toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Paris: Une lycéenne qui pique-niquait, a été frappée et dépouillée par cinq agresseurs, puis jetée dans la Seine


Paris: Une lycéenne qui pique-niquait, a été frappée et dépouillée par cinq agresseurs, puis jetée dans la Seine

L’agression a été brutale et motivée par le seul désir de violence: une lycéenne qui pique-niquait paisiblement dans un secteur touristique de la capitale a été frappée et dépouillée par cinq agresseurs, qui l’ont jetée ensuite dans le fleuve.

C’est une agression d’une rare violence dont a été victime une jeune lycéenne à Paris, alors qu’elle prenait tranquillement un pique-nique au bord de la la Seine, dans l’un des quartiers huppés de la capitale.

La nuit est déjà tombée ce mercredi 19, lorsque l’adolescente de 17 ans décide d’ouvrir son panier-repas. Il est environ 21 heures, et la victime est assise sur un banc, au bord de la Seine, quai d’Orléans, là où seulement un petit bras du fleuve la sépare de l’église Notre-Dame.

La lycéenne est alors abordée par un groupe de quatre garçons et d’une fille, âgés, selon son témoignage, de 17 ou 18 ans. Scénario souvent classique d’une agression, la troupe lui demande d’abord une cigarette, puis rapidement, c’est de l’argent qui est exigé. Avant que la violence ne s’abatte. La victime décrira des « gifles dans la tête », des« coups de poing » et « de pieds », et même des « cheveux arrachés ». Le agresseurs lui dérobe alors son sac à dos où se trouvaient, selon la malheureuse, « ses cours mais aussi son portefeuille avec ses papiers d’identité, ses cartes bancaires, de cantine, de bibliothèque ».

Loading...

Visiblement déchaînés, les agresseurs, après avoir roué de coups la jeune fille la saisiront… et la jetteront dans la Seine! La victime parviendra à regagner le quai, mais on n’est pas passé loin du drame quand on imagine la température du fleuve une nuit d’octobre.

La jeune fille ne parviendra cependant pas à appeler immédiatement les secours, son portable qui n’a pas été dérobé ayant été rendu inutilisable par le plongeon forcé. C’est un passant qui préviendra la police apercevant l’adolescente. Elle a été hospitalisée à la Pitié-Salpêtrière.

Les cinq agresseurs n’ont pas encore été interpellés.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Paris: Une lycéenne qui pique-niquait, a été frappée et dépouillée par cinq agresseurs, puis jetée dans la Seine

    1. judith

      J’ai un extincteur, pourtant je n’ai pas envie qu’il y ait le feu !
      J’ai une ceinture de sécurité dans ma voiture, pourtant je ne veux pas avoir d’accident !
      Alors pour quelle raison, on doit être des moutons voués a la mort, et qu’on a pas le droit d’avoir une arme ?
      Si j’ai une arme, c’est que je suis la seule responsable de ma vie, je n’ai pas envie d’attenter a la vie d’autrui, mais je veux pouvoir me défendre si la mienne est en danger !
      VOTONS MARINE et demandons l’autorisation du port d’arme puisque désormais nos politiciens débiles veulent que notre pays soit comme les USA un Meltingpot pourri.
      Le gouvernement ne peut pas faire les choses a moitié sinon on mourra complétement, car d’un coté les voyous sont armés et de l’autre les honnêtes citoyens non.

    2. francaispasnaif

      Pauvre gamine. L’identité de ces voyous saute aux yeux.
      j’espère qu’elle va se rétablir vite et sns séquelles. Et que ces crapules soient identifiées et révélées à la presse

    3. Aline1

      Non mais c’est ultra grave.

      Ils faut qu’elle obtienne justice et j’espère que les autorités ne vont pas faire seulement semblant de les chercher.

      Miséricorde ! Cela s’aggrave de jour en jour.

    4. Debout

      En plein Paris !!…..

      Pour l’ instant on ne connait pas l’ identité des agresseurs et je ne désignerai
      personne. Mais j’ ai malheureusement ma petite idée !!!
      Bon rétablissement à cette jeune fille probablement très choquée de toutes ces
      circonstances brutales….

    5. Ratfucker

      Elle n’a pas eu la chance de Brahim Bouharam, qui a reçu la visite de Mitterrand après s’être noyé faute de savoir nager. Cherchez l’erreur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *