toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rouen : un homme fiché S a été repéré en raison de son comportement suspect près d’une faculté


Rouen : un homme fiché S a été repéré en raison de son comportement suspect près d’une faculté

Remarqué pour son comportement suspect, l’individu a été arrêté à son domicile. Les services de déminage sont intervenus dans l’université, évacuée en fin de journée.

Un homme fiché S a été placé en garde à vue mercredi à Rouen après avoir manifesté «un comportement suspect» près de la faculté de droit, laquelle a subi une «fouille de sécurité», a indiqué la préfecture.

«Un homme qui n’est pas de l’Université a été repéré en raison de son comportement suspect par un étudiant qui a prévenu la police. Connu des services, fiché S, il a été appréhendé à son domicile et placé en garde à vue», a-t-on indiqué à la préfecture, confirmant des informations du quotidien Paris-Normandie. Le journal parle d’un individu d’une vingtaine d’années, qui aurait été vu plusieurs fois aux abords de la faculté.

«Nous étions en cours, un agent de sécurité est venu nous demander de quitter la salle, d’évacuer, sans rien dire de plus», témoigne un professeur sur le siteNormandie-actu.

L’homme interpellé chez lui

«Les services de police ont procédé mercredi en fin de journée à une fouille de sécurité qui n’a rien donné», a-t-on ajouté. La faculté avait été évacuée pour laisser les services de déminage travailler. «Dans une réaction citoyenne tout à fait intéressante, l’étudiant avait suivi l’individu et noté l’immatriculation de son véhicule avant de prévenir la police.» D’après Normandie-Actu, la voiture du jeune homme était garée à proximité.

Des policiers de la Brigade de recherche et d’intervention l’ont appréhendé à son domicile de Val-de-Reuil (Eure), au sud de Rouen, et il a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire. Le parquet de Rouen, contacté par l’AFP, n’a pour le moment pas souhaité faire de commentaires.

Avant la fouille de sécurité, le doyen de l’Université avait prévenu les étudiants via Facebook, par e-mail et par téléphone que la faculté serait exceptionnellement fermée jeudi et ne réouvrirait que lundi matin. La fouille n’ayant rien donné, il est possible que l’établissement universitaire rouvre ses portes dès jeudi.

Selon Paris-Normandie citant une «source judiciaire», les policiers n’auraient pas retrouvé de «choses particulières» au domicile de l’individu interpellé mais du matériel informatique aurait été saisi.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap