toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Musulmans : rendez-moi la terre que vous avez volée à mes grands-parents !


Musulmans : rendez-moi la terre que vous avez volée à mes grands-parents !

Mes arrière-grands-parents ont été tués par les musulmans de Tunis.

Mes grands-parents ont été agressés, puis spoliés de leurs terres et de leur commerce.

Les tombes de mes arrière-grands-parents ont été détruites par ces colonisateurs islamiques.

J’attends qu’un procès international soit ouvert contre toutes les nations qui se sont acharnées sur les Juifs depuis plus de 2500 ans.

juifs-pays-arabes-israel

Je demande que toutes les terres juives volées par les musulmans au Maghreb, en Arabie, en Anatolie, en Iran, au Yémen et ailleurs soient restituées aux descendants des juifs dont on a démoli et fait disparaître les cimetières pour effacer leur présence millénaire.

Je demande que soit jugé post mortem Mahomet pour le génocide des tribus juives et arabes antiques de l’Arabie !

Je demande que les juifs chassés de leurs terres réclament des comptes à l’ONU pour l’effacement de leur généalogie, les pillages de notre histoire, de nos ancêtres, de nos livres sacrés, ainsi que de nos antiques testaments !

Nos morts demandent justice pour tous les crimes qui ont été commis contre eux et contre leurs descendants jusqu’à aujourd’hui.

Justice, justice, justice!

Qu’on me rende les tombes de mes ancêtres et toute ma généalogie !

Source : © lecteur pour Dreuz.info.

 

Afficher l'image d'origine







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Musulmans : rendez-moi la terre que vous avez volée à mes grands-parents !

    1. Salmon

      Pour la Tunisie ça fait longtemps que c’est fini
      Pour le moment ce sont les cimetières Juif d’Algérie qui sont en danger
      nous avons nous aussi tout perdu aidez nous à ne pas perdre les cimetieres Juif d’Algérie

      PETITION SAUVEZ LES SEPULTURES JUIVES D’ALGERIE

      http://fr.anti-profanation.org/

      http://jforum.fr/Le-scandale-des-tombes-juives-en-desherence.html
      http://www.liguedefensejuive.com/apres-avoir-expulse-les-juifs-vivants-lalgerie-veut-faire-pareil-avec-les-morts-2016-08-31.html

    2. Armand Maruani

      Un grand cimetière Juif de Tunis qui se trouvait Avenue de Londres a été détruit et transformé en jardin public .

      Je me souviens qu’une note avait été affichée dans la grande synagogue de l’avenue de Paris interdisant tout Juif d’y mettre les pieds .

      Nous n’avions pas besoin de cette note aucun Juif n’a mis les pieds .

    3. Salmon

      EXIGEONS ENSEMBLE LE RESPECT DES CIMETIERES JUIFS D’ALGERIE
      1. La RESPONSABILITE de l’Etat Français:

      « Nous veillerons scrupuleusement à ce que le plan de rénovation des cimetières que nous mettons en route avec les autorités algériennes soit respecté… Il faut que chacun puisse venir ici pour se recueillir dignement sur les tombes ».

      Lundi 3 mars 2003 : Ce jour-là, Mr Jacques Chirac est le premier Président depuis 1962, à honorer la mémoire des Juifs d’Algérie en se rendant au cimetière juif de Saint-Eugène. Devant les tombes béantes et les ossuaires fracassés, le Président de la République Française prenait cet engagement solennel.

      2. Les ENGAGEMENTS du Consistoire:

      « Aucune tombe ne sera déplacée si elle n’est pas en péril »

      « Il est à préciser qu’aucune tombe juive n’a été profanée. Aucune dégradation volontaire, aucune inscription hostile n’est à signaler sur les tombes juives. (Communiqué du Consistoire) »

      Il n’y a donc pas de péril.

      « Aucune tombe ne sera déplacée si son déplacement ne se fait pas selon les conditions halakhiques »

      Extraits de la Halakha :

      1/ Interdiction absolue pour des non-Juifs de s’occuper des ossements car c’est un affront fait au défunt.

      2/ Tous les ossements doivent être collectés, sans exception. Selon les spécialistes de Zaka, une exhumation manuelle peut prendre, jusqu’à 6 heures pour une sépulture quand elle est ancienne.

      (Ceci est valable également quand on effectue une exhumation en France, il faut le savoir et le faire savoir).

      Pour exemple : Le transfert de la sépulture d’un grand Maitre du Judaïsme algérien : le Rachbats à Alger

      Descriptif du travail : « L’on fit retirer les pierres tumulaires puis procéder au creusement de larges et profondes tranchées autour des tombeaux, au placement de madriers et de cercles de fer en dessous, puis au coulage d’une légère couche de ciment pour empêcher l’effritement de la terre. Une grue puissante a alors enlevé les blocs ainsi constitués d’un seul coup »

      Une telle logistique est irréalisable dans ces cimetières isolés.

      3. Le recensement du Consistoire : …Seules 1 000 tombes seraient concernées »

      Ce chiffre est gravement sous estimé et ne reflète en aucun cas la réalité sur le terrain car seules les pierres tombales visibles ont été recensées ! En effet ce total de 1 000 sépultures (1 136 exactement) comptabilise par exemple au cimetière de la communauté juive de Montagnac (act. Remchi) uniquement 5 tombes et à celui de Lamoricière (act. Ouled Mimoun) seulement 8 tombes…Ces Communautés Juives étaient de taille fort respectable – comment donc ignorer et abandonner les ossements de tous les défunts dont les pierres tombales n’ont pas été retrouvées en surface et donc non recensées…

      Il sera impossible de ne rien « oublier »

      4. Le témoignage du Dayan Yirmiyahu Cohen (Av Beth Din de Paris)

      « Il est vrai que j’avais exprimé mon avis, avec notre ami, le rav de Paris, rav David Messas zal, en une lettre aux autorités algériennes concernant des tombes spécifiques situées dans des cimetières particuliers, que les Algériens voulaient déplacer. » Visiblement, il s’agissait de tombes juives se trouvant isolées dans des cimetières municipaux, que l’Etat voulait déplacer.

      « Mais de là à déduire une autorisation à vider des cimetières entiers et à déplacer une trentaine de ce sites funéraires ! De plus il m’est signalé qu’il ne s’agirait que de prendre les tombes identifiées par la présence des pierres funéraires, qui prouvent la présence de tombes juives, mais autour d’elles ont été enterrés des centaines de corps juifs, qui n’ont plus de pierres tombales pour diverses raisons – visiblement, comme ailleurs, ces pierres ont été retirées pour servir à d’autres utilisations .

      Mais il ne fait aucun doute que d’innombrables autres Juifs ont trouvé le repos dans ces cimetières.

      Cela serait honteux et scandaleux au niveau international si l’on exhumait juste les Juifs qui ont encore des pierres tombales indiquant leurs tombes, et que le reste de ces cimetières soit abandonné à l’utilisation profane (lien lettre Dayan)

      5. Le grand risque pour les Communautés Juives dans le Monde

      Le Consistoire de France, qui représente les Juifs d’Algérie, ne doit en aucun cas créer un précédent dont les conséquences tragiques seront répercutées à l’échelon mondial, car dans ce cas, tous les cimetières anciens des pays abandonnés par les communautés juives sont menacés – Que HaChem nous en préserve.

      La réponse des spécialistes est claire : surtout ne pas donner le signal…

      Le Rav Eliakim Schlesinger de Londres, Président du Comité de Préservation des Cimetières Juifs :

      « Voici une vingtaine d’années, a été émis une décision rabbinique signée par tous les rabbanim d’Europe interdisant l’exhumation de cimetières.

      S’ajoute à présent une autre raison : innombrables sont les cimetières qui sont à l’abandon, et si l’on accepte, que D’ nous en préserve, de les vider, tous les cimetières d’Europe seront mis en danger ! (lien lettre Rav)

      6. « Les familles ont la possibilité de ramener en France les sépultures de leurs parents »

      Extrait de la liste des documents exigés par les autorités pour autoriser ce transfert :

      1) Acte de décès original :

      Quelle famille conserve des documents aussi anciens ?

      2) Photocopie du livret de famille et attestation de tous les héritiers autorisant le transfert en France accompagné des copies de leur pièces d’identité :

      Il s’agit de faire signer tous les petits enfants ou arrière petits enfants ! sans exception.

      3) Renseignements précis sur le lieu d’inhumation en Algérie (emplacement de la concession, photos…) :

      Les familles ont quitté l’Algérie il y plus de 50 ans et n’y sont plus retourné – ont-elles pensé à faire ces photos ?

      Mais surtout

      Procuration mentionnant que la société de pompes funèbres en Algérie est mandatée pour procéder à l’exhumation.

      C’est à dire l’obligation de s’adresser à une pompes funèbres locale – donc de faire confiance aux fossoyeurs algériens pour traiter avec respect les ossements familiaux et surtout à ne pas en oublier.

      Précisons que ceci est en totale opposition à la Halakha, et risque d’entrainer une terrible profanation de ces tombes et une grave offense aux défunts.
      Pourquoi ?
      POURQUOI S’OPPOSER AU REGROUPEMENT DES CIMETIERES JUIFS EN ALGERIE ?

      Quand la France se retire de l’Algérie après 120 ans de présence, elle conserve la garde des cimetières « européens », et donc des cimetières Juifs.

      Ceci impliquait pour la France des dépenses relativement importantes. Le gouvernement français en accord avec les Algériens a donc décidé, voici une dizaine d’années, de procéder à un « regroupement » de petits cimetières et après exhumation en masse des sépultures, de transférer les restes funéraires dans une fosse commune ou un ossuaire situés dans un plus grand cimetière (J.O. décret du 9 juin 2016) (Voir le Journal Officiel)

      Selon les estimations officielles, le nombre de sépultures à exhumer serait de 1 146 pour l’ensemble des 31 cimetières concernés : comment comprendre qu’il y ait eu en Algérie des cimetières contenant seulement entre 7 et 30 tombes ? Peut on avoir créer un lieu de sépulture pour si peu de gens ?

      La réponse est évidente : dans ces cimetières reposent en réalité, bien plus de personnes, mais, avec le temps, les pierres tombales ont disparues ! Les chiffres officiels ne concerneraient donc que les sépultures dont les pierres tombales sont restées visibles ! Ceci fera qu’on va exhumer une dizaine de corps d’un cimetière, mais que l’on va laisser sur place une centaine d’autres, qui, quand les constructeurs locaux bénéficiaires des terrains libérés vont venir travailler dans les sous-sols, feront l’objet d’une profanation terrible ו’’ח ! Ceci est totalement inacceptable.

      De plus, il faut savoir que s’il est permis dans des cas exceptionnels de troubler le repos de nos morts, ce ne peut être que pour des raisons importantes, comme pour sauver une tombe d’une destruction naturelle (inondation ou tremblement de terre…), ou bien pour une inhumation en Terre sainte si tel était la volonté du défunt. Là, quelle est en fait la véritable raison de cette décision : faire des économies budgétaires…

      Non seulement Il est impensable d’accepter que l’on sorte des corps de leur tombe pour un tel motif, mais aussi parce qu’il n’est pas simple d’effectuer une telle opération : les experts nous confirment qu’il faut plusieurs heures par sépulture, afin de s’assurer que tous les ossements ont bien été retrouvés.

      Comment imaginer que l’on puisse laisser vider un cimetière entier, de plus, sans localisation précise des sépultures puisque la majorité des pierres tombales ont disparues ?

      Surtout, si nous acceptions le principe d’exhumer tel ou tel cimetière, de manière officielle, demain les autorités d’autres pays vont exiger la même chose, et donc de nombreux cimetières juifs dans le monde entier seront en danger ו’’ח. Et, déjà, des voix locales s’élèvent à Oran (Lien Oran) pour exiger qu’on en fasse de même avec le grand cimetière juif local qui jouxte le palais des expositions !

      De ce fait, il n’a jamais été accepté par nos Sages lorsqu’ils ont été consultés (Lien Rav) que l’on puisse vider un cimetière et en particulier pour des questions d’argent. Les communautés, dans chaque pays ont le devoir de déployer de grands efforts financiers pour assurer la sauvegarde des lieux où reposent leurs ancêtres – jusqu’à ce que vienne le Machia’h et que les morts ressuscitent…

      En conséquence, nous avons l’obligation la plus élémentaire envers nos ancêtres, ceux enterrés dans les cimetières concernés, ou ceux d’ailleurs, de tout faire pour assurer la sauvegarde des lieux de sépultures juifs. Nous sommes aujourd’hui tous appelés à signer la pétition en ce sens, ce qui est, au minimum, l’une des premières actions que nous puissions entreprendre.
      Soutenez-nous en diffusant notre message
      Diffusez ce message en imprimant la pétition. printer
      Par fax ou par courrier, faites nous parvenir la pétition pour arrêter la profanation de sépultures juives en Algérie.
      Notre adresse: BOX 5553, 91054 Jerusalem
      Notre fax: 153 25 37 27 07
      Merci pour votre soutien.

    4. Tizi Aviv Tel Ouzou

      La seule chose qui fera arrêter les autoratés algériennes dans la profanation des cimetières juifs c’est que les plus grands et important rav d’Israël, de France et d’ailleurs les maudissent éternellement et à jamais eux et leurs familles si les sépultures juives étaient violées ou profanées. C’est tout.

    5. Jean-Francois Morf

      L’Etat Islamique devrait s’appeler EIV (Etat Islamique Voleur).
      On ne se moque jamais des 6 million de juifs gazés. Par contre, tout le monde se moque des 669 million, 112 fois 6 million, un détail de l’histoire…
      Googlez 669 million non-muslims massacred…

    6. judith

      Il faut faire comme les arabes qui se sont travestis en palestiniens, et réclamer au monde entier « la loi au retour » !
      Les centres villes Européenne, ainsi que toute l’Ifriquya colonisée par les arabes seraient durement impacté.

    7. Jcgncence

      Seul l etat d Israel peut intenter une action efficace contre ces etats barbares ,mais il ne fait rien…Comme cette memoire effacee des spoliations et crimes perpetres par ces sauvages !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *