toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Bangladesh: Après les sacrifices de l’Aïd, des “rivières de sang” dans la capitale


[Vidéo] Bangladesh: Après les sacrifices de l’Aïd, des “rivières de sang” dans la capitale

Les musulmans ont fêté l’Aïd el-Kébir qui célèbre la fin du pèlerinage à la Mecque lundi. Lors de cette fête un animal, le plus souvent un mouton, est sacrifié. Mais à Dacca, la capitale du Bangladesh, les célébrations ont eu lieu sous des pluies torrentielles, et le sang des animaux sacrifié s’est mélangé aux eaux de la crue.

Images terrifiantes dans les rues de Dacca, au Bangladesh. Ces rues ont été entièrement inondées de sang.

Déborah pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “[Vidéo] Bangladesh: Après les sacrifices de l’Aïd, des “rivières de sang” dans la capitale

    1. Aline1

      Oh ! C’est impressionnant et bouleversant.

      Cela m’a fait penser à un évènement en 2014 en Chine, sur des cours d’eau et ce n’était pas le premier – défini comme un signe de fin des temps :

      Voici le lien – les images sont assez belles, en dépit du présage ?

      http://chretiens2000.over-blog.com/2014/07/encore-un-nouveau-cours-d-eau-devient-rouge-sang-en-chine-en-1h-seulement.html

      Il faut regarder c’est intéressant.

      Pour l’article, en revanche, c’est triste et désolant – et tout de même le résultat d’une barbarie.

    2. alauda

      Ce flot de sang résultant de l’abattage en pleine ville est répugnant.

      Sinon, pour réagir aux photos de Chine, montrées par Aline1, il n’y a pas besoin d’aller si loin. Cela fait 40 ans que l’on déverse des boues rouges dans les profondeurs des calanques de Cassis, près de Marseille. Pour la première fois cette année, des enquêteurs ont pu descendre dans la mer et ont filmé un nuage de matières visqueuses rouges en suspension, balayées par les courants. Arsenic, mercure, titane, uranium.

      Il y a quelques années, on a vu en Hongrie une pollution de même nature, rouge écarlate, menaçant les eaux bleues du Danube.

      Si les eaux changées en sang ont un caractère prophétique, on ne pourra pas dire que l’action de l’homme contemporain n’est pas en train de réaliser sous des formes diverses et sans intervention divine ou angélique les visions apocalyptiques du passé.

    3. Pierrot

      Un Européen , bien constitué est un peu retourné à la vue du sang

      S’il n’est pas médecin ni personnel de santé , c’est normal et plutôt salutaire .

      Ces malades se mêlent au sang des carnages comme des poissons dans l’eau.En voyant une vidéo il y a quelques années d’abattage de chameaux à Gaza , j’ai été proprement retourné . Ces barbares confirmés débitaient , pour le partage certainement , dans certains cas , la bête encore chaude à la ….main sans couteau en tirant sur les membres; et les doigts arrachant ce qu’ils pouvaient arracher tels des hyènes s’acharnant sur la carcasse d’un pauvre animal pris

      Répugnant

      Tout cela vient du diabolique apprentissage des enfants à l’abattage du mouton qui se généralise en Tunisie avec probablement l’élévation du niveau de vie . En Europe , en France, on ne le voit pas mais cela doit se passer aussi car ils ont tous de quoi acheter un mouton et ils ne s’en privent pas

    4. Pierrot

      Tunis : une école islamique apprend aux enfants les techniques de l’égorgement selon la Sharia

      http://www.dreuz.info/2016/09/13/tunis-une-ecole-islamique-apprend-aux-enfants-les-techniques-de-legorgement-selon-la-sharia/#comment-442061

      L’égorgement public , en famille , lors d’une fête religieuse , comme cela se passe lors de fêtes dans le milieu musulman , rend les témoins avec le temps et la répétition , quel que soit leur âge , insensibles …à la vue du sang, et à la souffrance d’une pauvre bête qui se débat ; tuer un mouton ou un humain ,cela peut devenir KIF KIF.me semble t il et doit entraîner la question « plus rationnelle » , moins « émotive » de la souffrance animale .

      Précisons que l’animal est égorgé en hallal à savoir AVEC ALLER ET RETOUR de la lame jusqu’au décollement de la tête de la pauvre bête et ce devant tout le monde y compris devant les gosses pour bien tremper leur caractère et les adapter à cette violence .Violence à laquelle , hélas ,quiconque , avec le temps s’habituerait. Voulant peut être y participer ,aller plus loin . Surtout dans une ambiance de fête et de convivialité.

      Et cela est horrible , pétrifie , parasite toute réflexion concrète et détaillée ,

      Rappelons nous de l’exécution de Daniel Pearl , où le mot de » Bismulah » a été prononcé , ce qui n’a en rien diminué la barbarie de l’acte .

      Hélas, ce formatage d’individus( innocents à leur naissance ,en général) qui en fait des cruels ,des barbares au besoin des prédateurs si leur culte sacré les y engage ,c’est ce fichu Coran homophobe qui soit les pousse au djihad, soit ne les éduque pas dans un sens d’humanisme et de compassion,

      C’est ce Coran qui en est responsable.

      Et que tout intellectuel musulman devrait s’attacher ,avant de cultiver toute chimère, à réformer

      http://www.israel-infos.net/Syrie–egorges-vivants-9834.html

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap