toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

USA: WikiLeaks publie des discours de Clinton pour Goldman Sachs


USA: WikiLeaks publie des discours de Clinton pour Goldman Sachs

Trois discours rémunérés d’Hillary Clinton, payés par la banque Goldman Sachs, ont été publiés samedi par le site Wikileaks, jetant une lumière crue sur les liens de la candidate démocrate à la présidentielle américaine avec les principaux acteurs de Wall street.

L’équipe de campagne de Mme Clinton n’a pas contesté l’authenticité de ces documents, subtilisés dans les courriers électroniques du président de campagne de la candidate démocrate John Podesta par Wikileaks.

Elle a cependant accusé le gouvernement russe d’être responsable de ces fuites – un point de vue partagé par le gouvernement américain – et Wikileaks d’aider le rival d’Hillary Clinton, le républicain Donald Trump, dans la course à la Maison Blanche.

La tonalité de ces discours montre les opinions de Mme Clinton sur les réglementations financières, sur ses relations avec le président russe Vladimir Poutine et sur les effets négatifs de précédentes fuites de Wikileaks sur la politique extérieure américaine.

Loading...

Les déclarations de la démocrate ne sont pas radicalement différentes de ses récentes prises de position, bien qu’elles soient plus directes.

Dans un discours prononcé en octobre 2013 pour Goldman Sachs, elle suggère que des actions doivent être menées afin de maîtriser, « pour des raisons politiques », les abus de Wall Street.

« Il y avait aussi une nécessité d’agir pour des raisons politiques. Si vous êtes un élu du Congrès, que des personnes dans votre circonscription perdent leur emploi et que partout dans la presse il se dit que c’est la faute de Wall street, vous ne pouvez pas rester assis et ne rien faire », a-t-elle dit.

Ces discours pour le géant de la finance ont été prononcés entre le moment où elle a quitté son poste de secrétaire d’Etat et celui où elle a débuté sa campagne présidentielle.

La révélation de ses discours pour Goldman Sachs avait été du pain bénit pour son rival à la primaire démocrate, Bernie Sanders, qui estimait qu’elle ne pouvait pas réguler les sociétés qui en même temps la rétribuaient.

Donald Trump a essayé d’utiliser contre elle ces courriers volés, l’accusant notamment de ne pas avoir sécurisé des documents internes à l’administration américaine en utilisant un e-mail privé alors qu’elle était secrétaire d’Etat.

Learn Hebrew online

Il s’est également appuyé sur les révélations de Wikileaks montrant que Mme Clinton, lors de discours privés à des géants bancaires en 2013 et 2014, avait pris position pour le libre-échange et l’autorégulation de Wall street, en opposition avec son discours de candidate.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “USA: WikiLeaks publie des discours de Clinton pour Goldman Sachs

    1. judith

      Mitterrand débute a droite, hollande famille de droite, idem Vals, Clinton milliardaires de droite, tous ces pourris sont des loups déguisés en homme du peuple, pour obtenir le pouvoir des masses populaires laborieuses qui votent.

    2. Pinhas

      Ce qui est certain , c’est que si cette femme est élue rien ne changera mais en plus nous entrerons en guerre avec ceux qui aujourd’hui étaient nos alliés .

      Cette imposture es grotesque .

      Cette personne est gravement malade et ne veut ou ne peut l’avouer .

      Elle sera le pantin dont les ennemis de la paix tirent les ficelles .

      ATTENTION !!!!!!

    3. Pinhas

      Ce qui est certain , c’est que si cette femme est élue rien ne changera mais en plus nous entrerons en guerre avec ceux qui aujourd’hui étaient nos alliés .

      Cette imposture est grotesque .

      Cette personne est gravement malade et ne veut ou ne peut l’avouer .

      Elle sera le pantin dont les ennemis de la paix tirent les ficelles .

      ATTENTION !!!!!!

    4. Aline1

      Je ne sais si elle est malade la Mme Clinton, mais est-ce vraiment nécessaire qu’elle ait fait pire que seconder Obama de la manière la plus proche possible ?

      Obama qui a réduit l’Amérique à un État que plus personne n’envie –
      Qui tout en jouant le bisounours a semé le chaos dans le Monde, en ne prenant jamais les décisions qui s’imposaient, ni en politique étrangère, où il s’est montré plus qu’ambiguë avec ses drôles d’alliances- Ayant fourni l’arme nucléaire à l’Iran et tant d’autres incohérences…

      En politique interne ce n’est pas mieux. Le bilan économique est piteux, et de plus, les clivages entre communautés se sont réveillés dans les States depuis son arrivée. Étrange, tout de même ?

      Hillary Clinton ne peut être tenue de côté pour tout ce bilan, et de plus si l’on ajoute toutes les affaires plus que suspicieuses la concernant : Les milliers de emails de Sécurité de l’Intérieur, l’affaire Bengazi avec les ambassadeur américains tués.. ses accointances financières avec des Pays de dictateurs…

      La liste est trop longue.

      Il faudrait que les américains aient vraiment perdu tout discernement ou jugement pour rempiler avec ce parti.

      Franchement Trump est ce qu’il est mais au moins, il est aime son pays d’abord, et aujourd’hui, la Nation est une valeur à remettre à l’ordre des priorités étant donné le mal qu’ont fait les Droits de l’Homme, qui sont parvenus à rendre les citoyens de leurs propres pays, comme les citoyens forcément raciste, alors que ce ne sont que réactions de survie.

      Je sais, tout ce qui n’est pas de gauche maintenant, dans la bouche et la plume des médias et des profiteurs, devient « extrême droite » – Seulement cette insulte ne veut plus rien dire, tellement les faux bienfaisants l’ont utilisée dans le but de faire taire toute opposition.

      Alors Trump ! Il n’est surement pas parfait, mais il vaut mieux parier sur lui, sachant ce que peuvent faire les autres.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *