toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Déploiement massif de forces militaires des pays de l’OTAN aux frontières russes


Déploiement massif de forces militaires des pays de l’OTAN aux frontières russes

.

Plusieurs pays se sont portés volontaires pour contribuer à la mise en place du plus gros dispositif militaire de l’OTAN déployé aux frontières russes depuis la Guerre froide, alors que l’Alliance perçoit Moscou comme une menace.

Plusieurs Etats membres de l’OTAN «ont fait part de leur volonté de contribuer à notre présence dans la région de la mer Noire au sol, en mer et dans les airs, parmi lesquels le Canada, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne, la Turquie et les Etats-Unis», a déclaré Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’organisation le 26 octobre, après la réunion des ministres de la Défense du bloc à Bruxelles, qui visait à évoquer la «menace russe».

«D’autres alliés cherchent à savoir comment ils peuvent contribuer», a-t-il ensuite ajouté, avant de préciser que 17 pays fourniraient des hommes pour former les quatre bataillons d’environ 1 000 hommes chacun qui seront déployés en Lettonie, en Lituanie, en Estonie et en Pologne début 2017.

Ceux-ci seront respectivement dirigés par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada et l’Allemagne alors que des nations comme la France, la Pologne, l’Albanie, la Roumanie ou encore la Croatie enverront des forces, a fait savoir Jens Stoltenberg.

De son côté, Londres a promis de fournir des avions de chasse alors que Washington a annoncé l’envoi de troupes, de tanks et de munitions aux bataillons.

Ces derniers s’annoncent «très solides, multinationaux, prêts pour le combat», a souligné le secrétaire général, alors que le projet de déploiement aux frontières russes sera finalisé dans une nouvelle réunion des ministres de la Défense de l’OTAN en février 2017.

Si l’OTAN perçoit Moscou comme une menace, le ministère russe des Affaires étrangères estime pour sa part que «l’Alliance concentre ses efforts sur la dissuasion d’une menace qui n’existe pas venant de l’est», comme il l’a déclaré en juillet.

Début septembre, le président Vladimir Poutine avait même qualifié de «délires» les craintes d’une éventuelle attaque contre les pays baltes.

Lors du sommet de Varsovie, en juillet, l’OTAN a décidé d’accroitre sa présence dans et autour de la mer Noire. L’organisation assure qu’il s’agit d’une réponse aux capacités militaires grandissantes de la Russie.

Learn Hebrew online




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Déploiement massif de forces militaires des pays de l’OTAN aux frontières russes

    1. Elisa Naibed

      La réponse de l’Otan (et des pays aux ordres des USA) à l’agression inqualifiable de la Russie en Syrie, qui soutient le régime légitime du pays, et empêche les « gentils » rebelles terroristes sunnites de renverser Assad!

    2. Mathias CORVIN

      Vivement DONALD pour en finir avec cette tragi-comédie orchestrée par
      le musulman Obama ….. Arrétez d’aiguillonner le monstre , s’il se
      reveille , tout ces vaillants pays dirigés par des pleutre , n’ auront jamais finis
      avant longtemps ,de digérer leur imbécilité ….!!!!

      Wladimir a les nerfs solides , arrétez les provocations de l’ OTAN ,
      car en toutes choses il y a des limites à ne pas dépasser ..

    3. sergeb

      A force de jouer les matamores, il arrive que l’on rencontre son Waterloo.
      ATTENTION de réveiller l’ours il pourrait être très agressif.

    4. Armand Maruani.

      L’Europe et les américains n’ont cessé d’humilier et de provoquer les russes .

      Poutine les a pris au mot .

      Et maintenant que fait on ?

      Celui qui fait le plus trembler Poutine c’est Hollande .
      Depuis qu’on l’a vu rue du Cirque en Robocop avec son casque sur sa Vespa apportant des croissants à sa belle .

    5. DANY83270

      Poutine est un stratège qui ne se laissera pas impressionner par des gesticulations insensées; il faudrait lui opposer du concret, du solide pour le faire reculer dans sa percée européenne, Moyen-orientale et africaine et ce n’est pas le cas pour l’instant puisque nous savons qu’une armada Russe est déjà en route sur la Mer du Nord, via Gibraltar, pour rejoindre la Syrie; Poutine est un excellent joueur d’échecs qui est en train d’avancer ses pions méthodiquement pour mettre la main sur les ressources alimentaires et fossiles de la Planète car il ambitionne de devenir le Tsar de toutes les Russies à l’image de Pierre-le-Grand; et ce qui m’inquiète particulièrement, c’est de voir qu’il est en train d’encercler Israël par des forces militaires déployées aussi bien en Syrie qu’en Egypte qui a voté récemment contre Israël à l’UNESCO et que les forces égyptiennes se sont dangereusement rapprochées des frontières israéliennes au Sinaï au prétexte de lutter contre l’E.I. ; Bref, la conjoncture est difficile avec, d’un côté l’Amérique gouvernée par Hussein Obama le sous-marin musulman et, de l’autre côté les Russes de Poutine qui ont inventé le « peuple palestinien » via le K.G.B. pour leur permettre d’accaparer la Palestine et c’est difficile de choisir entre la peste et le choléra !

    6. zi

      l’Europe n’est foutue d’envoyer que …4 bataillons de 1.000 hommes soit…4.000 hommes contre l’armée russe forte de 1 million d’hommes? on comprend pourquoi la France n’envoit rien!

    7. Esope

      Poutine n’occuperait pas des territoires étrangers par la force: Moldavie, Ukraine, Géorgie, nous pourrions croire ses promesses de paix. Qu’il se retire de Crimée, du Donbass, de Transnistrie, d’Ossetie, de Trans distraie, et l’OTAN pourra avoir confiance. Nous pourrons croire qu’il ne continuera pas son avancée sur le dos des petits pays issus de l’effondrement du communisme.
      Au fait, comme ancien colonel du KGB, Poutine devrait être jugé pour les internés, les déportés etc… victimes du communisme moscovite.

    8. Jean-Francois Morf

      (ironique):
      En effet, Poutin est une menace, puisqu’il combat efficacement l’Etat Islamique Violeur, alors que nos dirigeants « bien pensants » veulent absolument introduire les violeurs de l’EIV par millions dans le monde civilisé!
      Et puis, Putin aime les juifs, alors que nos dirigeants bien pensants haïssent les juifs!
      Donc Putin doit être assassiné par une bombe atomique: nos dirigeants bien pensants ont déjà acheté les options put dont la valeur explosera quand leur bombe explosera!
      (ironique)

    9. Jacques B.

      Je suis d’accord avec DANY87230 plus haut, nous sommes coincés entre la peste Obamesque d’un côté et le choléra russe anti-israélien de l’autre.

      D’accord par ailleurs avec Armand, il nous faut réélire François Scooterman, il terrorise tous les dictateurs de la planète rien qu’en apparaissant à l’écran.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *