les premières cibles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *