toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Exclusif: Donald Trump dévoile son plan de soutien à Israël en 16 points. Il n’y aura pas d’Etat Palestinien tant qu’ils ne renonceront pas à la violence


Exclusif: Donald Trump dévoile son plan de soutien à Israël en 16 points. Il n’y aura pas d’Etat Palestinien tant qu’ils ne renonceront pas à la violence

.

A quelques jours de la présidentielle américaine, les conseillers de Donald Trump sortent les positions officielles du candidat à propos d’Israël. Ce mercredi 02 novembre 2016, ils ont publié le plan du candidat Trump s’il est élu à  la Maison Blanche

A moins d’une semaine avant la présidentielle américaine, les conseillers spéciaux de Donald Trump déroulent un plan détaillé dans lequel ils entendent apporter leur soutien à Israël. Toutefois, ils ne mentionnent en aucun moment dans le document qu’ils feront avorter l’accord nucléaire signé entre l’Iran et les puissances occidentales.

Le plan de 16 points, publié ce mercredi par David Friedman et Jason Dov Greenblatt, reflète des promesses faites par le candidat Trump. Dans certains cas, le plan va au-delà des promesses et aborde carrément une stratégie d’aide à la défense de l’Etat d’Israël.

« Le plan refuse de reconnaître la création d’un Etat Palestinien »

Ils promettent, si Donald Trump est élu président des Etats-Unis, de mettre leur véto à tout vote des Nations-Unies qui s’attaquerait injustement à Israël, de couper les fonds aux ONGs des Droits de l’Homme qui travaillent pour l’ONU. Ils promettent également de faire pression sur le Département de Justice américain pour qu’il ouvre une enquête sur des campus universitaires américains qui intimident les étudiants qui soutiennent Israël.

Les conseillers de Trump recommandent à ce dernier de s’opposer à la création de l’Etat Palestinien qui interdit la présence de Chrétiens et de Juifs ou qui mène une politique de discrimination contre des personnes sur la base de la religion. Ils promettent également de ne pas mettre la pression sur Israël pour se retirer des frontières, « ce qui rendrait les attaques et les conflits plus fréquents ».

« Les conseillers évoquent un lien inébranlable entre les Etats-Unis et Israël »

En outre, avant même que des négociations aient lieu entre les deux parties, les conseillers promettent que les Etats-Unis reconnaîtront Jérusalem en tant que capitale éternelle et indivisible de l’Etat juif et qu’ils transféreront l’ambassade américaine d’Israël dans la ville de Jérusalem.

Dans le document, les conseillers de Donald Trump évoquent que le « lien inébranlable entre les Etats-Unis et Israël est basé sur des valeurs partagées, sur la liberté d’expression, sur le respect des minorités, sur l’importance de la vie et sur l’importance d’accorder à tous les citoyens la chance de poursuivre leurs rêves ».

« Un plan approuvé par Donald Trump »

Les conseillers de Trump écrivent : « Israël est l’Etat du peuple juif qui a vécu sur cette terre pendant 3 500 ans. L’Etat d’Israël a été financé avec courage et détermination par de grands hommes et de grandes femmes contre toute attente et ceci doit inspirer les gens de partout dans le monde qui valorisent la liberté et la dignité humaine ».

Sur la question de savoir si Donald Trump a approuvé le plan, David Friedman et Dov Greenblatt rétorquent : « chacune de ces positions a été discutée avec Donald Trump et avec l’équipe de campagne de Trump et beaucoup de ces positions ont été défendues, d’une manière ou d’une autre, par Donald Trump dans des interviews, dans des discours ou dans des publications sur les réseaux sociaux ».

Voici le plan en 16 points :

1 – Le lien indissoluble entre les Etats-Unis et Israël est fondée sur des valeurs communes de la démocratie, la liberté d’expression, le respect des minorités, chérissant la vie, et la possibilité pour tous les citoyens de poursuivre ses rêves.

2 – Israël est l’Etat du peuple juif, qui a vécu dans ce pays depuis plus de 3.500 ans. L’Etat d’Israël a été fondé avec courage et détermination par de grands hommes et femmes contre d’énormes difficultés et est une source d’inspiration pour les peuples partout le monde qui apprécient la liberté et la dignité humaine.

3 – Israël est un allié fidèle des Etats-Unis et un partenaire clé dans la guerre mondiale contre le djihadisme islamique. La coopération militaire et la coordination entre Israël et les Etats-Unis doivent continuer à croître.

4 – Les Américains apprécient l’étroite amitié et alliance avec Israël – culturellement, religieusement et politiquement. Alors que d’autres nations ont exigé des troupes américaines pour les défendre, les Israéliens ont toujours défendu leur propre pays par eux-mêmes et n’ont demandé que de l’aide en équipement militaire et un soutien diplomatique. Les États-Unis n’ont pas besoin d’aider à construire Israël ou ni à envoyer des troupes pour défendre Israël.

5 – Le protocole d’accord signé par les gouvernements américains et israéliens est une première étape, mais il y a beaucoup plus à faire. Une administration Trump veillera à ce que Israël reçoive une aide maximale sur les plans militaire, stratégique ainsi que la coopération tactique des États-Unis. En outre, le Congrès ne se limitera pas à apporter un soutien supérieur à celui prévu par le protocole d’accord. Israël et les Etats-Unis profitent énormément de ce que chaque pays apporte à la table – la relation est à double sens.

6 – Les États-Unis devraient opposer leur veto à tout vote des Nations Unies qui injustement porterait sur Israël et ils travailleront dans les institutions et forums internationaux, y compris dans nos relations avec l’Union européenne, pour s’opposer aux efforts visant à délégitimer Israël, imposent des normes doubles discriminatoires contre Israël, ou pour imposer des exigences spéciales en matière d’étiquetage des produits israéliens ou de boycotts sur les produits israéliens.

7 – Les États-Unis devraient couper les fonds au Conseil des droits de l’homme, un organe dominé par les pays actuellement dirigés par des dictatures qui semble uniquement consacré à calomnier l’Etat juif. La tentative de l’UNESCO pour déconnecter l’Etat d’Israël de Jérusalem est une tentative unilatérale d’ignorer 3.000 ans d’histoire d’Israël avec sa capitale, et est une preuve supplémentaire de l’énorme parti pris anti-Israël des Nations Unies.

8 – Les États-Unis devraient considérer le mouvement BDS contre Israël comme intrinsèquement antisémite et prendre des mesures fortes, à la fois diplomatiques et législatives, pour contrecarrer les actions qui visent à limiter les relations commerciales avec Israël, ou visant des personnes ou entités faisant des affaires dans les zones israéliennes, d’une manière discriminatoire. Le mouvement BDS n’est qu’une nouvelle tentative des Palestiniens pour éviter d’avoir à engager à une co-existence pacifique avec Israël. La notion fausse qu’Israël serait un occupant doit être rejetée.

9 – L’administration de Trump va demander au ministère de la Justice d’enquêter sur les tentatives coordonnées sur les campus universitaires pour intimider les étudiants qui soutiennent Israël.

10 – Une solution à deux Etats entre Israël et les Palestiniens semble impossible tant que les Palestiniens ne sont pas prêts à renoncer à la violence contre Israël ou à reconnaître le droit d’Israël à exister en tant qu’Etat juif. En outre, les Palestiniens sont divisés entre l’Autorité palestinienne en Cisjordanie et le Hamas à Gaza alors qu’il n’y a pas un peuple palestinien uni qui pourrait contrôler un second état. Le Hamas est une organisation terroriste désignée par les Etats Unis qui cherche activement la destruction d’Israël. Nous chercherons à aider les Israéliens et les Palestiniens à parvenir à une paix globale et durable, librement et équitablement négociée entre ceux qui vivent dans la région.

11 – La direction palestinienne, y compris l’Autorité palestinienne, a miné toute chance de paix avec Israël en élevant des générations d’enfants palestiniens sur un programme d’éducation de la haine d’Israël et des Juifs. Dans la société palestinienne est régulièrement enseigné la haine à la télévision palestinienne, dans la presse palestinienne, dans les médias de divertissement, et dans les communications politiques et religieuses. Les deux principaux partis politiques palestiniens – le Hamas et le Fatah – font la promotion de l’antisémitisme et du djihad.

12 – Les États-Unis ne peuvent soutenir la création d’un nouvel état où le terrorisme est financièrement incités, les terroristes sont célébrés par les partis politiques et les institutions gouvernementales, et le détournement corrompu de l’aide étrangère est endémique. Les États-Unis ne devraient pas soutenir la création d’un Etat qui interdit la présence de citoyens chrétiens ou juifs, ou qui est discriminatoire à l’égard des personnes sur la base de la religion.

13 – Les USA devraient soutenir les négociations directes entre Israël et les Palestiniens sans conditions préalables, et nous nous opposerons à tous les efforts palestiniens, européens et autres de contourner des négociations directes entre les parties en faveur d’un règlement imposé. Les solutions imposées à Israël par des tiers, y compris par le Conseil de sécurité des Nations Unies, devraient être combattues. Nous soutenons le droit et l’obligation d’Israël de se défendre contre des attaques terroristes sur son peuple et contre d’autres formes de la guerre que se livrent sur elle juridiquement, économiquement, culturellement, et autrement.

14 – Israël a le droit d’avoir des frontières défendables qui préservent la paix et permettent la stabilité dans la région. La pression ne doit pas être mis sur Israël à se retirer aux frontières qui rendent les attaques et les conflits plus probable.

15 – Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale éternelle et indivisible de l’Etat juif et de l’administration de M. Trump va déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem.

16 – Malgré l’accord nucléaire avec l’Iran  en 2015, le Département d’Etat américain a récemment désigné l’Iran, encore une fois, comme le principal Etat parrainant le terrorisme – au Moyen-Orient en particulier, mais aussi dans le monde entier mettant en danger par le financement, l’armement et la formation des groupes terroristes opérant partout dans le monde, y compris le Hamas, le Hezbollah et les forces loyales au président syrien Bachar al-Assad. Les Etats-Unis doivent lutter contre les violations en cours de l’Iran de l’accord concernant la quête de l’Iran pour les armes nucléaires et de leur non-conformité et envisager de nouvelles sanctions en cas de besoin pour protéger le monde et les voisins de l’Iran de son nucléaire continue et les menaces non nucléaires.

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 26 thoughts on “Exclusif: Donald Trump dévoile son plan de soutien à Israël en 16 points. Il n’y aura pas d’Etat Palestinien tant qu’ils ne renonceront pas à la violence

    1. Armand Maruani.

      Les donateurs Juifs républicains en auront pour leur argent , même au delà de leurs espérances .

      Je pense surtout à Sheldon Adelson de Las Vegas , le sioniste le plus riche de la planète

    2. MisterClairvoyant

      OK, les palestiniens ont annoncé d’avance, de faire un nettoyage ethnique en Judée Samarie, et si possible inonder Israël par le retour de 7 millions de palestiniens « réfugiés » à l’étranger, soit, ils veulent le beurre et l’argent du beurre.
      Alors, l’état palestinien attendra qu’arrêtent la haine contre Israël et des exigences, qui empêchent toute négociation sérieuse.

    3. Mathias CORVIN

      j’allume les bougies pour le succés de Donald TRUMP , lui seul peut
      participer activement au rétablissement d’une paix équilibrée au proche Orient .

      Lui seul peut calmer la béte enragée qu’est devenue l’ OTAN , qui sous le
      régne d’ Obama s’est livrée à maintes opérations de déstabilisation et de
      provocations…dans le seul but de compromettre la paix mondiale ….

      Lui seul , peut ramener dans ses buts le Calife Erdogan …et lui enlever toutes véléités d’expension territoriale sur le territoire Syrien …et ainsi
      désamorcer l’assistance contre nature de l’ Iran

      Lui seul , encore , aura la capacité de calmer la nébuleuse islamique
      financée par les pétro-monarchies du Golfe …..en les remettant ,s’il le
      faut , à dos de chameaux ….

      Et combien d’autres miracles peut -il encore faire ….????…!!!!

    4. Sandrine AARON

      jE SOUHAITE QUE tRUMP SOIT ELU POUR EVITER LE DANGER POUR ISRAEL QUI SERAIT UN ETAT PALESTINIEN; ISRAEL A 3500 ANS ET NON 71 ANS. ISRAEL N A PAS BESOIN DE CET ETAT TERRORISTE QUI NE FAIT QUE DU MAL. IL FAUT DEFENDRE LA TERRE D ISRAEL ET MANIFESTER CONTRE CE PROJET INFAME. HILARY CLINTON EST TROP DANGEREUSE ET ELLE EST HITLERIENNE

    5. zi

      J’ai toute confiance en Trump et je sûr qu’il aidera énormémment Isrqael. Cependant Trump ne peut pas tout faire « Aide toi et le ciel t’aidera ». Il faut quand même que le PM déclare la souveraineté et expulse les arabes.

    6. Aude

      Bien sur, il faut que Trump soit elu. Mon Dieu, il le faut absolument ! Bien que laique, je souhaite que tous les Juifs dignes de ce nom prient le jour de l’election pour qu’il en soit ainsi !

    7. C. Hamon

      Époustouflant comme programme !

      Pendant ce temps l’Europe se laisse envahir. Les Mosquées poussent comme des champignons. De plus en plus de territoires de la République, perdus.

      Qui dit que TRUMP est un imbécile ? … Ha oui les Grands Médias Français !

    8. Michèle Chevrier

      Après le scandale des emails d’Hillary mis au grand jour au bon moment, Donald Trump a des atouts pour remporter l’élection présidentielle.

    9. Armand Maruan

      Il parait qu’à Orlando ils vont tous voter pour Donald et les enfants regrettent de ne pouvoir voter .

      Allez savoir pourquoi !

    10. zi

      Il est dommage et impardonnable que la stupide’ gauche en particulier juive et israélienne’ ne comprenne pas l’immense chance que représente Trump pour Israel et les Juifs et prennent le risque de perdre cette chance au profit d’ne Clinton pro arabe qui fera tout pour ne pas permettre à Israel de s’en sortir et de sombrer.

    11. zi

      Les gens de gauche et leur peur invraisemblable du nationalisme sont comme des personnes qui ne prendraient plus un badeau même pour traverser la rade parce que…le titanic a coulé il y a 80 ans!!!

    12. Salmon

      http://www.i24news.tv/fr/actu/international/129625-161108-interpol-israel-a-permis-de-torpiller-l-initiative-palestinienne-netanyahou
      Ce qu’est Interpol
      INTERPOL enables police in our 190 member countries to work together to fight international crime. We provide a range of policing expertise and capabilities, supporting three main crime programmes: Counter-terrorism, Cybercrime, and Organized and emerging crime
      c’est une traduction de moi
      190 membres de différentes villes qui travaillent ensemble sur les crimes internationaux
      Nous fournissons une gamme d’experts, avec des capacités ,
      soutenir trois principaux programmes de la criminalité :Terrorisme, cybercrime, et organisation et crimes émergents

    13. Graf

      http://www.actuj.com/2016-11/monde-juif/4230-pourquoi-le-vote-juif-reste-acquis-aux-democrates
      Le vote juif reste largement acquis à Hillary Clinton.

      Vous, Europe Israël, vous placez comme critère unique celui qui aura, d’un point de vu strictement local en réalité, le plus grand soutien à Israël, donc pour le coup vous soutenez Trump car il va même plus loin que Clinton (mais elle est totalement sioniste elle aussi évidemment.). Mais d’un point de vu global, la grande majorité des juifs influents, et même des citoyens américains juifs, ont choisi Clinton, et c’est tout à fait logique, ils voient un peu plus loin que vous !
      D’ailleurs le Times of Israël s’était inquiété d’une rhétorique « dangereuse » de Trump quand il parlait du « pouvoir mondial », et il se trouve que c’est sur ces mêmes propos que le dernier (ou un des derniers) clip de campagne a été monté, où on y voit s’enchaîner George Soros (Open Society Foundations), Janet Yallen (FED), et Lloyd Blankfein (Goldman Sachs).

    14. Christian De Lablatinière

      @Graf : vous avez une vision fausse des Juifs américains. S’il est vrai que majoritairement ils votaient démocrate, la candidature de Clinton, corrompue et sans foi ni loi, fait controverse chez les Juifs américains comme dans toute la société américaine d’ailleurs

      Les affirmations de Times of Israel sont très marquées à gauche comme l’est ce site…

    15. alauda

      « A company with direct ties to George Soros is providing voting machines to 16 states, including key swing states such as Florida and Pennsylvania.

      Smartmatic.001The balloting equipment tied to Soros comes from UK-based Smartmatic, whose chairman Mark Malloch-Brown is a former UN official and sits on the board of Soros’s Open Society Foundations. »

      http://www.worldtribune.com/interlocking-directorate-links-soros-to-firm-supplying-voting-machines-to-16-states/

    16. marrion

      je suis très content de la victoire de Donald Trump car il a une très une bonne position pour la nation la plus bénie au monde ISRAEL,la montre de l’humanité.

    17. NIALA

      Que du bonheur à la lecture de cet article. Maintenant que Donald Trump est élu, j’attends avec impatience son investiture pour éliminer tout ce qui a pourri la vie à Israël. Il est urgent de reprendre un véritable axe du bien USA/ISRAËL.

    18. HENRIETTE Irène

      Je suis anti Trump mais j’espère qu’il tiendra ses promesses pour Israël ! les Américains sont coutumiers des promesses depuis des siècles. Mais Trump devrait arrêter de menacer la Russie de destruction…. Même l’Union Européenne obéit au doigt et à l’oeil aux Américains contre un accord de paix avec la Russie ?
      Nous ont-ils menacés de nous détruire ? Je n’y crois pas et espérons que je ne me trompe pas.J’ai lu une grande partie des livres de M. Federovski sur la Russie et ce sont des gens très intéressants, ne veulent pas la guerre, ayant souffert depuis des siècles avec les différents tsars et bolcheviks, sans compter Lenine, Staline, les Allemands ces guerriers.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *