toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Autorité palestinienne décide de reporter les élections municipales


L’Autorité palestinienne décide de reporter les élections municipales

.

L’Autorité palestinienne a annoncé mardi sa décision de reporter définitivement les élections municipales prévues en Judée Samarie, arguant que le contexte actuel n’est pas « propice ». Aucune nouvelle date du scrutin n’a été fixée.

Lundi, la justice palestinienne avait décidé que le scrutin se tiendrait en Judée Samarie mais pas dans la bande de Gaza, illustrant à nouveau l’incapacité des mouvements palestiniens à surmonter leurs rivalités.

Hicham al-Hatou, le président de la Cour suprême, instance relevant de l’Autorité, a estimé que les tribunaux dans la bande de Gaza n’apportaient « pas les garanties » nécessaires. Ces tribunaux, qui n’ont pas prêté serment à l’Autorité, ont invalidé récemment des listes du Fatah, qui domine l’Autorité palestinienne.

Ce scrutin était censé être le premier depuis 2006 à se tenir en même temps dans les deux territoires, séparés géographiquement par le territoire israélien et politiquement par des années de querelles entre l’Autorité palestinienne et le mouvement terroriste Hamas.

Les élections, qui devaient dans un premier temps se tenir en même temps dans les deux territoires le 8 octobre, avaient déjà été reportées le mois dernier

Cette annonce avait été considéré par le mouvement terroriste Hamas, qui contrôle illégalement la bande de Gaza, comme une annulation pure et simple du scrutin.

Le Hamas avait en effet dénoncé une décision « politique, discriminatoire et qui entérine la division ». Le mouvement avait boycotté le précédent scrutin en 2012 et les élections ne s’étaient alors déroulées qu’en Judée Samarie.

Les divisions inter-palestiniennes sont telles que la tenue de ces premières élections conjointes depuis 2006 n’a cessé d’être mise en doute.

La Judée Samarie et la bande de Gaza sont opposées politiquement par des années d’animosité entre le Fatah laïc, force palestinienne dominante en Judée Samarie, et le Hamas islamiste, qui dirige sans partage Gaza.

Le Hamas a remporté en 2006 les législatives, dernières élections à s’être tenues conjointement à Gaza et en Judée Samarie. Mais le groupe terroriste a été privé de sa victoire. Il a pris le pouvoir à Gaza en 2007, au prix d’une quasi guerre civile avec le Fatah qui a fait des centaines de morts.

Pourtant, la communauté internationale ne cesse d’exhorter les Palestiniens à la réconciliation. En septembre, le Quartette pour le Proche-Orient (ONU, Etats-Unis, UE, Russie) la qualifiait de « priorité ».

Le Parlement palestinien ne siège plus. Le mandat de M. Abbas a expiré en 2009, mais court toujours faute de présidentielle.

Selon un sondage récent mené par le Palestinian Center for Policy and Survey Research, 61% des Palestiniens étaient contre la suspension des élections, autant pensant qu’il s’agissait d’une « décision politique ».







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “L’Autorité palestinienne décide de reporter les élections municipales

    1. capucine

      bah voyons !!! il peut reporter les élections parce que ça l’arrange le vieux terroriste …puisqu’il n’est plus président depuis décembre 2009 et que partout où il va il est reçu comme un roi ??? il y a longtemps qu’ Israël aurait dû l’éliminer parce qu’il incite les palos à la haine des juifs et aussi à les tuer et
      incite les palos à l’intifada au couteau … vous savez quoi ? que le diable
      l’emporte et vite …

    2. Roland

      Pas d’élections ? Donc pas de démocratie…….Le vieux crabe islamique s’accroche au pouvoir sans être élu …..Comme dans beaucoup de pays musulmans, c’est la force des armes qui remplace l’élection…Pourquoi, nous pays de l’EU, continuons nous à verser des aides à cette « autorité palestinienne » qui est donc dictatoriale vu son refus d’élection ?

    3. judith

      Il est temps que l’ONU et le monde se penche sur le problème de GAZA la capitale des Palestiniens depuis l’antiquité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap