toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Police : « Maintenant, les jeunes viennent nous chercher au commissariat pour nous affronter »


Police : « Maintenant, les jeunes viennent nous chercher au commissariat pour nous affronter »

Julien, fonctionnaire de police dans l’est lyonnais, était présent lors de l’agression de policiers mercredi soir à Vénissieux. Interrogé par France 3 Rhône-Alpes, il raconte que les guet-apens envers les policiers dans les quartiers sensibles sont de plus en plus récurrents.

« On intervenait pour une interpellation classique  et on s‘est vu encerclés par des dizaines d’individus. » Julien, fonctionnaire de police dans l’est lyonnais depuis sept ans, faisait partie des agents de la Brigade de sécurité territoriale et de la Brigade anti-criminalité qui, mercredi soir, ont été attaqués.

Suite à une interpellation dans la cité des Minguettes dans la banlieue lyonnaise,  une quarantaine d’individus s’en est pris aux équipages. Des cocktails Molotov ont été lancés dans leur direction, ainsi que des pierres et des pavés, sans faire de blessés.

Loading...

« Cinq personnes notamment ont tenté de récupérer l’individu interpellé, et tenté de nous faire chuter au sol pour pouvoir reprendre la personne interpellée », témoigne le policier à France 3 Rhône-Alpes, évoquant des tensions de plus en plus fréquentes et de plus en plus violentes entre forces de l’ordre et jeunes dans les quartiers sensibles.

« Maintenant, on vient nous attaquer. Récemment, alors que des collègues étaient seulement en mission de surveillance, on est venus les affronter », détaille-t-il, comme un écho aux quatre policiers blessés par des cocktails Molotov à Viry-Châtillon dans l’Essonne le 8 octobre dernier.

« Ça arrive souvent, lors d’évènements type 14-Juillet, dans certains quartiers sensibles, les jeunes viennent nous chercher au commissariat pour nous affronter », assure le fonctionnaire de police, qui dénonce, à l’instar de ses collègues qui un peu partout en France manifeste, un « malaise profond ». Ce jeudi soir d’ailleurs, les policiers sont appelés à se rassembler à Lyon, comme à Paris, pour exprimer leur ras-le-bol.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Police : « Maintenant, les jeunes viennent nous chercher au commissariat pour nous affronter »

    1. Jacques B.

      S’ils en tuent un, même en légitime défense, ce sera comme en 2005, les émeutes de novembre, mais en pire, en nettement pire.

      Du coup, on comprend les consignes données aux flics par leur hiérarchie… ou pas.

      La France est au bord de l’explosion, ça va faire tout drôle à certains quand ça va commencer.

    2. maujo

      Salmon,
      « Je soutient les policiers qui manifeste !!!!!!!!!!!!!
      tirer leur dessus ! c’est de la légitime défense !  »

      D’accord avec vous et si cela doit exploser, ça explosera et peut être que nos gouvernants prendront la mesure du désastre qui était annoncé depuis très longtemps. Au diable la retenue!!

    3. zanaroff

      Bientôt ils vont regretter d’être nés !!! A force de tenter le diable on finit par l’exciter et se faire bouffer tout cru. Un jour, le ras le bol sera trop grand, et l’anarchie sera sauvagement réprimée. Si le laxisme amène cela, ce ne sera pas la faute des policiers ou de la justice, mais des laxistes qui ont laissé faire, et entretenu cette engeance de démons. Ils ne valent pas mieux qu’eux.

    4. Pinhas

      Ces maudits ne respectent que l’autorité et hollande représente la soumission .

      Ces maudits vont bientôt être matés .

      Il n’y a qu’ainsi que la France retrouvera son identité .

    5. judith

      Les Famas aux policiers et l’autorisation de tirer et dans 15 jours il n’y aura plus de problèmes de respect, la peur sera repasser dans l’autre camps.

    6. Chris

      L’image à elle seule résume parfaitement la situation aujourd’hui, hélas.
      Et quand on voit ça, on réalise que le monstrueux volcan sur lequel nous sommes désormais va exploser de façon imminente.
      Il est grand temps de « crever l’abcès » !
      Quand cette immonde boule de pus (oui je sais, ce n’est franchement pas ragoûtant mais ça illustre bien le mal terrible dont nous souffrons) aura été nettoyée, nous repartirons enfin sur de bonnes bases saines.

    7. Debout

      Je rappelle à tous que :

      « Unité-Police SGP-FO, a pour sa part appelé ce mercredi à une manifestation silencieuse, «une marche de la colère policière et citoyenne», le mercredi 26 octobre à laquelle il invite les autres syndicats et la population à se joindre. «Ce sera à Paris et en province et sans banderoles ni prises de parole», a déclaré Nicolas Comte, le porte-parole du deuxième syndicat de gardiens de la paix. «Nous y appelons la population pour soutenir leur police». (journal « Le Parisien »)

      Citoyens !! DEBOUTS !!!!…..

      N’ oublions pas que la POLICE EST LE DERNIER REMPART DE LA REPUBLIQUE, DE LA DEMOCRATIE ET DE NOS LIBERTES !!!

      Vive la France des patriotes !!…

    8. Justin Katzoff

      Une seule solution avec ces etres : se montrer plus fort, plus violent, plus mechant, plus vicieux, plus impitoyable qu’eux. Il n’y a QUE ca qui les arrete. Tir a balles reelles sans sommation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *