toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Amis gauchistes, où êtes-vous ? Que faites-vous ? Par Dora Marrache


Amis gauchistes, où êtes-vous ? Que faites-vous ? Par Dora Marrache

CHRONIQUE

Amis gauchistes, Alep vous appelle! Alep vole en éclats! Alep agonise! Alep se meurt! N’entendez-vous pas les SOS de ses habitants? N’êtes-vous pas réceptifs aux cris et aux larmes de ses enfants qui déchirent le silence de la nuit entre deux bombardements? Non, vous avez des oreilles, mais ne les entendez point. Et les images insoutenables de cette ville martyre, vous laissent-elles indifférents? Oui, vous avez des yeux, mais ne les voyez point. Les habitants n’ont plus de voix à force de vous interpeler. Mais vos cœurs restent de pierre.

Vous auriez dû inciter les gens à descendre dans les rues non pas une, ni dix ni cent fois, mais tous les jours pour faire pression sur Assad. Si seulement vous portiez aux Syriens le centième- que dis-je, le millième – de l’attention que vous portez aux Palestiniens, on pourrait alors croire en vous. Au lieu de cela, vous vous êtes drapés dans l’indifférence et votre silence assourdissant fait exploser l’image que vous voulez que nous ayons de vous. Vous n’êtes nullement porteurs des valeurs dont vous vous targuez : humanisme, compassion, solidarité, compréhension, altruisme, empathie.

Bien sûr, à l’appui de ce que vous prétendez être, vous invoquerez  votre soutien inconditionnel au peuple dit « palestinien ».  Un soutien que personne ne met en doute, je l’atteste. En effet, il existe un contraste saisissant entre votre position dans le conflit israélo-palestinien et celle que vous adoptez dans les autres conflits qui secouent le monde et qui ont fait et continuent de faire des centaines de milliers de morts. Avec vous, c’est tout pour les « Palestiniens », rien pour les autres peuples.

Alors, on cherche le pourquoi du comment. Et force est de constater que vous êtes de brillants manipulateurs, que vous savez très bien jouer avec les émotions des gens, que beaucoup tombent dans votre piège.  Mais pas les Juifs! Ils savent que votre soutien aux « Palestiniens » n’est que foutaise! Des mensonges, encore des mensonges et toujours des mensonges! Et c’est ce que je me propose de démontrer ici en vous faisant faire d’abord un bref retour en arrière.

Un petit rappel

Puis-je vous rappeler, chers amis gauchistes, que vous avez choisi de garder le silence quand la Bosnie était déchirée par la guerre et que les civils étaient assassinés? Pourtant, cette guerre était dirigée contre des hommes de même confession que les Palestiniens. Et que faisiez-vous quand le Darfour vivait un véritable génocide, quand l’horreur avait atteint un degré inqualifiable? Pourtant, eux aussi étaient musulmans. Ils furent 500 000 à être exterminés sans que leur sort vous touchât. Je n’ai pas le souvenir de manifestations en signe de solidarité avec ces peuples qu’on anéantissait, ni même  d’assemblées pour débattre de la question, ou encore d’appels de fonds pour venir en aide à ces populations sur lesquelles s’abattait un malheur sans commune mesure avec celui dont prétendent souffrir les « Palestiniens ». N’était-ce pas des hommes qui imploraient l’aide de la communauté internationale?

 Et quand a débuté le printemps arabe en Syrie en 2011, où étiez-vous, vous qui êtes si nombreux aujourd’hui à répondre soi-disant à l’appel des « Palestiniens »? Admettons que vous ayez choisi un peuple à défendre – on ne peut pas défendre toute l’humanité, j’en conviens! – et que ce peuple soit celui dit « palestinien ». Comment se fait-il que le sort des autres « Palestiniens », ceux qui sont dans les camps en Syrie, en particulier dans le camp de Yarmouk, vous laisse indifférents? Pourtant, leur sort est infiniment plus douloureux que celui des « Palestiniens » en terre d’Israël. Quelle que soit l’échelle de mesure de la souffrance que vous utilisiez, ce ne sont certainement pas les « Palestiniens » qui obtiendront  le « pretium doloris » ou « prix de la souffrance ». Alors, où étiez-vous donc, vous les humanistes gauchistes, vous qui vous dites pleins de compassion pour la souffrance humaine quand ces « Palestiniens » de Syrie hurlaient de douleur ?

En quoi ces hommes sont-ils différents des « Palestiniens » d’Israël? Les uns et les autres vivent au Moyen-Orient. Les uns et les autres partagent la même religion, l’Islam, donc les mêmes valeurs. Ils partagent également une histoire commune car vous n’ignorez pas qu’il n’a jamais existé de « Palestiniens », que ce peuple qu’on a créé est en réalité formé de Jordaniens, de Syriens, d’Égyptiens, etc.

Alors, pourquoi une différence de traitement ?

 Parce qu’il faut qu’il y ait une différence pour expliquer votre politique de deux poids deux mesures. Et il en existe une en effet, une différence que toute personne politiquement correcte n’osera soulever, une différence qu’aucun de vous ne présentera. Une seule, la voici : alors que les Syriens et d’autres peuples sont victimes d’un régime dictatorial, les « Palestiniens » sont aux prises avec les Juifs. Avec les Israéliens, me direz-vous. Soit, disons avec les Juifs israéliens. Comment dès lors ne pas en conclure que c’est ce qui leur vaut votre soutien?

Learn Hebrew online

Si c’étaient les Syriens qui étaient engagés dans une guerre ouverte contre les Juifs, ils auraient sans le moindre doute pu jouir de votre soutien. Si au moins ils rendaient Israël responsable de la guerre qui met leur pays à feu et à sang au lieu de s’en prendre à Assad,  vous auriez couru, volé vers eux et vous les auriez soutenus, défendus…

Israël coupable !

Ceux qui ne sont pas habités par la haine du juif et qui ne manient pas la langue de bois, ceux qui sont doués de raison et d’un minimum de bon sens reconnaitront, qu’à vos yeux, les seuls qui méritent votre soutien et celui de la communauté internationale sont ceux qui ont à faire à Israël, autrement dit ceux qu’on a baptisés en 67 les « Palestiniens ». Ceux-là sont des résistants, des hommes qui se sacrifient pour sauver la « Palestine », des hommes courageux qui méritent votre admiration.  Et si vous êtes sourds aux souffrances du peuple syrien, comment vous le reprocher? La faute en incombe à Israël : la souffrance des « Palestiniens » qui vivent sous le joug des Israéliens est telle qu’ils  ont focalisé sur eux le capital de compassion dont vous disposez. Il vous fallait sauver Gaza, Gaza mise à feu et à sang par les Israéliens. Il vous fallait aider les organisateurs de flottilles dans lesquelles des hommes au péril de leur vie tentaient de briser le blocus israélien! Il vous fallait organiser, partout à travers le monde, des manifestations pour dénoncer la violence des Juifs. Des manifs dont les cris résonnent toujours dans nos oreilles : « Mort aux Juifs », « Israël assassin »  Qui oserait vous reprocher votre prise de position ouvertement anti-israélienne? Au contraire, tout le monde -sauf les Juifs évidemment- s’accordent pour dire qu’elle est tout à votre honneur.

Un antisémitisme sans bornes !

Voilà ce qui vous fait courir, chers amis gauchistes!  Foutaise, votre soutien aux Palestiniens! C’est l’antisémitisme qui vous habite qui est votre oxygène, le moteur de vos actions en faveur des « Palestiniens ». Et ces actions vous donnent bonne conscience, et vous mettent à l’abri de poursuites pour incitation à l’antisémitisme. Difficile pour nous, Juifs, de vous exonérer de tout blâme. Vous avez longtemps détesté les Juifs et aujourd’hui vous avez trouvé une raison de plus de les haïr, d’éprouver une haine qu’ils sont responsables d’avoir portée à son paroxysme : ils ont volé la terre des « Palestiniens » pour se donner un État! Et voilà votre antisémitisme justifié, acceptable! Pourquoi pas admirable? Un antisémitisme qui vous honore puisque vous prenez la défense de victimes innocentes que les Juifs ont réduites à l’état de SDF. C’est  leur sort qui vous interpelle, qui vous secoue, qui explique votre haine du Juif.

Condamner Israël, faire porter aux Juifs l’odieux de la guerre,  voilà votre objectif. Grâce aux « Palestiniens » vous avez trouvé des motifs de taper sur Israël, quitte à ce que ces motifs soient de beaux mensonges. Grâce aux « Palestiniens », vous pouvez accabler le Juif, le vouer aux gémonies en ayant bonne conscience.

Vous n’êtes pas les humanitaires que vous prétendez être, vous êtes totalement dépourvus de sentiments humains, car la haine des Juifs absorbe toute votre énergie. Quoi de plus valorisant à vos yeux que d’obtenir à grande échelle des condamnations sans appel de l’État juif ! D’ailleurs, pour mieux noircir Israël et le mettre au ban de la communauté internationale, les médias ont présenté des images de la guerre en Syrie en les faisant passer pour des images de la guerre de Gaza! Vous le saviez, et vous avez gardé le silence! Puis-je ajouter que si le sort des « Palestiniens » vous tenait à cœur comme vous le laissez entendre, vous auriez dû implorer le Hamas de laisser les enfants en dehors du conflit? Pourquoi ses dirigeants se sont-ils servis d’eux comme boucliers humains sans que vous ne disiez mot? J’aimerais tant entendre vos réponses!

Et les Syriens dans leur malheur, s’ils sont capables du minimum de bon sens, de reconnaissance, de justice et d’équité, reconnaitront sans ambages que les seuls qui leur viennent en aide sont les Israéliens. Car dans cette guerre qui déchire la Syrie, Israël ne reste pas les bras croisés : Israël s’est donné pour mission de sauver tout Syrien dont l’état nécessite des soins médicaux.  Ce sont les services médicaux de Tsahal – vous savez cette « armée de sanguinaires », selon vos dires- qui prennent en charge les blessés et les dirigent vers les hôpitaux. Et ce bien que la Syrie soit toujours en guerre avec l’État juif, aucun Traité de paix n’ayant été signé après la guerre de 67! Qui plus est,  Israël les soigne sans tenir compte de leur identité, en acceptant qu’ils gardent l’anonymat. Et tout en sachant que certains de ces blessés ne sont pas des civils, mais des combattants, voire des djihadistes. Et c’est grâce aux Juifs israéliens que 2000 Syriens ont eu ainsi la vie sauve. Les Juifs sont conscients que ces hommes et ces femmes qu’ils sauvent souvent d’une mort certaine  s’armeront peut-être demain de couteaux pour aller poignarder des Juifs. Que les enfants, dans quelques années, rêveront de devenir des martyrs! Tout cela, les Israéliens en sont conscients. Et pourtant…

Et si je vous apprenais que Tsahal a formé en 2015 une nouvelle compagnie de réserve destinée à fournir de l’assistance médicale et humanitaire exclusivement à la population palestinienne! Tsahal va même jusqu’à fournir aux patients des traducteurs! Et vous osez dénoncer la politique israélienne! Et vous osez salir le nom de Tsahal! Honte à vous, mesdames et messieurs les gauchistes, les faux-culs, les hypocrites! Je le dis, je l’écris, je le crie : votre sentiment de solidarité avec les Palestiniens n’est que mensonge; votre empathie, un leurre dont les antijuifs font une vérité. Soyez flétris, messieurs, pour tous les odieux mensonges dont vous abreuvez le monde!

Alors, s’il est des hommes qui méritent le titre d’Hommes, ce sont les Israéliens. « Quand les gens ont besoin d’aide, on ne peut pas se permettre de rester indifférents », disait le Dr. Yishai Lev, capitaine-médecin de réserve. Et à vous qui haïssez les Israéliens, je demande de réfléchir aux propos tenus par le Dr Lev : « Mes soldats quittent familles, enfants et travaillent pas seulement parce que le service dans la réserve est obligatoire, mais parce qu’ils comprennent l’importance de remplir leur mission et qu’ils sont heureux de le faire ». N’est-ce pas là un exemple que vous devriez suivre!

© Dora Marrache pour Europe-Israël







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *