toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Crèches de Noël, pourtant de tradition française, autorisées par le Conseil d’État sous certaines conditions !


Les Crèches de Noël, pourtant de tradition française, autorisées par le Conseil d’État sous certaines conditions !

.

À deux mois de Noël, un débat surréaliste secoue la France à propos des crèches dans les mairies. Les crèches sont-elles des symboles religieux et ont-elles, ou non, leur place dans les mairies ?

Faut-il le rappelé, la France est un pays de tradition Judéo-Chrétienne. La France fût surnommée la « Fille ainée de l’Eglise ». Pourtant l’Islam prenant de plus en plus de place dans l’espace public, certains croient utile de remettre en cause les traditionnelles crèches de Noël dans les mairies, au point de saisir le Conseil d’Etat…

Le rapporteur public du Conseil d’Etat a recommandé vendredi d’autoriser, sous conditions, l’installation de crèches de Noël dans les bâtiments administratifs, au nom du principe de laïcité.

Installer une crèche dans une mairie ne peut être autorisé qu’à trois conditions, que cette exposition soit « temporaire », qu’elle ne s’accompagne d’aucune manifestation de « prosélytisme religieux » et enfin qu’elle revête le « caractère d’une manifestation culturelle ou au moins festive », a nuancé le rapporteur. « Nous ne croyons pas que le contexte de crispations sur la laïcité vous impose d’instruire par principe le procès de la crèche », a conclu Mme Bretonneau, insistant sur la « dimension pacificatrice de la laïcité ».

Selon le rapporteur public Aurélie Bretonneau, l’article 28 de la loi du 9 décembre 1905 et plus généralement le principe de neutralité « n’interdit pas d’installer des crèches sur le domaine public », sauf quand une « intention religieuse » préside à une telle manifestation.

La situation ressemble pour le moment à un casse-tête, il y a un an la cour administrative d’appel de Paris considérait que la crèche n’avait pas sa place dans la cour de la mairie de Melun tandis que celle de Nantes autorisait la crèche du conseil départemental de la Vendée.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Les Crèches de Noël, pourtant de tradition française, autorisées par le Conseil d’État sous certaines conditions !

    1. capucine

      n’importe quoi !!! il y à toujours eu des crèches et des sapin de Noël , et alors ça dérange qui ? les muzz et les islamistes et les clandestins?
      Bientôt ils nous vont interdire l’allumage des bougie de la Hanoukia pendant les
      les huit jours de Hanouka du 24 décembre au 1 er janvier ?

    2. Salmon

      VIVE LES CRECHES ET LES SAPINS DE NOEL !!!!!!!!!!!!!!!

      MOI JUIVE JE N’AI JAMAIS ETE DERANGéE PAR LES CRECHES , ALORS LES MUZZS DOIVENT FAIRE AVEC !

      MAINTENANT LES MUZZS RECOMMENCENT A NE PAS VOULOIR LES CRECHES CAR ILS SERAIENT DERANGER

      QU’ILS SE CASSENT DE FRANCE !

    3. judith

      Plus de deux mille ans que nous sommes arrivés en France contre notre volonté exilé par les Romains, et jamais on a embêté qui que ce soit avec des histoires de crèches.
      C’est la démonstration que ceux qui portent plainte : des musulmans et leurs complices les ratés de communistes et de verts, sont racistes, car ils vont jusqu’à ce que le peuple oublie la naissance du juif Yéoshua Ben Yossef alias Jésus le Nazir (le pur) et non pas le Nazaréen comme cela a toujours été mal traduit.
      Toujours cette volonté d’effacer les juifs d’où ils se trouvent d’où ils viennent d’où ils ont vécu dans la mémoire collective, comme pour Jérusalem, et même d’où ils ont souffert avec les tentatives d’éliminer les camps pour occulter leur tragique histoire.
      Vive Jésus, son culte, ses églises c’est notre coreligionnaire qu’on honore !
      Si après cela les musulmans les cocos incultes n’ont pas compris que la crèche n’est pas chrétienne, puisqu’au moment de la naissance de jésus le christianisme n’existait pas encore et qu’il est apparu plus de 100 ans après le meurtre des Romains (la crucifixion pour motif de menace de pax romana) que la crèche n’est pas juive non plus puisqu’il nous est interdit de représenter en image.La crèche c’est la fête de la famille et Noël c’est le culte revisité de la victoire de la lumière contre les ténèbres (Mithra fêtait le 25 Décembre). Comme l’Islam ce sont les ténèbres, le mal, prescrit dans leur corânerie, leur combat contre nous, lumière de la vie, les judéo-chrétiens et les sages agnostiques et les athées ne devront pas céder.

    4. Claire

      Les voiles islamiques de tous ordres, les barbus en kamis, la nourriture halal, etc. se multiplient et, pendant ce temps, on voudrait supprimer nos traditions judéo-chrétiennes!? Quel homme ou femme politique va enfin faire cesser cette dhimmitude qui veut imposer un changement de civilisation que le peuple de France refuse?

    5. Moshé

      Il fut un temps où les chrétiens comptaient sur leurs crèches de Noël pour les protéger, sorte de superstition usuelle aux rituels humains.

      Que les chrétiens le sache, leurs crèches ne les protégera plus et là, il ne s’agit pas d’une superstition.

      Mais, des français n’avaient-ils pas soutenus les héritiers directes des nazis, la France n’a t-elle pas financé tous les terroristes qui tuent des juifs, vous savez, ces juifs qui se tiennent entre le boeuf et l’âne !

    6. María

      Touche pas à mon Jésus (et c’est une athée qui parle) !
      Quelle bande d’idiots ! Nous sommes en terre judéo-chrétienne et Jésus est à la base de notre système de datage. Faut-il leur rappeler que nous sommes en 2016 après Jésus-Christ ? Ou la prochaine étape de ces collabos serait-elle de substituer la naissance du pédo et intolérant Maho à celle de Jésus-Christ ?

    7. Saraiol

      Le seul fait qu’on se pose la question me fait tomber à la renverse.
      Je suis athée, veuve d’un athée, mère d’un athée, fille d’un père d’origine catholique ayant perdu la foi et d’une mère dont la famille juive était athée depuis deux générations.
      Et nous avons toujours fait la crèche à Noël.
      C’est une tradition provençale élargie à toute la France avec Le Fada, le Tambourinaire, Mireille et Vincent et j’en passe.
      Doit-on renoncer à la recherche des œufs de Pâques ? Doit renoncer à laisser les enfants découvrir par eux-mêmes la vérité sur le Père Noël ? A raconter des histoires de lutins et de fées ? A se faire des cadeaux pour Noël ?
      Il n’y a pas des fanatiques que dans certaines religions. IL y en a aussi chez les soi-disant laïques !

    8. Salmon

      Moka

      peu importe je suis dans un pays où j’ai grandi en voyant des crèches, je ne vois pas pourquoi elles devraient disparaitre comme les sapins , les guirlandes , les illuminations , les vitrines joliment décorée et les enfants qui demande quand vient le père noel etc

      c’est une tradition du pays

    9. rouffart

      La France montre, hélas, une nouvelle fois, sa bêtise à la Hollande;
      Si la constitution est laïque, la France et les français dans leur ensemble sont chrétiens et aiment les traditions séculaires. C’est si joli une crèche et un sapin illuminé et ça ne fait de mal à personne, que je sache ! La France oublie que l’Europe est une civilisation judéo-chrétienne qui a créé des merveilles…
      Décidément ce beau pays va mal. Vivement que cela change !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap