toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Europol : des documents classés secrets concernant des activités terroristes ont été mis en ligne suite à « une erreur humaine »


Europol : des documents classés secrets concernant des activités terroristes ont été mis en ligne suite à « une erreur humaine »

Europol, l’office européen de police, a reconnu mercredi que certains de ses documents classés secrets, concernant des activités terroristes, avaient été mis en ligne suite à « une erreur humaine » et a annoncé le lancement d’une enquête.

Réagissant à un reportage de l’émission Zembla, diffusé par la télévision publique néerlandaise, un porte-parole d’Europol, Gerald Hesztera, a assuré à l’AFP qu' »il n’existe aucune raison de croire que des enquêtes ont été mises en péril » suite à la publication de ces données, qui « datent d’il y a environ dix ans ».

Selon les journalistes qui ont découvert les documents sur un disque dur relié sans protection à internet, il s’agit de 700 pages portant sur au moins 54 enquêtes en Europe, notamment sur les attentats de Madrid en mars 2004, qui avaient fait 191 morts.

Dans ces documents, sont également nommés des centaines de personnes suspectées d’être en lien avec des activités terroristes, et leurs numéros de téléphone, assure l’émission.

Selon Europol, cette fuite est due à « une erreur humaine »: une policière aurait copié les données sur un disque dur personnel, ce qui est pourtant interdit.

« En coordination avec les autorités nationales concernées, une enquête a été ouverte », a ajouté M. Hesztera, soulignant: « les informations dont nous disposons actuellement suggèrent que la fuite n’était pas mal intentionnée ».

La personne en question, qui travaille pour la police néerlandaise, a depuis quitté l’organisation, a indiqué un responsable d’Europol.

Son acte « est contraire aux règles de sécurité mais les informations étaient datées et l’impact sur les enquêtes actuelles semble être nul », a ajouté la même source.

Si certaines des informations étaient effectivement classées confidentielles, la majorité étaient publiques, voire même disponibles sur le site internet de l’office, a encore ajouté le porte-parole.

Les pays concernés ont été immédiatement alertés et « Europol continue d’évaluer l’impact des données en question », a-t-il souligné.

Learn Hebrew online

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Europol : des documents classés secrets concernant des activités terroristes ont été mis en ligne suite à « une erreur humaine »

    1. filouthai

      Bien sûr, c’était une erreur et pas une action délibérée.
      Bien sûr, la responsable a quitté l’organisme depuis longtemps.
      Bien sûr, il s’agissait d’informations d’au moins 10 ans, et pas du tout d’enquêtes actuelles.
      Bien sûr, il n’y a pas eu de sanctions puisque personne n’est responsable.

      Bien sûr, le père Noël existe – ce qui permet de prendre les gens pour des cons.

    2. Niva

      @filouthai,

      Tu le sais très bien, dans les locaux Europol, tu entres dans les locaux informatique avec ton disque-dur sous le bras et tu fais tes copies juste avant d’aller boire le café, ensuite tu passes vers le distributeur à café et inscrit sur le fond de ton gobelets, tu obtiens les codes d’accès au serveur, youpi !

      Je connais le type de serveur utilisé pour ce genre de systèmes, ces systèmes sont blindés contre ce genre de manipulation, au mieux, il faudrait faire des photos des écran, un par un !

      Hors, il ne s’agit pas de fichiers photos sur les fichiers obtenus et pourquoi prendre un disque-dur pour copier 700 pages, une simple clé USB ne suffirait-elle pas ?

      Aller brancher un outil de copie sur le port d’un ordi d’Europol et vous verrez comment les alarmes se mettent à hurler et comment les les accès du bâtiment sont immédiatement verrouillées !

      Cette fliquette ne serait-elle pas Super-Woman ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *