toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Charleroi : un individu a été surpris en train de photographier l’école avant de s’enfuir


Charleroi : un individu a été surpris en train de photographier l’école avant de s’enfuir

Une éducatrice du collège du Sacré-Coeur de Charleroi a surpris un individu en train de photographier l’école, lundi matin. 

Le suspect, qui s’exprimait en anglais, a réussi à prendre la fuite. Les forces de l’ordre de la région ont déjà enregistré plusieurs agissements de ce type, notamment auprès d’un hôpital de Loverval (Gerpinnes). Un individu d’une vingtaine d’années, décrit par les témoins comme étant de type pakistanais, a été surpris par une éducatrice alors qu’il photographiait le collège du Sacré-Coeur, situé sur le boulevard Audent à Charleroi, lundi matin.

De source policière, on apprend que ladite éducatrice l’a interpellé et lui a demandé d’expliquer ses agissements. L’homme, qui s’exprimait en anglais, a déclaré qu’il prenait des clichés pour sa famille. Lorsque la dame lui a demandé de les effacer, il s’est empressé de les envoyer par mail. Il a également refusé de la suivre et a préféré prendre la fuite avant l’arrivée de la police.

Vu le contexte actuel, la direction de l’école a averti les forces de l’ordre. Selon le parquet de Charleroi, plusieurs agissements de ce type ont déjà été enregistrés dans la région, ces derniers mois. En juin dernier, deux étudiants anglais en théologie islamique avaient été interpellés alors qu’ils photographiaient l’hôtel de police. Portant de longues barbes et vêtus de djellabas, ils avaient expliqué s’intéresser à l’architecture. Des photos du stade du Pays de Charleroi, d’un centre commercial et de l’Eurostar avaient également été retrouvées dans leur smartphone. Enfin, un comportement similaire a été recensé aux abords de l’IMTR de Loverval, un hôpital spécialisé dans le traitement des grands brûlés.

Loading...

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *