toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Zemmour, “apologue du terrorisme” ? Mesure-t-on l’absolu ridicule de cette accusation ?


Zemmour, “apologue du terrorisme” ? Mesure-t-on l’absolu ridicule de cette accusation ?

.

Éric Zemmour, si l’on en croit le déferlement médiatique, se serait donc converti à l’islam radical. La clameur des professionnels de l’indignation unilatérale n’hésitant pas à instrumentaliser des familles de victimes, réclame à grands cris des poursuites pénales pour « apologie du terrorisme » à l’encontre du polémiste accusé de promouvoir le djihadisme islamiste.

Mesure-t-on l’absolu ridicule de cette accusation ?

D’abord, mesure-t-on l’absolu ridicule de cette accusation ? Ensuite, cette façon d’hystériser le débat, et d’en appeler immédiatement à l’intervention du juge pénal en dit long sur ce goût très français de la punition dès lors qu’il s’agit de l’expression d’opinions avec lesquelles on n’est pas d’accord. Dans notre pays, on adore invoquer la liberté d’expression « valeur intangible » de la République, mais dans les faits on la déteste puisqu’on l’a encadrée dans pas moins de 400 textes visant à la limiter ou à l’interdire. Il ne serait pas difficile de pulvériser nombre d’inepties proférées, à mon sens par, l’essayiste, mais par paresse et pour faire taire l’adversaire, on va demander au juge de punir quelqu’un pour ses opinions mais aussi lui faire payer aussi son succès dû à l’écho qu’elles reçoivent. Lors de son interview à Causeur, Éric Zemmour a été interpellé sur ses positions avec lesquelles la rédaction exprimait fermement ses désaccords. On trouvera ici les éléments concrets qui permettent de comprendre ce qu’il a voulu dire et l’inanité de l’accusation formée contre lui.

Il n’est pas vraiment compliqué de comprendre ce qu’il a voulu dire : nous sommes en guerre avec l’islam en général et l’islamisme en particulier. Nous devrions mener le combat et le faire en tenant compte du fait que nous avons des ennemis qu’il ne faut surtout pas sous-estimer. Et Éric Zemmour d’ajouter qu’il respecte ceux capables de mourir pour leurs idées et que nous ferions bien d’en prendre de la graine. Du Zemmour dans le texte, c’est-à-dire une bêtise du même acabit que celle qui a consisté à dire que Pétain avait protégé les juifs français. Mais l’expression de cette opinion n’est pas l’apologie du terrorisme islamiste, cette présentation est d’une mauvaise foi confondante. Relever que pendant la deuxième guerre mondiale les SS étaient des combattants, certes fanatiques, mais également courageux n’est pas faire l’apologie du nazisme. Considérer, comme je le fais en désaccord avec beaucoup, que les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki étaient nécessaires pour hâter la fin de la guerre et éviter le bain de sang qu’aurait entraîné l’invasion terrestre du Japon ne fait pas de moi un apologiste de crime contre l’humanité, comme le serait l’utilisation de l’arme nucléaire aujourd’hui.

Que dit la loi ?

Que dit la loi récente concernant l’« apologie du terrorisme » ? «Le fait de provoquer directement à des actes de terrorisme ou de faire publiquement l’apologie de ces actes est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende. » On voit très bien quelle est la cible de ce texte, les prédicateurs musulmans qui appellent au djihad ou qui se félicitent de celui-ci. On avait eu droit après les attentats de Charlie à des débordements judiciaires assez ridicules, mais depuis le calme est revenu, et le moins que l’on puisse dire est les imams radicaux et leurs soutiens sont relativement tranquilles. Mais il y a eu récemment une condamnation qui donne du grain à moudre à la meute qui rêve de bûcher pour ses opposants. Jean-Marc Rouillan responsable de deux assassinats terroristes du groupe Action directe dans les années 70, sera condamné à la prison à perpétuité dont il sortira au bout de 24 ans dont 7 ans et demi à l’isolement total. Ayant conservé ses idées (pour ne pas devenir fou ?), il sera interrogé par l’Express à propos des attentats du 13 novembre. Il relèvera : « le courage avec lequel se sont battus les terroristes du 13 novembre, dans les rues de Paris en sachant qu’il y avait près de 3 000 flics autour d’eux…on peut dire plein de choses sur eux — qu’on est absolument contre les idées réactionnaires, que c’était idiot de faire ça, mais pas que ce sont des gamins lâches ». C’est une opinion, et qui mérite discussion, mais en aucun cas une « apologie du terrorisme » au sens de la loi, même si en cherchant bien, on peut y trouver une vague empathie pour ceux qui combattent les armes à la main. Ce qui n’a pas empêché la levée de boucliers et une condamnation à huit mois de prison ferme de l’ex-terroriste.

Cette nouvelle défaite de la liberté d’expression produit de façon prévisible ses effets indirects. Elle est aujourd’hui brandie avec gourmandise par tous ceux adeptes de la poussière sous le tapis, furieux des succès d’Éric Zemmour qui ne veulent surtout pas travailler à réfuter ses idées. D’abord l’insulter, ensuite le criminaliser, la pire des méthodes, d’abord au plan des principes et des libertés publiques, ensuite au plan de l’efficacité. Chacun sait bien qu’en faire une victime, surtout à l’aide d’une accusation imbécile va bien sûr lui donner l’auréole du martyr. Et alors même que le débat est important, qu’il ne faut pas sous-estimer l’ennemi, et qu’il est sommaire et surtout faux de prendre les djihadistes pour des abrutis assoiffés de sang. Hier a tourné dans la presse le résultat d’une étude sur les djihadistes ayant fait allégeance à Daesh. Conclusion : « Le niveau d’éducation moyen des recrues de l’État islamique est plus élevé qu’attendu. ». Sans blague ! Le plus drôle dans cette phrase est le mot « attendu ». Attendu par qui ? Pas par Éric Zemmour en tout cas.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Zemmour, “apologue du terrorisme” ? Mesure-t-on l’absolu ridicule de cette accusation ?

    1. sdaubi

      les collabos institutionnels notoires montrent du doigt les résistants de la première heure en les accusant de collaborer eux mêmes avant que sur le plus tard, ils s’auto-proclament des  » résistants »qui auront comptés.
      Ça ne vous rappelle rien?
      Allez , un petit effort!

    2. judith

      Zemmour, sait très bien se défendre seul, cependant
      Les ignares font exprès de prendre au pied de la lettre ses propos sans chercher a les décrypter : Il a simplement dit qu’aujourd’hui les seuls a avoir des convictions et a les défendre jusqu’ au sacrifice ultime, ce sont les Islamistes radicaux, et que d’après lui des personnes qui vont jusqu’au bout de leurs idées ne sont pas méprisables sous entendu contrairement a tous les autres qui beuglent « aux armes citoyens »
      ou « Amis entends tu le vol noir des corbeaux… » mais qui ne bougent pas le petit doigt et qui attendent le moment ou on viendra leur ôter la vie.
      Nous sommes dans une société de consommation confortable et à la fois et les patrons et les islamistes ont bien compris comment nous manipuler pour ne plus qu’ont réagissent : Les crédits a rembourser, donc le travail a conserver ce qui exclu la lutte sociale dure et la confrontation.
      Les arabes n’ont rien, donc ils n’ont rien a perdre, sociologiquement ce sont ceux qui sont en difficultés qui se rapprochent le plus de la religion en dehors des juifs qui sont constant.
      Bon courage Eric !

    3. Jacques B.

      Cette avocate, et probablement ceux qu’elle défend, semble être victime du syndrome de Stockholm, ou de dhimmitude avant l’heure : s’attaquer à celui qui attaque frontalement les criminels islamistes, ça dénote quand même un sérieux problème.

      C’est cela qui est désespérant, dans ce pays : au lieu de regarder les choses en face, de prendre courage face à la très grave menace islamiste, trop de gens accusent ceux qui dénoncent l’islam criminel !
      Des dhimmis, des lâches, c’est tout ce que vous êtes, messieurs-dames qui êtes d’accord avec cette avocate.

    4. Zayith

      Tant qu’ils ne renonceront pas à leur super-projet rédempteur nommé Islam de France, ils refuseront d’accepter la réalité.
      Mais au-delà d’un simple aveuglement idéologique national, je crois vraiment que le problème est plus profond et qu’il y a une volonté supranationale avérée de tout foutre en l’air.
      C’est le moment de se souvenir de l’histoire du peuple hébreu et de son Dieu, des nombreuses détresses vécues et de la manière d’en sortir. Cette histoire est un enseignement pour toutes les nations et pour toutes les époques. La France doit finir par comprendre qu’elle s’est égarée loin de ses racines et que c’est le temps de la repentance, d’invoquer à nouveau l’Éternel (et pas le pape ni l’église catholique ni aucune dénomination).
      Ce dogme de croire qu’on peut se couper de ses racines, de l’origine de sa vie et prendre son indépendance est profondément satanique et se nomme humanisme : l’homme-dieu. C’est très précisément le projet d’Homme Nouveau, libéré de tout déterminisme, qui est en cours actuellement et il faut arracher le vieil arbre pour laisser la place au nouveau plant. Nos enfants sont évidemment en première ligne dans ce processus de formatage.
      Le totalitarisme qui commence à poindre dans nos démocraties concernant la liberté d’expression est aussi une manière pour les « éleveurs » de préserver leur nouvelle progéniture encore innocente des souillures conservatrices.

    5. zanaroff

      Eric ZEMMOUR ne fait absoluement pas l’apologie du terrorisme, il le dénonce. Ce n’est pas la même chose. C’est du grand n’importe quoi. Ces merdias commencent sérieusement à faire chier les lecteurs, avec leur déformation de propos, ils servent une propagande, qui sert je ne sais quels intérêts. Si le futur regarde et juge le présent, il y en aura sur le banc des accusés, dans l’avenir. Et sûrement pas ceux qu’on montre du doigt aujourd’hui. La vérité éclate toujours au grand jour.

    6. David 1

      C’est certain que Zemmour les e..

      Et ils cherchent à le discréditer coûte que coûte en tentant de le le piéger, ce que ne cessent de faire les journalistes vendus , tels des voyous remplissant un contrat.

      Ceci , la grande partie des Français ont le bon sens suffisant pour le réaliser

    7. rahel

      Tantot il est islamophobe; est donc poursuivi et tantot il fait l appologie du terrorisme, il est poursuivi, cherchez l erreur….Societe francaise de skizos, pas du tout bien dans ses baskets.

    8. Serge de Netanya

      désolé pour les propos « CONNARDS DE TOUS LES PAYS UNISSEZ VOUS »

      Eric Zemmour faisant l’apologie du terrorisme??? quelle connerie ou alors ils leurs faut un BOUC EMISSAIRE ou les 2 mon général j’espère vivre encore quelques années pour voir tous ces colabos gauchistes se faire mettre par les MUZZS

    9. Rony d'Alger

      Éric Zemmour est manifestement affecté d’une hypertrophie du moi, ce qui le pousse à dire assez souvent n’importe quoi. Les terroristes islamo-nazis ne sont pas courageux mais tout simplement des pauvres types fanatisés qui croient sincèrement qu’ils iront au paradis d’Allah violer des petites filles de 6 à 9ans.

    10. zanaroff

      J’apprécie bcp Eric Zemmour. Tout ce qu’il dit est JUSTE, intelligent, et sage. C’est un homme courageux et ses propos sont sensés. Il en faut des hommes comme lui, engagé pour la Liberté, la Justice et la démocratie. Arrêtons de le persécuter. Quand il dit que les seuls qui sont prêt à mourir pour leurs idées sont les musulmans, il dit vrai. Ou est l’apologie du terrorisme dans cette phrase ? Il dit un FAIT. il dit une vérité toute simple, toute crue. Il n’est pas pour autant cautionneur, mais il décrit une vérité. Ou alors la société a tellement PEUR, qu’elle refuse de regarder la vérité en face, et se terre la tête dans le sable pour ne pas voir cette vérité. Bientôt cette vérité lui éclatera à la face.

    11. zanaroff

      Je parle bien évidemment des musulmans qui passent à l’acte du terrorisme, qui tuent, pas les autres. je précise bien ma pensée.

    12. Claire

       » Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage », proverbe du XIII° siècle et toujours d’actualité.
      Tous les moyens sont bons pour les bobos gauchos islamo-collabos pour se débarrasser des gêneurs, dont Eric Zemmour fait partie puisqu’il souligne la vérité. Quoi qu’il dise, il sera toujours mis en accusation.
      Bravo à cet homme courageux de continuer le combat dans de telles conditions!

    13. MisterClarvoyant

      Vu comme on attaque Zammour, qui est un patriote, tous les complices de ceux qui n’aiment pas la France lui cherchent des « puces » dans ces propos, C’est lui qui défende le mieux la France et les victimes du terrorisme islamique. Cette curée en vers lui me révolte. C’est un Émile Zola qu’on voudrais assassiner, car il dit la vérité face à tous les comploteurs.

    14. Zayith

      Dans les prochaines élections, faisons bien attention à qui parle encore vraiment de la France et de ses citoyens.
      La France n’est pas qu’une idée, M. Hollande !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap