toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Emailgate : le FBI prétend avoir relu les 600 000 emails et confirme ne pas vouloir poursuivre Hillary Clinton


Emailgate : le FBI prétend avoir relu les 600 000 emails et confirme ne pas vouloir poursuivre Hillary Clinton

.

Le FBI a maintenu sa recommandation de ne pas poursuivre Hillary Clinton dans l’affaire de ses emails, une annonce choc 48 heures du scrutin présidentiel.

«Nous sommes heureux que cette question soit résolue», a réagi Jennifer Palmieri, directrice de la communication d’Hillary Clinton, à bord de l’avion servant à l’ex-secrétaire d’Etat pour sillonner les Etats-Unis.

Il s’agit d’un nouveau rebondissement de taille dans une campagne présidentielle américaine qui a stupéfié le monde par ses outrances, ses controverses et ses mises en cause personnelles.

A moins de deux jours de l’élection, difficile d’évaluer quel impact aura cet ultime virage du chef du FBI, James Comey, rendu public alors que les deux rivaux jettent leurs dernières forces dans la bataille pour la Maison Blanche.

Etrangement le FBI aurait à nouveau éplucher 600 000 emails en quelques jours alors qu’il lui avait fallut de longs mois précédemment…

Le candidat Trump accuse clairement le FBI de vouloir protéger Clinton.

lettre-fbi

Il y a dix jours, James Comey avait adressé un bref courrier aux responsables du Congrès pour les informer que ses équipes avaient découvert de nouveaux messages relatifs à l’affaire de la messagerie d’Hillary Clinton, qui avait utilisé un serveur privé lorsqu’elle était secrétaire d’Etat.

Dans cette missive, véritable coup de tonnerre immédiatement exploité par Donald Trump, il restait cependant très évasif sur la portée réelle de cette découverte.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Emailgate : le FBI prétend avoir relu les 600 000 emails et confirme ne pas vouloir poursuivre Hillary Clinton

    1. Akerman Michel Israël

      Le FBI dans le livre Guiness des records ? Surement car lire 600000 E mails en moins d’une semaine, sans compter ceux qui, retrouvés, ont été planqués ou détruits par la menteuse Clinton, n’est pas à la portée d’une police qui s’est mise à la botte de celui encore à la tête de la Maison Blanche.
      Elle sera donc obligée de démissionner après son élection non méritée. Patience …

    2. michel boissonneault

      il y a l’existence du TGV , il y a l’existence de l’internet et maintenant le FBI a les lecteurs de courriels ………..rapide ….. moi mon jugement me dit que certain agents du FBI ont reçu des millions de la fondation clinton

    3. Jacques B.

      Les États-Unis vont mal…

      De plus, l’enquête pour corruption que la fondation Clinton est toujours en cours…

      Les USA risquent de se trouver, si Cinton était (par malheur) élue et qu’une de ces deux enquêtes aboutisse défavorablement pour elle, avec une présidente condamnée pour corruption et destituée ! Une présidente pour laquelle plus de 50% des Américains auraient voté !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap