toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attaque de policiers dans l’Essonne : Alliance, syndicat des policiers, appelle à une «grève du zèle»


Attaque de policiers dans l’Essonne : Alliance, syndicat des policiers, appelle à une «grève du zèle»

.

Alliance, premier syndicat de gardiens de la paix, a appelé les policiers à une «grève du zèle», consistant «à ne traiter que les urgences et cas graves», après l’attaque au cocktail Molotov contre quatre agents le 8 octobre dans l’Essonne.

«Nous appelons tous les policiers, en soutien à nos collègues» visés par cette attaque et dont l’un se trouve toujours entre la vie et la mort, à une «grève du zèle», a déclaré à l’AFP le secrétaire général adjoint du syndicat, Frédéric Lagache.

Il s’agit, selon lui, «de ne traiter que les urgences et les cas graves» dans les commissariats et de «faire l’impasse sur un stationnement gênant par exemple», a-t-il précisé, laissant à chaque policier «l’opportunité» de ses «moyens d’action».

Le syndicat réclame au gouvernement et «aux candidats à la présidence de la République la fermeté» pour les «agresseurs et assassins de policiers», ajoute Frédéric Lagache. «Il faut des peines exemplaires» et que «la peur change de camp», a-t-il ajouté.

Le syndicat veut «recentrer le policier sur son cœur de métier», c’est-à-dire des patrouilles, et «non des surveillances de points statiques». Il réclame également des renforts d’effectifs particulièrement pour le département de l’Essonne.

Si les policiers n’ont pas le droit de se mettre en grève, ce n’est pas la première fois qu’un syndicat les appelle à une «grève du zèle». Les effets sont souvent difficiles à mesurer.

Avec la promesse de rattraper les «sauvageons» et une visite de Manuel Valls et Bernard Cazeneuve dans plusieurs commissariats de l’Essonne, le gouvernement a affiché lundi fermeté et soutien à la police après l’attaque au cocktail Molotov menée par une dizaine d’individus près de la cité de la Grande Borne, située à cheval sur les communes de Viry-Châtillon et Grigny.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Attaque de policiers dans l’Essonne : Alliance, syndicat des policiers, appelle à une «grève du zèle»

    1. Debout

      Je pense que tant qu’ ils ne mettront pas tous « l’ arme au pied », ce gouvernement continuera de les envoyer au casse-pipe…..

    2. alauda

      Sur BFM à l’instant : « 24 milliards d’euros en Europe, rien que le trafic de cannabis ».
      Et on nous parle de « sauvageons » pour des mafieux assassins qui n’hésitent plus à balancer des cocktails Molotov.

      La Légion les calmerait un moment, les choufs, si on avait encore des hommes pour prendre des décisions fermes.

    3. Eric

      La grève du zèle… et pourquoi pas bouder? Qu’ils disent clairement que désormais ils riposteront et abattront ceux qui tentent de les tuer et que si les magistrats et les politiciens en font une jaunisse, qu’ils feront une vrai grève ; en commençant par cesser de protéger ministres, ministères et palais de justice.

    4. Mike

      @Eric : plus que d’accord. Tant que les forces de l’ordre suivront les ordres de la classe politique, du moins d’une trop grande part de celle-ci, nous irons droit dans le mur. En même temps quelle instruction « censée » peuvent-ils attendre des mêmes qui entraînent le suicide démographique de leur propre pays ? La police est là pour défendre la population et leurs biens, pas pour satisfaire aux envies démagogique d’une classe dégénérée et pourrie.

      La sévérité policière et judiciaire seule pourra rétablir et maintenir l’ordre et comme le dit le syndicat faire changer la peur de camp. Du moment où ces islamo-racailles sauront qu’ils risquent de se prendre autre chose que du gaz dans les narines, ils comprendront bien assez vite qu’ils n’ont pas leur mot à dire.

    5. JEAN PN

      Tous les policiers et tous les militaires devraient se mettre en grève.
      Cette vie en France n’est plus possible.
      Ce gouvernement doit passer en Cour martiale pour être jugé et condamné. Si Napoléon était encore là tous ceux du gouvernement passeraient devant le peloton d’exécution.
      Quand on voit que ceux qui ont essayé de tuer les policiers ne sont traités que de sauvageons par celui qui devrait nous protéger !…… Les islamistes ne sont que des sauvageons ???

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap