toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Défiant les menaces de l’Autorité palestinienne, 18 parlementaires venus du monde entier ont visité le Caveau des Patriarches pour exprimer leur refus du vote à l’UNESCO


Défiant les menaces de l’Autorité palestinienne, 18 parlementaires venus du monde entier ont visité le Caveau des Patriarches pour exprimer leur refus du vote à l’UNESCO

.

Malgré l’opposition des Palestiniens, 18 parlementaires venus du monde entier ont visité le Caveau des Patriarches à Hébron en Judée Samarie pour exprimer leur refus le vote négationniste à l’UNESCO.

Mercredi, 24 heures après le vote de la résolution à l’UNESCO niant tout lien entre le Judaïsme et Jérusalem, mais aussi avec les lieux Saints Juifs que sont le Caveau des Patriarches et le Tombeau de Rachel, 18 parlementaires chrétiens venus d’Europe, d’Afrique et d’Amérique Latine se sont rendus au Tombeau des Patriarches et ont visité d’autres sites juifs de Hébron afin d’affirmer fermement leur soutien à la reconnaissance des liens existant entre le peuple Juif à la terre sainte, rapport le site de gauche Timesofisrael.

Les parlementaires font partie d’un réseau de 35 conseils parlementaires pro-israéliens qui comptent plus de 1 000 membres. Ils se sont rendu au Caveau des Patriarches à Hébron ainsi qu’à la Yeshiva d’Hébron où ils ont ont été accueillis par des porte-paroles de la communauté juive.

Avec empathie les députés venus de divers pays dont la Suède, la Suisse, l’Afrique du Sud et l’Uruguay ont exprimé leur entière solidarité avec le peuple Juif.

« Cette terre appartient aux Juifs, et en particulier ce lieu, », a estimé le révérend Malani Mtanga, parlementaire du Malawi. “Nous respectons cette terre car c’est un lieu qui appartient à Abraham. Il a été acquis et appartient à Abraham, ce qui doit être respecté et protégé en tant que tel”.

La résolution de l’UNESCO « n’est pas seulement injuste envers la communauté juive mais aussi envers le monde entier dans la mesure où elle nie également les racines chrétiennes de la Terre Sainte« , a déclaré Mtanga.

Les parlementaires ont visité le Caveau des Patriarches, site vénéré par les Juifs, abritant les dernières demeures des patriarches et des matriarches bibliques comme Abraham, Sarah, Isaac, Rebecca, Jacob et Leah.

« L’UNESCO n’a pas le pouvoir d’effacer l’histoire de cette terre. »

Les députés étrangers étaient en Israël à l’occasion de la Conférence annuelle de la Fondation des Alliés d’Israël. Depuis des années, cet événement rassemble en Terre sainte des législateurs chrétiens et juifs pro-israéliens venant de divers pays durant la Souccot, la fête pendant laquelle, selon la tradition juive, les nations du monde montent à Jérusalem.

Learn Hebrew online

A cette occasion des milliers de Chrétiens du monde entier se réunissent et défilent dans Jérusalem pour exprimer leur soutien au peuple Juif et à Israël.

La visite d’un groupe de députés au coeur de la communauté juive de Hébron est une première.

L’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) a tenté d’empêcher cette visite, faisant pression sur les parlementaires. Kenneth Meshoe, parlementaire d’Afrique du sud, a reconnu avoir subi ce type de pression, indiquant n’avoir ressenti à cet égard qu’un dédain un peu amer.

L’Autorité palestinienne m’a rappelé les jours de l’apartheid, lorsque je n’avais pas le droit de voyager comme je le voulais”, a-t-il commenté.

Meshoe, président du Parti Chrétien Démocrate africain a exprimé son indignation face à la résolution de l’UNESCO sur Jérusalem et a juré de dire à son gouvernement que le soutien que ce dernier lui a apporté était hypocrite.

Pour Meshoe c’est la lâcheté qui a conduit plusieurs pays chrétiens à voter cette résolution « Nous avons de nombreux dirigeants politiques qui se contentent de prendre position au gré du vent dominant. Et je pense qu’il est grand temps dorénavant que l’Afrique produise des leaders courageux, qui sauront affirmer leurs convictions et ne pas se comporter en girouettes« .

Meshoe est déjà venu en Israël une douzaine de fois, mais il ne s’était jamais rendu à Hébron. « Cela renforce ma foi », a-t-il expliqué.

Alors que les dignitaires étrangers se frayaient un chemin à travers les nombreux touristes juifs, le guide, Arnon, a évoqué l’histoire ancienne de 2 000 ans de l’édifice et salué le “miracle” du retour des Juifs à Hébron après que ces derniers ont fui les violences arabes lors de la révolte des arabes, de 1936 à 1939. « Ce tombeau a été édifié 700 ans avant la naissance de l’islam », a-t-il rappelé.

« Ce n’est pas Disneyland. C’est le fondement de l’humanité« , s’est exclamé Yishai Fleisher, un porte-parole de la communauté juive d’Hébron. « Laissez-vous porter par la fascination face à ce que vous voyez. »

Source TOI







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Défiant les menaces de l’Autorité palestinienne, 18 parlementaires venus du monde entier ont visité le Caveau des Patriarches pour exprimer leur refus du vote à l’UNESCO

    1. michel boissonneault

      Merci a ses parlementaires de lutter pour la justice du droit d’Israel et de la justice historique de Jérusalem …. je remercie spécialement le député de la Suède car il est en opposition direct avec la politique de son gouvernement

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *