toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour échapper au viol de l’État islamique une Yézidie se brule le visage (Photos)


Pour échapper au viol de l’État islamique une Yézidie se brule le visage (Photos)

Pour échapper aux assauts des membres du groupe Etat Islamique, une jeune Yézidie s’est aspergée de pétrole avant de se mettre le feu. Une histoire tragique, qui atteste des horreurs que subit cette communauté.

Nous l’appellerons Yasmine, c’est le seul nom par lequel la jeune fille souhaite se faire appeler. Une identité secrète, pour cacher l’horrible histoire qui la poursuit. Yasmine fait partie du peuple yézidi. L’une des cibles prisées de Daesh. Elle avait 16 ans lorsque elle a suivi sa famille et plusieurs autres membres de sa communauté vers le Mont Sinjar, pour s’enfuir. La jeune fille et sa soeur ont été séparées de leurs parents et ont été capturées par les djihadistes. Elles ont été violées et battues à plusieurs reprises, avant de réussir à s’échapper. Yasmine s’est retrouvée dans un camp de réfugiés en Irak. Une fois dans sa tente, apeurée mais en sécurité, elle entend des voix d’hommes à l’extérieur. Paniquée, effrayée, elle pense que ce sont des soldats du groupe terroriste. Dans une vaine tentative de se protéger, elle s’asperge de pétrole et se met le feu. Elle souhaite se défigurer pour ne plus être attirante, pour ne plus ressembler à une femme désirable. Les flammes ont brûlé son visage, ses cheveux. Son nez, ses oreilles, ses lèvres, ses yeux sont extrêmement endommagés.

Jan Kizilhan, professeur de psychologie du Nord de l’Irak et spécialiste des traumas, qui a rencontré la jeune fille, a expliqué à la chaîne américaine FoxNews, que Yasmine : « Ressemble maintenant à un zombie et les enfants pleurent lorsqu’ils la voient« . Il ajoute : « C’est très difficile de voir ce que le feu lui a fait« . Selon lui, les combattants de Daesh apparentent le viol de femmes et d’enfants, et l’esclavage des hommes, à « tuer un poulet« . Ou quand la vie humaine n’a plus aucune valeur.

L’enfer des filles et des femmes yézidies

Mais malheureusement, le cas de Yasmine n’est pas isolé. Duzen Tekkal, journaliste germano-Yézidie est partie en Irak pour réaliser un documentaire (« Hawar » ou « secours » en Kurde) sur les plaies dont souffre ce peuple. Elle raconte dans son reportage avoir eu au téléphone une fillette de neuf ans qui suppliait les membres de l’EI de ne pas violer sa petite soeur de six ans, et de la prendre à sa place. La journaliste explique aussi que, bien souvent, les enfants refoulent ces souvenirs tragiques.

Une petite fille de 12 ans lui a affirmé ne pas avoir été violée, alors que ça ne faisait aucun doute qu’elle était enceinte. Une autre fillette de 10 ans a été enlevée avec sa mère lors de l’invasion de Sinjar en 2014. Elle a été vendue plusieurs fois comme esclave sexuelle. Violée, battue, elle a subi plusieurs autres atrocités et abus physiques. Selon Duzen Tekkal, lors de l’assaut à Sinjar, 5 000 Yézidis ont été tués et toutes les femmes, sans exception, ont été violées. Pourquoi les djihadistes s’en prennent-ils particulièrement à ce peuple ? Car selon eux : « Les Yézidis sont des « adorateurs du diable » qui doivent être convertis de force ou supprimés. » L’EI détient toujours 2000 femmes yézidies en otage (selon un rapport).

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *