toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rouen: Un Tunisien en situation irrégulière arrêté pour vols avec violences sur 36 personnes âgées, dont une majorité de femmes


Rouen: Un Tunisien en situation irrégulière arrêté pour vols avec violences sur 36 personnes âgées, dont une majorité de femmes

D’avril à juin 2016, 36 personnes âgées ont été victimes de vols avec violences, à Rouen (Seine-Maritime) et dans l’agglomération. Un suspect âgé de 23 ans a été interpellé.

Le mis en cause a fait 36 victimes en l’espace de quatre mois, essentiellement dans le quartier Saint-Sever à Rouen (Seine-Maritime) et celui du Jardin des Plantes, mais aussi à Bois-Guillaume et Déville-lès-Rouen, dans l’agglomération. Les faits se sont déroulés entre avril et juillet 2016, à l’encontre de personnes âgées : 36 au total, dont trois hommes.

À chaque fois, les victimes se trouvaient sur la voie publique ou entraient dans l’ascenseur de leur immeuble, quand elles ont été agressées pour leurs bijoux. Des vols commis avec une grande violence, portant majoritairement sur des colliers arrachés. La brigade criminelle de la Sûreté départementale a interpellé un suspect, après une enquête minutieuse…

L’une des victimes, âgée de 69 ans, avait été grièvement blessée lors de l’agression. Souffrant d’une fracture du rachis, elle avait été hospitalisée durant 13 jours et 60 jours d’ITT (Interruption totale de travail) lui avaient été prescrits.

La brigade criminelle, après différents recoupements, notamment quant au mode opératoire utilisé, a mis 36 faits de violence en évidence et a décidé de mettre en place un dispositif de surveillance dans le secteur où le nombre d’agressions avait été le plus important, à savoir entre Saint-Sever et le Jardin des Plantes », relate une source judiciaire, à Normandie-actu.

Une victime reconnaît son agresseur et le prend en photo

Durant la même période, le 28 juin, la brigade anti-criminalité veut contrôler un homme, qui prend la fuite. Ce dernier est toutefois interpellé : sur lui, les policiers retrouvent une arme à impulsion électrique et un poing américain. Il est placé en garde à vue pour port d’armes prohibées (catégorie D2).

La photo prise par l’une des victimes va permettre aux enquêteurs de la brigade criminelle d’identifier l’homme en garde à vue. Après des recherches, ils ont déterminé qu’il était âgé de 23 ans, d’origine tunisienne et en situation irrégulière sur le territoire. Il a été placé au centre de rétention administrative, du 28 juin au 5 juillet 2016, date où il devait être présenté au juge des libertés et de la détention », poursuit cette même source judiciaire.

Il fausse compagnie à ses gardiens

Sauf qu’au moment d’être présenté au juge, le mis en cause est parvenu à fausser compagnie à ses gardiens et à prendre la fuite. Activement recherché, il a finalement été une nouvelle fois interpellé le 13 juillet et placé en rétention administrative. Il a été incarcéré le 12 août. Libérable le 20 octobre, il a été extrait de la maison d’arrêt le 19, pour être placé en garde à vue : durant son audition, il a nié les 36 faits de violences sur les personnes âgées dont il est soupçonné.

Sa garde à vue a été prolongée et il devait être déféré au parquet, vendredi 21 octobre 2016. Une information judiciaire devrait être ouverte à son encontre, pour vols avec violences sur personnes vulnérables.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Rouen: Un Tunisien en situation irrégulière arrêté pour vols avec violences sur 36 personnes âgées, dont une majorité de femmes

    1. filouthai

      Qui donc a dit que les clandestins étaient une chance pour la FRANCE ?
      Qui a dit qu’ils étaient diplômes , ingénieurs , médecins, etc ?
      Quelqu’un peut il retrouver l’auteur de ces prédictions ?

    2. ghysly44

      Les assos vont nous dire que ce pov gars n’avait pas d’autres moyens pour survivre …. Qu’on le renvoie dans son pays d’origine ça lui passera l’envie de voler …. les prisons tunisiennes ne sont pas les MEMES qu’en France !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap