toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bosnie-Herzégovine : Les Serbes « ne veulent plus vivre avec les musulmans »


Bosnie-Herzégovine : Les Serbes « ne veulent plus vivre avec les musulmans »

.

Les partis nationalistes devraient sortir gagnants des élections locales en Bosnie-Herzégovine qui se sont tenus dimanche. Les velléités séparatistes des Serbes font craindre une implosion du pays. Reportage à Pale, fief des nationalistes serbes le jour de cette consultation controversée.

« Nous les Serbes, nous avons renoncé à ce concept qu’est la Bosnie-Herzégovine. » Dans la petite ville de Pale, des élections locales succèdent ce week-end à un référendum sauvage la semaine dernière. Elles devraient donner la victoire aux partis nationalistes issus des trois communautés du pays. L’heure n’est pas au vivre-ensemble, comme le laisse comprendre Aleksandar, le tenancier d’un minuscule bar.

« Les Bosniaques s’accrochent. Comme tous les musulmans, ils font beaucoup d’enfants. Ils savent que dans deux cents ans, ils vont nous dominer démographiquement », assène Aleksandar, planté bras croisés devant un mur tapissé de drapeaux serbes. La théorie du « grand remplacement » et de l’islamisme rampant a de nombreux partisans sur place. « Nous ne pouvons pas vivre ensemble. Nous, les Serbes orthodoxes, nous sommes des gens normaux. Eux, les Bosniaques, à l’instar de tous les musulmans en Europe et dans le monde, recherchent la domination », estime pour sa part Djordje, un grand gaillard au crâne rasé de 37 ans.

Alors l’idée de diviser la Bosnie-Herzégovine- pour l’instant constituée de deux entités non indépendantes gagne du terrain. « L’indépendance, c’est la volonté de notre peuple. J’espère la voir se réaliser de mon vivant », abonde Milomir, un discret client quadragénaire, en sirotant son café. La semaine dernière, Milomir a été parmi les premiers électeurs à glisser son bulletin dans l’urne pour dire oui au maintien de la « fête nationale » des Serbes de Bosnie le 9 janvier. La cour constitutionnelle bosnienne, les autorités de Sarajevo et la communauté internationale s’opposent à cette fête, jugée discriminatoire. Et pour cause: le 9 janvier 1992 est la date de création de la « République du peuple serbe » par Radovan Karadzic, quelques mois avant le début de la guerre, excluant les non-Serbes de cette entité.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Bosnie-Herzégovine : Les Serbes « ne veulent plus vivre avec les musulmans »

    1. Debout

      Je ne suis absolument pas admirateur de l’ ancien Président yougoslave, le
      maréchal Tito. Il avait tenu néanmoins artificiellement) l’unité du pays d’une main de fer….
      La guerre de Bosnie étant la conséquence de la dislocation de l’ Ex Yougoslavie, après le chute de l’ URSS et du communisme…

      Les forces centrifuges et les profondes mésententes sont revenues…

    2. DANY83270

      @Debout, il faut avoir à l’esprit que les Serbes ont été autrefois massacrés par les armées musulmanes de l’Empire Ottoman qui étaient venues pour coloniser la région; les familles Serbes avaient été dispersées ou décapitées , leurs maisons démolies , leurs églises détruites ou converties en mosquées..etc..
      il en résulte que le conflit entre les deux communautés est ancien, ce qui n’excuse pas mais explique amplement le génocide des Bosniaques qui s’est produit il y a environ une dizaine d’années; je pense que la séparation ne suffira pas car ce conflit ne sera pas terminé tant que les envahisseurs musulmans ne seront pas repartis dans leur pays d’origine, la Turquie.

    3. Debout

      @2-Dany
      je sais tout cela hélas !
      Cette dislocation a fait revenir et augmenter les dissensions et ressentiments
      bien compréhensibles et humains….

    4. Jacques B.

      Partout où ils s’implantent, les musulmans posent des problèmes.

      Comme le dit bien l’intervenant, ils cherchent à dominer, parce que l’islam est une doctrine de conquête et d’ASSERVISSEMENT, avant tout. Le coran comme l’histoire de l’islam regorgent d’exemples, hélas, et les Serbes savent de quoi il retourne.

    5. constantine

      Tout est dit dans le commentaire de Jacques B., mais maintenant l’islam espère conquérir avec le ventre de leurs femmes, sans faire la guerre, bientôt ils seront majoritaires, ça c’est un vrai problème, et l’islam a la même stratégie partout dans le monde.

    6. MisterClairvoyant

      Les serbes ont étés chassé des terres qu’il avaient en Croatie, des terres du Kosovo, dans les guerres des Balkans sont les plus perdants. Il est possible qu’il fassent une fédération avec la Serbie, pour résister à tous les ennemis des serbes. L’ONU veut donner des terres serbes à ses ennemis et pas le contraire.
      Si aux albanais du Kosovo lui ont « offert » l’indépendance l’ONU et l’Occident, pourquoi pas aux serbes de Bosnie, serait dans la logique des choses.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap