toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’État islamique utilise les réseaux sociaux pour vendre des esclaves sexuelles


L’État islamique utilise les réseaux sociaux pour vendre des esclaves sexuelles


Facebook, Whatsapp ou encore Telegram sont les moyens favoris des djihadistes pour vendre des esclaves sexuelles.

 Les membres de l’organisation terroriste Etat islamique sont à l’aise avec les réseaux sociaux. Ce n’est pas une nouveauté. En revanche, qu’ils les utilisent pour vendre des  esclaves sexuelles, c’est du jamais vu.

Des journalistes du quotidien américain Washington Post ont constaté, sur Facebook, qu’un djihadiste avait posté la photo d’une jeune fille, qui aurait 18 ans, avec en commentaire : “Pour tous les mecs qui pensent à acheter un esclave, celui-ci est à 8.000 $ (environ 7.128 euros). Je vous conseille de vous marier ensuite.“

“12 ans, 12 500 dollars”

Loading...

La publication Facebook a depuis été retirée. Plus tard, sur le même profil Facebook, un autre message semblable : « Une autre sabiyah [esclave], aussi pour 8.000 $. Yay ou nay ? » Les commentaires sont tout aussi affligeants. « Qu’est-ce qui justifie ce prix ? A-t-elle une compétence spéciale ? » peut-on notamment lire .

L’agence Associated Press, de son côté, a vu une offre semblable sur l’application de messagerie sécurisée Telegram “Vierge. Belle. 12 ans. Son arabe n’est pas bon. Son prix débute à 12.500 $ [environ 11.137 euros] et elle devrait être rapidement vendue.”

5000 femmes asservies

Autre annoncé débusquée par AP, sur l’application de messagerie Whatsapp, où une mère et ses 2 enfants sont vendus 3 700 dollars. Après enquête, l’ONU avait affirmé avoir obtenu une idée des prix de Daech. 150 euros en moyenne pour un enfant âgé de moins de 10 ans, 110 euros pour les filles entre 10 et 20 ans. Puis des prix dégressifs avec l’âge, avec 35 euros pour les femmes de 40 à 50 ans.

Le site Quartz s’appuie sur un  rapport de l’université des Nations unies et rapporte que plus de 5000 femmes Yézidies ont été asservies par le groupe terroriste Etat islamique.

Source

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *