toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Face aux dépravés corrompus Clinton, Trump est un enfant de choeur


Face aux dépravés corrompus Clinton, Trump est un enfant de choeur

Le ton se durcit entre Hillary et Donald. Ceux qui pensaient que Trump avait définitivement perdu la partie à l’issue du premier débat, seraient bien avisés de réserver leur jugement. Car le second round nous a montré un Trump remonté, capable de frapper plus fort que son adversaire.

Certes, on baigne dans la violence verbale et les propos fangeux, mais le retour en force du candidat républicain est indéniable.

Car si Hillary, en bonne bosseuse besogneuse, connaît mieux les dossiers que Trump, ce dernier excelle dans le pugilat avec des arguments qui portent.

Ca vole bas, certes, bien au dessous de la ceinture, mais Trump a démontré qu’il n’avait aucune leçon de morale à recevoir du clan Clinton, bien plus dépravé que ne le pensait le peuple américain. Surnager en plein marécage, il connaît !

Loading...

En accablant Hillary, Trump a presque réussi à se faire passer  pour un enfant de chœur.

“Elle est diabolique… elle devrait avoir honte d’elle même…tout ce qu’elle a fait a été une erreur et un désastre.” “Et si j’étais président, elle serait en prison”.

La rengaine sur les propos désobligeants, voire insultants, sur les femmes, les immigrés, les handicapés ou les musulmans, n’a pas entamé le crédit de Trump chez l’Américain moyen, laminé par la crise et écoeuré par l’establishment.

Car le milliardaire a déstocké l’artillerie lourde en donnant la parole à 4 femmes qui auraient été victimes de viol ou de harcèlement sexuel.

“Les actes parlent plus fort que les mots. M. Trump peut avoir prononcé de mauvaises paroles, mais Bill Clinton m’a violée et Hillary Clinton m’a menacée” dit Juanita Broaddrick.

Kathy Sheldon raconte avoir été violée à l’âge de 12 ans dans l’Arkansas, et dénonce Hillary Clinton pour avoir défendu le violeur en tant qu’avocate.

Learn Hebrew online

Paula Jones avait poursuivi Bill Clinton pour harcèlement sexuel en 1994, alors qu’elle était interne à la Maison-Blanche. Elle avait obtenu 850000 dollars de dommages-intérêts.

Quant à Kathleen Willey, elle avait accusé Bill Clinton de l’avoir harcelée sexuellement quand elle était bénévole à la Maison-Blanche.

Ces affaires n’ont jamais été bien éclaircies. Mais elles montrent que la vie des Clinton n’est guère plus vertueuse que celle du milliardaire.

Loading...

Un troisième débat départagera les candidats. Mais nul doute que Donald a su profiter du deuxième face à face pour démontrer que ses propos de corps de garde, aussi odieux soient-ils, n’étaient que des enfantillages comparés aux violences sexuelles du camp Clinton.

A-t-il réussi ? Attendons les prochains sondages post débat.

Ce qui est certain, c’est que la plus grande démocratie du monde ne sortira pas grandie de cette campagne électorale, quel que soit le gagnant.

Jacques Guillemain 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Face aux dépravés corrompus Clinton, Trump est un enfant de choeur

    1. sergeb

      Les médias américains n’ont jamais pratiqué la désinformation à ce degré, et cela depuis quarante ans. Ce sont aujourd’hui des organes de propagande du parti démocrate. Seule la chaîne Fox News (et encore, pas toujours) parle des e mails et de Wikileaks. Les autres chaînes ont choisi d’ignorer le sujet, et des documents qui auraient fait chuter cent fois un candidat il y a quinze ans, et qui montrent corruption, crimes, parjures, trafics d’influence, n’ont aucune conséquence.
      Les grandes entreprises qui ont payé très cher la candidate Hillary Clinton veulent un retour sur investissement et entendent continuer à financer la démolition de Trump. Clinton continue à faire campagne dans la fange : une femme censée avoir été agressée sexuellement il y a trente-cinq ans se souvient soudain qu’elle a été agressée sexuellement il y a trente-cinq ans, une autre se souvient de quelque chose du même genre il y a onze ou douze ans, et n’a rien dit avant. L’une et l’autre militent pour le camp Clinton, mais c’est un hasard, comment imaginer le contraire ?

    2. trender

      En réalité la collision est encore plus large Obama risque la prison si Trump est élu, donc de manière discrète il apporte un soutient sans faille par le biais d’agence d’États, services secrets, agence privé, cette élection est le reflet pitoyable d’une presse corrompue au service des Clinton Obama et compagnie…. Prêts à tout pour éviter les procès en chaîne que diligenterait le congrès en cas de victoire de Trump

    3. Aline1

      Pouah ! Tout ce qui a été révélé sur ce couple et pas seulement les histoires sexuelles, mais bien politiques et financières, me les font voir de manière écœurée.

      Comment une femme qui se respecte, qui est en vue (ou pas) peut avoir et accepter un mari aussi tordu sexuellement que celui-ci ?

      Du coup, je me dis : Quelle injuste histoire on a fait au couple
      Sinclair/Strauss Kahn – à côté…

      Et puis le reste, vraiment très anachronique pour des ‘ »démocrates », gauchistes, quoi ! Vraiment quelle supercherie que cette idéologie.
      ————
      Pour Trump
      Complètement hors sujet de ressortir des affaires de femmes d’une trentaine d’années. Si c’était aussi grave, pourquoi ces femmes auraient attendu ?

      Cela ne tient pas la route et si elles l’ont fait, tant pis pour elles-

      Elles auraient du se réveiller ne serait-ce que pour protéger les autres femmes d’un tel homme que Trump, tel qu’elles le décrivent, parce qu’alors cela aurait été un prédateur, et si c’était si grave, cela aurait été un devoir obligatoire de le faire savoir sur le moment. Pas trente,vingt ou dix ans après…Cela n’a aucun sens.

      Du coup il me rendent Trump plus sympathique – C’est ce qui m’était arrivé pour Sarkozy…Plus on l’attaquait pour des histoires qui pouvaient concerner tous les hommes politiques, plus j’avais de l’empathie pour lui.
      Surtout quand on s’est attaqué à son physique, sa taille, sa montre, etc…Tout ceci étant commun à cette caste de droite ou de gauche.

      Sauf que les Syndicalistes portent leur costume d’ouvriers devant le public, mais on connait leur train de vie, dans le privé.

      Je ne sais où nous mènerait Trump – mais tous étant lamentables (surtout ceux de son parti, dont vraiment je ne comprends pas les intérêts)

      Alors plutôt que de repartir pour un tour, après ces huit années d’enfer pour le Monde (la présidence Obama a enflammé le Monde), votons Trump, cela ne peut être pire – Sauf si les citoyens américains démocrates le décident en pourrissant son mandat s’il le gagne.

      Ils en seraient capables – Plus un homme politique ne cherche le bien son Pays on dirait.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *