toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France : Plus de 12 000 policiers avaient été blessés en 2015, 2016 sera pire


France : Plus de 12 000 policiers avaient été blessés en 2015, 2016 sera pire

.

Calais, manifestations, la multiplication des mouvements sociaux en France explique en partie la hausse des violences envers les policiers pour le premier semestre de 2016. Plus de 12 000 policiers avaient été blessés en 2015, 2016 sera pire.

Selon une étude rendue publique mardi 11 octobre, les violences envers les policiers sont en hausse. Près de 12 400 policiers avaient ainsi été blessés en 2015, un nombre en légère baisse par rapport à l’année précédente, mais la tendance est déjà en forte augmentation sur les six premiers mois de 2016.

La direction générale de la police nationale (DGPN) a également rendu publics les premiers chiffres de 2016 s’agissant des policiers blessés en mission (agressions) ou en service (accidents en exercice par exemple). Dans le premier cas, 3267 fonctionnaires ont été dénombrés sur les six premiers mois de 2016 et, pour le second cas, 3486 soit un total de 6753. Ce chiffre est en augmentation de 14 % par rapport à la même période de 2015.

Selon l’étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), en 2015, six policiers sont décédés dans l’exercice de leur fonction. Pour ses décès, la moitié d’entre eux avaient impliqué une arme. En tout, 12 388 policiers ont été blessés, soit une moyenne de 1032 par mois.

Ces chiffres tombent trois jours après l’attaque de quatre policiers au cocktail Molotov dans l’Essonne, qui a suscité une vive émotion au sein de la classe politique. Plusieurs syndicats policiers avaient appelé mardi à une grève et à des rassemblements devant les commissariats.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *