toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Intifada dans la cité des Minguettes : des policiers de la BAC ont été pris à partie par une quarantaine d’individus


Intifada dans la cité des Minguettes : des policiers de la BAC ont été pris à partie par une quarantaine d’individus

Des membres de la BAC (Brigade anti-criminalité) ont été attaqués mercredi soir par une quarantaine d’individus dans la cité des Minguettes de Vénissieux, réputée sensible.

Selon les informations rapportées par LCI, les policiers ont fait l’objet d’un guet-apens tendu vers 20h30. Une source syndicale parle également de jets de cocktails Molotov jetés contre les forces de l’ordre. Ce à quoi, la BAC a répliqué en faisant usage de flash-ball.

La fuite comme seule issue

Un réflexe qui a permis aux policiers de prendre la fuite et manifestement d’avoir la vie sauve. Outre ces attaques, du mobilier urbain a également été détériorés. Des poubelles ont ainsi été incendiées sur les voies du tramway de la ville. Le trafic a dû être interrompu.

Cette agression survient dans un contexte des plus tendus. Pour le troisième soir consécutif, des policiers se sont réunis mercredi soir partout en France pour protester contre les violences dont ils sont quotidiennement la cible. Un mouvement de protestation déclenché par l’attaque au cocktail Molotov de Viry-Châtillon le 8 octobre dernier. Gravement brûlé aux mains et au visage ce jour-là, un adjoint de sécurité de 28 ans est toujours hospitalisé à l’hôpital Saint-Louis (Paris).

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Intifada dans la cité des Minguettes : des policiers de la BAC ont été pris à partie par une quarantaine d’individus

    1. MisterClairvoyant

      Selon le livre de F. H. Le problème est, où est que l’on peut entasser les français, avec tous ces territoires perdus par la république?
      La réalité est plus terrible que cela, car le gouvernement n’a rien compris, car les musulmans sont en plein djihad et doivent libérer la France des français, et après, Israël de tous les juifs. Car cela rentre dans le projet d’Allah. Il a bon dos, celui-là.

    2. capucine

      les racailles en profite car la justice est laxiste avec la loi Taubira qui à laissé la France dans la panade , c’est de pire en pire , et la police ne peut pas même pas se défendre sur ordre de razibus !!! il doit démissionner !

    3. sergeb

      LA POLICE ne pourra plus bientôt jouer son rôle de protection de la loi, elle n’en a ni les capacités ni le matériel, ils ne sont pas des soldats avec l’entrainement approprié. La guerre urbaine nécessite des moyens qu’ils n’ont pas. dans ce type de guerre chacun est a son corps défendant t’as deux choix la fuite ou le combat et la population civilisée et pacifique n’est pas adaptée a ce jeu radical et meurtrier. les forces de protection seront eux-mêmes obligés a défendre leur propre famille et c’est logiquement humain. La conquête a déjà commencée et un seul combattant djihadiste est capable de dégâts incroyables lorsque confrontés a des civils désarmés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap