toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Saad Lamjarred, le roi de la pop marocaine devant un juge d’instruction pour «viol aggravé»


Saad Lamjarred, le roi de la pop marocaine devant un juge d’instruction pour «viol aggravé»

Son tube, Lm3allem, totalise plus de 400 millions de vues sur YouTube. Le chanteur a été arrêté mercredi à Paris et présenté ce vendredi 28 octobre devant un juge d’instruction pour l’agression sexuelle d’une Française de 20 ans.

Saad Lamjarred, star de la pop marocaine, dont les titres sucrés cumulent près de 613 millions de vues sur sa chaîne Youtube, a été interpellé mercredi 26 octobre dernier dans le palace parisien où il était descendu et placé en garde à vue. Une Française âgée de 20 ans aurait en effet déposé plainte contre lui pour agression sexuelle et violences volontaires, a-t-on appris de sources policières.

La jeune femme affirme avoir été violemment agressée dans la chambre d’hôtel du chanteur. Elle aurait ensuite réussi à prendre la fuite de la chambre de Saad Lamjarred pour se réfugier à la réception de l’hôtel. Selon Le Parisien, le chanteur était ivre au moment de son interpellation. Il devait se produire ce samedi 29 octobre Palais des Congrès de Paris. Après avoir été mis en garde à vue dans un commissariat parisien du 17e arrondissement, il vient d’être présenté à la justice pour viol aggravé.

Le ministre chérifien de la culture, Mohamed Amine Sbihi, a déclaré jeudi à la presse qu’il suivait «avec grand intérêt» le sort judiciaire qui sera réservé à cette «grande figure de la chanson marocaine». Il a également précisé qu’il «ferait tout le nécessaire pour régler le problème».

L’avocat marocain de Saad Lamjarredr, Brahim Rachidi, évoque quant à lui dans un communiqué un «guet-apens», et suggère qu’un piège aurait été tendu au chanteur par une Française d’origine algérienne: «Il s’agit d’une machination algérienne ourdie par les ennemis de notre intégrité territoriale»,a-t-il notamment déclaré sur les réseaux sociaux.

 L’affaire intervient dans un contexte déjà très compliqué pour Saad Lamjarred. En 2010, alors qu’il était encore inconnu du public, le chanteur était poursuivi par un tribunal new-yorkais pour «agression et viol». Libéré sous caution avant d’être jugé, il en avait profité pour fuir le territoire américain. En mai dernier, l’artiste était sommé par la Cour suprême de l’État de New York de se présenter au tribunal dans un délai de trente jours.






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Saad Lamjarred, le roi de la pop marocaine devant un juge d’instruction pour «viol aggravé»

    1. Dégun

      Mais pourquoi, sa « bien -aimée » fait -elle autant de cirque pour un malheureux viol? C’est rien di to… Juste un’ ´tite rigolade! De toute façon, elle était consentante,non? C’est elle qui a provoqué ce mozart du maghreb, non? Alors? Qu’on la lapide, merde!
      C’est un mauvais misilmon, Saad! Il aurait dû la battre dans la foulée pour lui apprendre à la boucler. C’est vrai quoi, on apprend bien le caniveau aux chiens, il n’y a aucune raison de ne pas apprendre aux moukhères à se taire! Où va le monde ? Vivement la charia!
      Et puis comme la princesse saoudienne de la semaine passée, les autorités françaises le laisseront retrouver le pays de son enfance, une fois que les associations féministes, lui ficheront la paix! Euh, là, je crois que j’ai faux. Les féministes, c’est seulement pour les pourris de mâles occidentaux. Pas pour les opprimés muzz identifiés comme tels.

    2. Armand Maruani.

      @Le ministre chérifien de la culture :  » cette «grande figure de la chanson marocaine  » .

      Au Maroc un chanteur a le droit de violer une gamine .

    3. MisterClairevoyant

      Encore une « affaire » à la DSK, mais la France fera mieux que les juges des USA, qui vont mettre en  » prison » ‘algérienne, qui n’aime pas la grande stars marocaine. C’est déjà une affaire internationale, que le Ministre de la culture du Maroc va régler, mais comment ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap