toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Propagande anti-israélienne : Une soirée spéciale « Colons » sur Arte


Propagande anti-israélienne : Une soirée spéciale « Colons » sur Arte

Le 27 septembre, la chaîne culturelle diffuse un reportage en deux parties consacrés aux Juifs de Judée-Samarie.

InfoEquitable l’a visionné en avant-première.

Thème récurent de la propagande palestinienne : la diabolisation des habitants des localités juives de Judée-Samarie présentés comme le principal obstacle à un accord de paix. Selon les informations de InfoEquitable, cette campagne « anti-colons » va s’intensifier à l’approche du 50e anniversaire de la guerre des six jours, en juin prochain. La chaîne Arte semble ouvrir le bal et consacre dès la semaine prochaine une soirée spéciale dédiée aux « Colons » (c’est le titre du documentaire en deux partie) de Judée-Samarie.

Co-produit par la chaîne franco-allemande, le documentaire du réalisateur israélien Shimon Dotan a bénéficié de nombreuses aides et soutiens, privés et publics. A quel titre la  région Ile-de-France a-t-elle versé sa contribution à une œuvre très éloignée des intérêts quotidiens du contribuable francilien ? On l’ignore, ainsi que le montant de sa subvention. Mais celle-ci doit être suffisamment conséquente pour être signalée en bonne place sur le générique de début.

participationidf

 

Le résultat est à la hauteur des efforts engagés. Les images sont souvent superbes, certaines archives rarement vues ont un intérêt historique indéniable. Tout n’est d’ailleurs pas à rejeter dans ces 100 minutes de reportage. La première partie des  « Colons » restitue assez bien l’euphorie qui régnait en Israël au lendemain de la victoire de juin 67 et retrace le débat qui a fait jour dès la fin de la guerre des six jours sur la question du statut – très incertain – des territoires conquis par Israël.

 

 

C’est la recette basique de la désinformation, le mélange du vrai et du faux. La juxtaposition de faits objectifs et de commentaires assénés comme des vérités indiscutables.

Pour résumer le propos central du documentaire, les Juifs de Judée-Samarie seraient globalement des « extrémistes », violents, haineux et racistes. Dans le meilleur des cas des illuminés. Face à eux,  des Palestiniens, tous  pacifiques, se livrant à la paisible activité de bergers ou de cueilleurs d’olives…

La violence meurtrière des palestiniens est constamment passée sous silence (à une exception : l’assassinat de la famille Fogel, en 2011, dans la localité d’Itamar, évoqué en une minute et demie au milieu de la seconde partie).

Mais pour le reste, les fauteurs de troubles sont bien ces Juifs, cause de tous les malheurs de la région.

Pour mieux accabler les « colons », le réalisateur a fait appel à une dizaine d’intellectuels, journalistes, universitaires israéliens… tous qualifiés « d’experts » ou de « spécialistes ». Ils sont le « regard extérieur », les intervenants réputés impartiaux et objectifs chargés d’aider le téléspectateur à se forger une opinion.

Learn Hebrew online

La plupart se situent idéologiquement à gauche voire à l’extrême-gauche de l’échiquier politique israélien. Mais ce n’est pas précisé. Tous condamnent les « colons » sans appel.

Ainsi l’ancien éditorialiste du journal Haaretz, Akiva Eldar, déclare…

 

akivaeldar

 

En 1967, la société Israélienne ne voyait pas ce que nous voyons aujourd’hui, c’est à dire un monstre d’un demi-million personnes qui fait aujourd’hui obstacle à la paix.

Le philosophe Moshe Halbertal n’y va pas dans la nuance et dans une allusion à peine voilée établit un parallèle entre le mouvement « Goush Emounim » qui prône l’installation des Juifs en Judée-Samarie et le fascisme européen d’avant-guerre :

 

moshehalbertal

 

C’est un mouvement populiste qui charrie les égouts de la pensée européenne vers le cœur du judaïsme. Il reprend les schémas classiques du nationalisme européen…

C’est pourtant Shimon Peres qui, envoyé sur le terrain par le gouvernement pour négocier avec les Juifs de Judée-Samarie avait dans les années 70 légalisé les premières implantations, rappelle le documentaire.

 

shimonperes

 

Alors, fasciste Shimon Peres… ? Extrémiste ?

Akiva Eldar arrive au secours de Peres et bétonne une explication pour préserver la figure emblématique du père des accords d’Oslo :

Quelques années plus tard, j’ai demandé à Shimon Peres s’il ne regrettait pas que le gouvernement ait cédé. Sa réponse a été très franche. Il m’a dit : « Si j’avais su alors quelle monstrueuse proportion cela prendrait, je ne pense pas que je l’aurais approuvé »…

Shimon Peres ne « pense » pas qu’il aurait approuvé…

Mais pourquoi Shimon Dotan, le réalisateur, n’est pas allé demander confirmation de ses propos à Shimon Peres lui-même ? Pourquoi d’ailleurs ne l’a-t-il pas longuement interviewé comme témoin et acteur majeur de cette page essentielle de l’histoire d’Israël ? L’ancien président israélien était pourtant jusqu’à son grave accident de santé de septembre 2016 tout à fait accessible…

Des propos d’intellectuels israéliens (donc incontestables pour le téléspectateur), il y en a à foison dans le documentaire. Le réalisateur semble n’avoir trouvé en Israël aucune voix, aucun expert ni aucun spécialiste pour prendre la défense des « colons » ou tout au moins tempérer ces anathèmes.

Bien sûr, on ne pourra reprocher à Shimon Dotan de ne pas donner la parole aux « colons » eux-mêmes. Vieux procédé, aussi classique que malhonnête : il interview les dingues et les frappadingues. Il choisit avec une gourmandise non dissimulée les extrémistes dénichés au sommet d’une colline pelée, reclus et isolés dans leur préfabriqué.

En ouverture de la seconde partie du reportage, voici donc

 

pinhasibaron

 

Pinhasi Bar-On, qui déclare :

Je suis raciste. Tous les matins, je prie en disant merci mon Dieu de ne pas m’avoir fait non juif. Je suis raciste, je n’embauche pas d’arabe. Je ne prend pas d’arabe en stop. Je ne fais pas l’aumône à une mendiante arabe. Je suis raciste.

(Effet garanti chez les téléspectateurs, dans les cités et sur les réseaux sociaux… Si après on ne peut plus agresser les juifs racistes…)

Il y aussi une autre espèce de colon, le colon-géopolitologue qui dévoile en exclusivité pour la chaîne franco-allemande Arte le plan secret des Juifs pour conquérir tout le Moyen-Orient…

« Quelle est la prochaine étape ? », demande la réalisateur à Hanamel Dorfman, membre du mouvement « Jeunesse des Collines », actuellement assigné à résidence par la justice israélienne.

 

hanameldorfman

 

Le jeune homme répond :

ne pas se contenter de créer des implantations en Judée-Samarie mais conquérir la Jordanie, l’occuper et s’y implanter.

Le dialogue se poursuit avec l’adolescent. Le réalisateur le relance :

– Mais en Jordanie, il y a un Etat ?
– C’est juste temporaire.
– Quelles sont selon vous les frontières de l’Etat d’Israël ?
– Celles définies pars la Torah : l’Euphrate et le Tigre. C’est à dire jusqu’en Irak.
– Et le Nil au sud ?
– Oui.

Une image vaut mieux que cent mots. Arte révèle donc le plan de conquête des colons juifs et présente au téléspectateur la carte du futur Israël :

 

nileuphrate

 

Ce n’est pas un canular. C’est en exclusivité sur Arte le 27 septembre à 20 h 55.

Une belle carte en couleur, c’est quand même plus lisible que des affiches défraichies, non ?

 

 

affiche-le-juif-et-la-france

 

Merci la chaîne franco-allemande…

Que dire de plus face à ce torrent de désinformation, d’intervenants soigneusement sélectionnés, de commentaires biaisés…

Certes, on apprendra au détour d’une phrase laconique du commentaire que 80% des habitants juifs ne sont venus s’établir en Judée-Samarie que pour des raisons économiques, dénuées de toute motivation politiques ou religieuses. Ceux-là ne souhaitent que vivre paisiblement aux côtés de leurs voisins palestiniens. Pourquoi ne pas avoir donné la parole à ces Israéliens ordinaires ? Et combien de téléspectateurs retiendront cette information noyée dans des interviews haineuses et des insinuations malveillantes ?

Source

« Les Colons »
Arte, Mardi 27 septembre 2016, 20 h 55







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 24 thoughts on “Propagande anti-israélienne : Une soirée spéciale « Colons » sur Arte

    1. Salmon

      Je souhaite à la chaine arte et aux subventions tout le malheur du monde
      faire un documentaire et hatiser la haine du Juif en France avec des Israeliens de gauche qui n’aiment pas leur pays

      JE SOUHAITE A CE DOCUMENTAIRE ET AUX GENS QUI L’ONT FAIT TOUT LE MALHEUR DU MONDE !

    2. Salmon

      pour arte chaine antisémite franco allemande il vaut mieux voir les Juifs MORTS !
      avec tout les reportages sur la Shoah !

    3. Salmon

      LA JUDEE SAMARIE SONT DES TERRITOIRES DISPUTéS
      ET NON COLONISéS !

      HONTE A LA FRANCE DE LAISSER PASSER DES DOCUMENTAIRES DE HAINES !

    4. michel boissonneault

      c’est tellement plus facile de cibler un ados dans un entrevue en concernant la jourdanie ou le tigre en Irak ….. bref ARTE comme machine de propagande est génial comme les nazies et les communistes d’antan car avoir en entrevue des citoyens d’Israel bien informer …….non trop compliquer a créer des mensonges

    5. zanaroff

      Avec ma formation de journaliste reporter, si on me donnait les moyens de réaliser un vrai film je vous garantis que mon film à moi ferait grincer bien des dents, mais dans le sens inverse. Mais évidemment, je ne pourrais jamais réaliser ce film car il est contraire à la bien pensance actuelle en Europe. C’est pour cela que je ne travaille pas, c’est pour cela que je suis persécutée dans le travail Depuis que j’ai crié haut et fort que j’étais contre l’antisémitisme et que j’aimais Israël, je suis devenu pestiféré. Je les emmerde ces antisémites et je continuerais mon combat à mon niveau jusqu’au bout. Je ne lâcherais jamais.

    6. zanaroff

      Vive Israël, GLoire du Dieu Eternel !!! Ce pays est un pays béni de Dieu. C’est une démocratie, un pays où les juifs sont considérés et respectés. Un état libre. AMEN

    7. MisterClairvoyant

      Je pense que 99% d’israéliens de droite comme de gauche; pensent à garder les frontières d’Israël actuel qui protègent la NATION, Judée-Samarie comprises. (même les « traîtres » de gauche et beaucoup de palestiniens, sont plus protégés par Israël, que se massacrant entre le Hamas et le Fatah à Gaza et en Judée-Samarie, (à part quelques fous) règne la PAIX et la démocratie. Ce n’est pas le cas ailleurs dans les pays arabes, qui sont en conflit permanent, contre les non musulmans ou entre musulmans comme au Yémen, Irak, Syrie, Libye, Somalie, etc. Et là où ne sont pas en guerre entre-eux, sont en train d’exclure ou d’exterminer les minorités non musulmanes. C’est cela qui doit montrer la Chaîne ARTE et pas comme en faire plus d’antisémitisme. L’Allemagne a déjà trop fait de l’antisémitisme par le passé et cela a Fait 50 millions de morts.
      La carte qui est montrée comme propagande antisioniste n’a aucune réalité, n’est que pure manipulation, car personne ne croit qu’Israël cherche à s’agrandir ; quand a du mal intégrer se ce qui a entre ses mains, populations et territoires. Amen

    8. jkl

      ce film ne changera rien 50 % des juifs de France sont pro-israëlien et 19% sont pro palestinien et 30% n’ont aucun avis. En ce qui concerne le reste de la population on ne se fait plus d’illusion depuis longtemps. Quant à moi je ne verrais pas ce film

    9. capucine

      la Judée-Samarie est une terre juive et les juifs sont chez eux ..
      je ne comprend pas pourquoi Israël n’a toujours pas annexé d’office la
      Judée-Samarie …ce qui ferait redescendre de son cocotier Abou Mazen …
      et j’ annexerais aussi Jérusalem-Est !

    10. rico

      La semaine derniére j’ai vu sur canal sat cinéclub ; un film en 4 épisodes ayant pour titre LE SERMENT (je crois que arte faisait partie de la production .) .Ce film aurait pu être passionnant si ses réalisateurs avaient pris la peine d’être objectifs .a titre d’exemple il met à un même niveau les actions de l’irgoun avec les kamikazes arabes d’aujourd’hui..Un fils de général Israélien plus proche des arabes que des juifs ,et j’en passe ,comme des petits enfants juifs de 5 ans qui lancent des pierres sur
      des familles arabes devant des soldats israéliens qui laissent faire . Suite à ce film incontestablement anti israélien ,je n’ai pas pu avoir le contact pour signifier à canal sat mon mécontentement ..Pour info le président de CanalSat se nomme Maxime Saada ….

    11. Claude

      A propos du documentaire qui passe sur Arte le 27/9/16 à 20h55

      voici ce que l’on peut lire sur la revue Télé Star :

       » un minimum de connaissance est nécessaire pour appréhender à sa juste mesure cette plongée dans l’extrémisme juif !

      Nous voici édifiés !

    12. Armand Maruani

      La haine antisémite a toujours du succés que ce soit sur ARTE ou n’importe quelle autre chaine .

      Ils ne savent plus comment s’étaler devant les muzz pour avoir la paix .

      Au prix des pires mensonges historiques .

      A gerber .

    13. Pinhas

      La terre de France est encore aux Français,
      donc la Judée …….
      Bientôt tous les Juifs seront réunis en Eretz et les antisémites devront faire avec leurs amis arabes.

    14. Tania Bloom

      Arte : identique à lui-même. A l’intention de nos amis intellectuels et des incitateurs au terrorisme de toutes espèces, Il faudrait lancer largement dans les médias un appel au boycott de cette émission ou une pétition à signer sur Change. En une semaine, les signatures ne manqueraient pas.

    15. Salmon

      Il n’y a pas de colons mais des HABITANTS de JUDEE SAMARIE

      les Israeliens sont revenu sur leur terre pour un certain nombre et pour le reste n’ont jamais quitter cette terre , LA TERRE D’ISRAEL

      LES JUIFS SONT CHEZ EUX

      HONTE A CE DOCUMENTAIRE DE PROPAGANDE , HATISEUR DE HAINE LA CHAINE ARTE ET TOUS CEUX QUI ONT FAIT CETTE MERDE DE DOCUMENTAIRE

      QUE LE PEUPLE D’ISRAEL CONTINU A HABITER EN PAIX SUR SES TERRES !

    16. Salmon

      ET LE POGROM D’HEBRON DE 1929 QUI A ETE TUés ?

      LES JUIFS ONT ETE MASSACRéS PAR LES ARABES !!!!!!!!!!

      QUI EST COLON DANS L’HISTOIRE ?

    17. Pedrito

      Comme je l’ai écris ailleurs, moi (chrétien) je n’ai pas trouvé le côté critique trop envahissant, plutôt normal pour une approche occidentale, son absence aurait été signe de parti pris. J’ai beaucoup appris, ai éprouvé beaucoup d’admiration pour les colons, et me suis régalé avec l’aspect historique. C’est une vraie leçon de gestion des arabes. Du coup, quelle que soit la motivation du réalisateur, il a fait de moi un nouvel adepte des colons israéliens…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *