toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Fatima Aberkan, l’égérie de Daesh» remise en liberté par la Justice belge, finalement interpellée


Fatima Aberkan, l’égérie de Daesh» remise en liberté par la Justice belge, finalement interpellée

.

Condamnée à 15 ans de prison pour participation à des activités terroristes, Fatima Aberkan a été interpellée et incarcérée le 19 octobre à la prison de Berkendael en Belgique, a fait savoir le parquet fédéral.

Celle qu’on nomme «l’égérie de Daesh» a été incarcérée à la prison de Berkendael afin d’y purger une peine de 15 ans de détention. Les juges avaient considéré que Fatima Aberkane avait poussé tout son entourage familial au djihad, y compris ses sept enfants, dont certains sont morts en Syrie.

Fatima Aberkan avait pourtant été remise en liberté en août dernier, sur une décision de la chambre des mises en accusation de Bruxelles. Cette décision avait provoqué une intense polémique au sein de la population et de la classe politique

Loading...

Les juges ont fini par la condamner à quinze ans de prison, les justifiant par le fait que Fatima Aberkan avait exprimé à l’audience des «regrets» manquant de sincérité. Fatima Aberkane avait demandé une remise en liberté sous conditions : elle promettait de fréquenter un centre spécialisé en matière de déradicalisation, de ne pas quitter le territoire belge, et de ne pas consulter des sites pro-daesh. Sa demande a été rejetée par la cour.

Fatima Aberkan, 55 ans était une figure marquante de l’islamisme radical belge. Elle était notamment liée à Malika El Aroud, veuve de l’assassin du commandant Massoud en Afghanistan. Selon l’arrêt de la cour d’appel, elle effectuait régulièrement des voyages vers la Syrie, y aurait séjourné un an et était connue pour le recrutement de jeunes pour le djihad.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Fatima Aberkan, l’égérie de Daesh» remise en liberté par la Justice belge, finalement interpellée

    1. HENRIETTE Irène

      Encore une femme sans cervelle, mais très dangereuse. Arriver à manipuler toute une famille, il faut le faire. La justice belge fait très mal son véritable boulot, 15 pour des cas aussi graves ???????

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *