toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Barack Obama garde un goût amer de la défaite d’Hillary Clinton, quelle sera sa réaction avant l’intronisation de son successeur ?


Barack Obama garde un goût amer de la défaite d’Hillary Clinton, quelle sera sa réaction avant l’intronisation de son successeur ?

Depuis quelque temps, notre évaluation a été que le président Barack Obama est susceptible de se déplacer dangereusement sur les questions israélo-palestiniennes au cours de sa période de canard boiteux entre l’élection présidentielle du 8 novembre et le 20 janvier date de l’intronisation de son successeur.

Le tollé qu’il pourrait provoquer dans cette zone de danger, on lui a même donné  un nom: la «surprise de Décembre».

 Après avoir été rejeté par une retentissante élection, Obama est devenu un homme politique encore plus dangereux.

 Il a été sonné et rompu par le peuple américain pour des raisons idéologiques, ce qui le rend indubitablement amer et déterminé à obtenir à sa façon, la vengeance dans ses derniers jours. Obama a clairement indiqué que cette élection était pour lui un référendum sur son «héritage», et que Hillary devait gagner. Donc, sa défaite doit l’exaspérer.

Loading...

 Le refus induit au transfert. Un homme aussi idéologiquement impénitent qu’Obama renchérira certainement, ne reculera pas sur ces choses auxquelles il croit le plus et qu’il doit encore accomplir.

 Par conséquent, il est plus probable que jamais que dans ses dernières semaines au pouvoir, Obama va unilatéralement agir pour imposer sa vision du monde et déplacer les marqueurs politiques partout où c’est encore possible.

 Il se moquera de ses aides lorsqu’ils lui diront que son temps  est révolu  et il ne devrait pas faire de remous. Il rejettera les conseils qui lui recommandent de se concentrer uniquement sur la protection de ses «réalisations», comme l’Obamacare et l’affaire Iran. Il repoussera ses militants qui sont préoccupés par l’état de son camp; il se moque de l’état du Parti Démocrate.

 Au lieu de cela, Obama imprimera une marque durable, et frappera tous ceux à qui il en veut le plus.

 Et cela signifie chercher à imposer un Etat palestinien et punir le Premier ministre Netanyahu.

 Dès son premier jour dans le bureau ovale, Obama a eu comme priorité  la poussée vers un Etat palestinien. Ses premiers actes ont été de nommer George Mitchell en tant que négociateur de paix au Moyen-Orient et presser Netanyahu sur les colonies. Même en tant que président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a glissé précipitamment du prétendu partenaire de paix à fomentateur à carrément fomentateur de la violence et bourreau d’Israël dans les forums internationaux, Obama n’a pas hésité dans ses cajoleries à Abbas ou à son engagement à la «nécessité urgente» des Palestiniens à l’indépendance.

Learn Hebrew online

 Plutôt, Obama a intensifié sa rhétorique lors de l’année écoulée sur la nécessité de «justice» dans le conflit israélo-palestinien. Il a insisté à plusieurs reprises que les intérêts d’Israël – à propos de ce qui est un expert et auxquels il est profondément engagé – résident dans la mise en place rapide d’un Etat palestinien. Même si c’est un état fugace qui n’a pas réglé ses principales doléances avec Israël.

 Voilà ce que Obama a dit à l’enterrement de l’ancien président Shimon Peres quand il a parlé de «vision morale» et de la passion de Peres pour la « justice »; à propos du «déshumanisant» et «inachevé» rétablissement de la paix avec les Palestiniens; et sur la sécurité qui ne peut venir que de la «vraie paix», et en mettant fin à «l’esclavagisme» d’Israël – qui semble être une règle imposée aux Palestiniens.

 Le fantôme de Peres est un nouveau bâton contre Netanyahu et toute personne qui va à l’encontre du lecteur impatient d’Obama envers un Etat maintenant pour les Palestiniens.

Loading...

 Je m’attend à ce qu’Obama fonce en avant, peu importe  si cela peut être nuisible à la vraie paix ou au positionnement américain au Moyen-Orient.

 Ce qu’Israël peut faire pour contrer l’incursion attendue d’Obama, probablement au Conseil de sécurité des Nations Unies, dans le bourbier palestinien?

 Israël devrait préciser, à la fois comme une menace et comme principe de la politique à mettre en œuvre, que l’action unilatérale contre Israël engendrera en réponse une action unilatérale israélienne. S’il déplace les marqueurs, Israël déplacera les marqueurs.

 Si les États-Unis violent des décennies d’engagements envers Israël et que les actes préjugent de l’issue des négociations directes entre les parties en imposant des paramètres pour une «solution» – disons-le, en reconnaissant un Etat palestinien, ou en articulant des frontières, ou en criminalisant les colonies – Israël doit agir pour consolider ses intérêts fondamentaux à Jérusalem et les blocs de colonies. Cela signifie nouveaux bâtiments importants dans ces domaines (depuis longtemps attendus!) Et même l’annexion.

La politique d’Israël à cet égard devrait être coordonnée, si possible, avec l’administration Trump entrant, mais ne devrait pas dépendre d’un soi-disant feu vert américain.

malaassot.over-blog.com







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Barack Obama garde un goût amer de la défaite d’Hillary Clinton, quelle sera sa réaction avant l’intronisation de son successeur ?

    1. Salmon

      Tsahal a déjà préparer l’eventualité d’un conflit a plusieurs niveau au nord , au sud etc

      ils ont prevenu que si ils bougent , Israel bougera

      Que peut faire obama , le peu de mois qu’il lui reste il ne peut pas obliger Israel à la table des négociations sans l’accord de celui ci

    2. capucine

      pendant cette période transition Obama doit rester neutre ou se concerté et prendre des décisions avec son successeur …il ne doit pas mettre des bâtons dans les roues à Israël parce que depuis son élection Hussein Obama ,Israël est sa tête de turque !! qu’il dégage et vite

    3. judith

      Madonna, elle, a un gout acide qui lui fait penser a un gout salé, car elle avait déjà commencé a remplir sa promesse juteuse.
      Amer, acide, sucré…une avant première avant la semaine du gout !

    4. Zayith

      Judith coquine, va !

      Le problème pour Tsahal et le dôme de fer, c’est la simultanéité des tirs de roquettes. Ça tient déjà un nombre respectable mais il y a une limite et c’est ça qui inquiète lorsque l’ennemi accumule l’armement aux frontières.
      Mais lorsque la situation devient désespérée, l’Éternel des armées agit de manière inespérée et Il a maintes fois déjà déployé Son bras puissant en faveur de Son peuple.

    5. sergeb

      Après avoir été rejeté par une retentissante élection, Obama est devenu un homme politique encore plus dangereux
      En effet je le pense assez suicidaire pour commettre l’irréparable juste a voir sa physionomie.

    6. Slam

      Ne doutons pas de la capacité de nuisance de cet odieux personnage.. Lui et son équipe de merdeux incompétents sont tous de dangereux psychopathes. Leur seules actions ont été destructrices pour israel et les États. Mensonge et corruption. Blablas de gauchistes

    7. sergeb

      Au Canada particulièrement province de québec la chasse aux supporters de TRUMP est lancée. une émission de variété a RDI radio canada avec un
      des plus gauchiste caviar millionnaire du nom de G A lepage avec son sous fifre turcotte sont dans un délire qui frise la folie. Cela fait une émission de télé
      a la Ardisson en france tous fomenteurs de troubles, des lèches culs qu’il faut aduler car ils prétendent détenir la vérité la seule qu’ils détiennent hors des lepage et turcotte point de salut.

    8. David

      Obama a déjà menacé de ne pas opposer de veto au projet de la création de l’Etat Palestinien qui sera proposé à l’ONU par la France .et si il le fait j’espère qu’il subira un « Impeachment » qu’il sera démis de ces fonctions à la fin de son mandat ce qui représentera une bourde et un déshonneur sur son passage à la maison blanche.

    9. David

      l’Europe a reçu 70 milliards de’Euros de l’Arabie Saoudite pour s’islamiser
      je me demande combien Hussein Obama a reçu pour promouvoir l’Islam aux USA ?

    10. Pilou

      SI ça peut vous rassurer, sachez que, Barack Obama, doit composer avec le congrès et la chambre des représentant, qui sont toujours en pouvoir actif et qui ne lui sont pas favorables.

      Les Obama, ont leurs valises dans le vestibule de la Maison Blanche prêtes pour le départ et c’est tout ce qui intéresse Barack Obama présentement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *