toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Marine Le Pen est elle islamophobe?


Marine Le Pen est elle islamophobe?

La dédiabolisation du Fn est toujours en marche. Invitée dimanche soir à lémission de TF1 Vie Politique, Marine Le Pen a déclaré que l’Islam avait toute sa place dans la République ajoutant qu’elle croyait à un islam laïcisé par les Lumières. Analyse d’une déclaration qui marque un tournant de ce nouveau Front National aseptisé version Marine Le Pen/Philippot .

La dédiabolisation du FN

Obsédée par  la «dédiabolisation» du Front depuis sa prise de fonction comme présidente, Marine Le Pen est plus modérée que son sulfureux et caractériel père …  Pour marquer sa distance, Marine Le Pen a choisi de supprimer le logo – la fameuse petite flamme bleu blanc rouge -, et même le nom du Front National sur ses tracts et ses affiches. Elle cherche même à effacer le nom de son père ; son site de campagne s’intitule sobrement marine2017.fr. Il y a cinq ans, c’était marinelepen2012.fr.

La présidente du FN s’était déjà dans le passé fortement opposée à la candidature de Jean-Marie Le Pen aux régionales de décembre 2015 en PACA.  En cause: la réaffirmation de ses propos sur les chambres à gaz, qualifiées de « détail ». Propos qu’elle avait déjà condamnés dans une interview donnée à  l’hebdomadaire Le Point en Février 2011 en affirmant que ce qui s’est «passé» dans les camps nazis «est le summum de la barbarie », ajoutant que «tous ceux qui font preuve d’ambiguïté à ce sujet [l’agaçaient] au plus haut point. » Certes, Jean-Marie Le Pen est toujours Président d’honneur du Front National mais il faut le dire clairement, Marine Le Pen n’est pas son père !

Loading...

La présidente du FN laisse désormais place à la candidate à l’élection présidentielle. Son objectif est de se détacher de ce parti chargé d’histoires pour se rapprocher de tous les Français sans distinction de race, de couleur de peau, d’origine ou de religion comme elle aime à le marteler.

Pour Dominique Tenza, journaliste politique à RTL, elle tend à « rassurer » les électeurs, comme l’ont fait les socialistes à l’époque. « Un signe supplémentaire de cette volonté de gommer tous les marqueurs qui lui collent à la peau, en passant peut-être bientôt par un changement de nom, la dernière étape, espère Marine Le Pen, de la dédiabolisation« , conclut le journaliste.

Lors de l’émission C dans l’air d’Yves Calvi sur France 5, le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste des nationalismes et des extrémismes, avait reconnu que le Front National de Marine Le Pen ne pouvait plus être taxé de parti d’extrême-droite.

L’influence gauchiste de Philippot

Étant devenu « irréprochable » sur son supposé antisémitisme comme l’avait déclaré le président du Crif Roger Cukierman, Marine Le Pen souffre pourtant toujours d’une déficience d’image et de crédibilité vis-a-vis des musulmans de France. Elle qui fut relaxée par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir assimilé les prières de rue à une « occupation » en 2010, dérapage que la communauté musulmane ne lui pardonnera jamais. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts, elle a fait le ménage dans son entourage proche et s’est entourée de Floriant Philippot beaucoup plus consensuel et plus marqué à gauche notamment sur la question de l’islam.

Après les attentats antisémites de Toulouse commis par Mohamed Merah en 2012, MLP avait déclaré vouloir mettre « l’islam radical à genoux » , elle était d’ailleurs l’une des rares à avoir dénoncé l’antisémitisme musulman. Elle avait anticipé ce phénomène islamiste et la radicalisation de ces jeunes de banlieue qui à l’époque avait été  considéré comme l’acte d’un loup solitaire marginalisé, certains soupçonnant même  l’œuvre de l’extrême droite.

Learn Hebrew online

MLP,depuis, a fait du chemin, son parti est devenu le premier parti de France et elle est devenue  présidentiable.Bien conseillée par Philippot, elle a compris que maitriser sa communication était la clef de voûte de sa réussite et que s’en prendre directement à l’islam ne la fera pas élire.

C’est pour cela que son proche conseiller en politique international Aymeric Chauprade, par cohérence et honnêteté intellectuelle, a préféré quitter le Fn au moment où MLP prenait ses distances suite à ses propos controversés pourtant plein de bon sens : «La France est en guerre avec des musulmans. Elle n’est pas en guerre contre les musulmans, mais avec des musulmans … Une 5e colonne puissante vit chez nous et peut se retourner à tout moment contre nous en cas de confrontation générale. »

Eric Zemmour va encore plus loin et estime que Marine Le Pen a toujours été de gauche ;  « Marine Le Pen ? Mais elle a toujours été de gauche. Mais je le dis depuis 5 ans, je le dis depuis la campagne présidentielle de 2012. Identitairement aussi. Elle est complètement, comment dire, endoctriné par Philippot qui est une espèce de cheval de Troie chevènementiste » a-t-il critiqué ajoutant que la présidente du Front national avait « 25 ans de retard ». Les déclarations de MLP et Philippot lui donnent raison.

Loading...

« Nos compatriotes musulmans sont victimes de la classe politique française », « C’est la classe politique qui est responsable de l’amalgame entre l’islam et le fondamentalisme ». Marine Le Pen, après Florian Philippot, entre dans la danse de l’UMPS : « islam : pas d’amalgame ! » ; « pauvres musulmans si malheureux de voir l’islam si mal compris » ;  » islam et islamisme n’ont rien à voir  » ; « on ne donne pas assez la parole aux musulmans, ils ne sont pas assez organisés »… Des propos qui auraient très bien pu être tenus par Manuel Valls. 

Une scission au sein du Fn et de l’extrême droite

Marine Le Pen préfère continuer de se cacher derrière des termes d’islamisme radical, de fondamentalisme musulman ou de salafisme, sans jamais nommer l’islam ou cette islam politique bien plus dangereux et qui a déjà envahi les territoires perdus de la République. L’objectif est, bien entendu, de ne pas offenser la susceptibilité des musulmans. Elle a, à nouveau, confirmé dimanche dernier sur TF1 que, malgré les nombreux attentats commis par des musulmans, l’islam est toujours compatible avec la République.

Son confrère Européen comme Geert Wilders, le dirigeant du Parti pour la liberté PVV ne s’encombre pas d’artifice sémantique. Il s’est prononcé pour la fermeture de toutes les mosquées aux Pays-Bas. « Le message doit être clair : le pays doit être désislamisé », a affirmé le 26 novembre Machiel de Graaf, député et porte-voix de Geert Wilders, lors d’un débat au Parlement. Il avait à cette occasion évoqué « l’avalanche d’enfants prénommés Muhammad » dans les écoles ou encore « la particularité, l’identité et la culture néerlandaises menacées par l’immigration et l’utérus ».

En France Phillippe Devilliers a depuis longtemps nommé le mal ; L’islam est le terreau de l’islamisme et l’islamisme le terreau du terrorisme ». Marion Marechal Le Pen nièce de MLP plus pragmatique se rapproche davantage du discours de Devilliers et déclare que » toutes les lectures de l’islam ne sont pas compatibles avec la République et va plus loins en ajoutant que  « chez nous, on ne vit pas en djellaba, on ne vit pas en voile intégral et on n’impose pas des mosquées cathédrales » Et que dire des déclarations de Nadine Morano pourtant chez les républicains ancienne ministre sous Sarkosy parlant de l’invasion arabo- musulmane, ou de celle de Robert Ménard maire de Bézier soutenu par le Fn qui déclarait « L’islam est insoluble dans la démocratie ».

 « Il y a une invasion massive arabo-musulmane (…) Je ne veux pas que la France devienne musulmane » déclare @nadine__morano #BourdinDirect

— RMC (@RMCinfo) 1 août 2016

Les présidentielles 2017 en ligne de mire, MLP une stratège de haut vol.

Contrairement à son père Marine Le Pen est devenue présidentiable et elle le sait. Aujourd’hui 34% des sondés, affirment adhérer aux idées du FN et 27% des français se disent prêts à voter pour le Front National. Sa stratégie de dédiabolisation a bien fonctionné, en écartant une partie de ses dirigeants historiques infréquentables, quitte à se mettre à dos ses militants les plus radicaux. Elle a réussi son pari :  faire du FN le premier parti de France.

Malgré les nombreux attentats commis sur le sol Français et dont la responsabilité de l’islam n’est plus à démontrer, la tentation de s’extrémiser et discriminer les musulmans aurait été un choix de facilité. MLP a choisi de garder une position neutre en insistant sur la responsabilité de « l’islamisme fondamentaliste radical ». La communication est évidemment très calculée et contrôlée.

Ne pas stigmatiser les musulmans tout en dénonçant l’islam radical permet au Fn de garder une image rassurante et affirmée pour son électorat et sa politique sécuritaire et patriotique. L’objectif est, naturellement, de ne pas effrayer de nouveaux potentiels électeurs musulmans dont le nombre n’est pas négligeable et serait sans aucun doute un précieux atout pour se faire élire comme cela a été le cas pour François Hollande en 2012 déçu face à Sarkosy.

Jo Golan pour Europe Israël





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Marine Le Pen est elle islamophobe?

    1. sergeb

      musulmans de France … faudrait plutôt dire musulmans EN FRANCE
      un musulman n’a pas de pays, il profite de ce pays oui mais n’en est nullement
      solidaire et ce dans toutes les domaines de la vie et des coutumes et des traditions du pays OCCUPÉ tel la France et encore moins son drapeau et son hymne national qui ne veut rien dire pour eux.

    2. Nathan

      Je l’ai toujours déclaré sur ce blog comme sur d’autres, les le pen sont les meilleures alliés des islamistes !

    3. yael

      @ Nathan

      Alors quel vote proposez vous pour les présidentielles ? Car la gauche, sarko sont aussi pour les « islamistes  » !

    4. Dégun

      Sans jouer les Cassandre, nous l’avions prévu depuis longtemps. MLP s’agrègera les bandes de muzz des banlieues, jouera la carte de l’islam de Fronce sur le dos des … juifs ( les ennemis héréditaires). Au passage, elle liquidera aussi les opposants grâce à ces hordes de « chance pour la fronce »qui en découdront LEGALEMENT. Ben/Oît Hamon et le petit facteur du XVIe, pourtant bien disposés à l’égard des muzz, auront le choix du couteau halal ou pas, cranté ou pas.
      Nous ne les plaindrons pas.
      Il n’y a plus à espérer qu’un coup d’état militaire républicain mette un terme à la conquête arabo-musulmane en cours et qu’une vraie reconquista se mette en place. Dernier salut avant le plongeon. Mais ça c’est une autre affaire.
      Massu, Salan ( de gauche… Ami de Françoise Giroud, Mendès, participe à l’express) et les autres, Where ARE YOU?
      Carpe Diem, si possible, en attendant des jours beaucoup plus dangereux.

    5. westie51

      @ Nathan

      vous accuser MLP d’être l’allié des islamistes ; il serait intéressant que vous développiez votre pensée car je ne vois pas en quoi elle le serait ?
      Il est évident que vous ne connaissez pas le FN si ce n’est au travers de ce que les journaleux du style BFMtv, Itélé… & co vous mettent dans la tête à longueur de temps.

    6. Malcolm Ode

      En clair : « Soyons républicains avec les musulmans prêts à se MODÉRER… et dehors les EXCITÉS »… Marine le Pen fait preuve d’une maturité politique appréciable en prenant en compte les musulmans intégrés.

      Sans perdre de vue cette RÉALITÉ qui nécessite une surveillance assidue : « L’islam est le terreau de l’islamisme et l’islamisme le terreau du terrorisme ».

      Elle semble être la seule à vouloir faire preuve d’une réelle fermeté avec les radicaux : après la dédiabolisation du FN et un changement de nom, la dé-radicalisation de la France? Vaut encore mieux élire MLP que tous autres « présidendiables » actuels.

    7. Dégun

      A westie 51,
      Je ne me base que sur ce qu’elle dit.. Par exemple, un de ses derniers entretiens à « Valeurs Actuelles » ne laisse planer aucun doute sur sa volonté de ne pas heurter les muzz, de composer avec eux. Certes, tous ne sont pas radicalisés mais leur silence coupable comme celui des staliniens d’hier au moment des purges sanglantes et du goulag ne laisse rien augurer de bon.
      Le pouvoir vaut bien qu’on lèche quelques babouches.
      Au nom de quoi MLP ne le s’adonnerait-elle pas à cette délicieuse soumission?
      Paris vaut bien qu’on aille à la mosquée, non?
      Supputations? je n’en suis pas si sûr.

    8. Frank Giroux

      Je ne sais pas si Marine l’est mais MOI JE LE SUIS et malheureusement pour eux, je n’en ai pas honte et je le dis haut et clair je déteste tout ce qui est musulman. Tout ce qui est musulman est à mes yeux stupide, antédiluvien, dangereux, violent, arrièré et sale.

      MA NUANCE :
      Les musulmans peuvent faire et croire absolument tout ce qui leur plaît MAIS qu’ils restent chez eux sur leur territoire.

      PAS CHEZ NOUS JAMAIS.

    9. Armand Maruani.

      Patience le duo Le Pen – Philippot nous réserve encore beaucoup de surprises .

      Prêts à s’allier avec le diable pour connquérir le pouvoir .

      Nous assistons à un véritable streap tease politico médiatique .

      Souvenons de cette fameuse publicité :

       » Aujourd’hui le haut demain le bas « 

    10. sergeb

      J’ai une question:
      Croyez vous les français en mesure de se LIBÉRER seul de l’invasion et de l’occupation nazislamiste en vigueur sur le territoire…et comment y parviendrez-vous, il semble que vous n’ayez que des couteaux de cuisine et des fourchettes pour se faire.

    11. Isaïe

      Lorsque l’on connaît le Coran, la biographie de Mahomet, on ne peu que se réjouir de voir des politiques s’opposer à cette religion de meurtres.
      Le gouvernement actuel voudrait fonder un islam de France mais cela est impossible. En effet, il faudrait ôter une bonne partie du Coran, interdire les hadiths et les ouvrages retraçant la biographie de celui que les musulmans nomment prophète.

    12. Maguid

      C’est vrai qu’avec Marine-Philippot (de chambre), on est très loin du « je préfère perdre avec mes idées, plutôt que de gagner avec les idées des autres ». Si elle veut rendre #son F.N. complètement « fréquentable », j’ai une suggestion à lui proposer: qu’elle devienne, comme les autres une lèche-babouche.

    13. Jacques B.

      Ce discours n’est guère étonnant, car comme le dit bien le rédacteur de l’article, personne, aujourd’hui, ne peut gagner une élection en s’attaquant frontalement à l’islam, dans ce pays. Les musulmans sont beaucoup trop nombreux – autrement dit, notre situation est dangereuse, par quelque bout qu’on la prenne.

      Il ne faut pas oublier que les Le Pen, le FN ont depuis longtemps été amis de l’Iran des Mollahs ; ou encore que Philippot, en bon gauchiste, est carrément hostile à Israël ; ce n’est pas pour rien que dans la nébuleuse d’extrême/droit, où beaucoup votent ou voteront Le Pen, on compte beaucoup d’antisémites complotistes hystériques – il suffit de se balader sur le net pour le constater.

      On ne peut absolument pas savoir ce qu’elle fera si elle est élue : fera-t-elle ce qu’elle promet ? (prise de distance avec l’UERSS, arrêt de l’immigration massive, lutte contre l’islamisation de la France, etc.)
      Vu qu’elle est capable de modifier son discours pour être « présidentiable » – comme les autres politiciens – qui nous dit qu’elle ne fera pas comme les autres, une fois élue, surtout si la tâche s’annonce insurmontable ?

      On n’en sait rien : la seule chose que l’on puisse faire, c’est essayer, à nos risques et périls. Sachant que si des hommes et femmes de bonne volonté, honnêtes avec les Français – il y en a, peu certes mais il y en a, surtout à droite évidemment – se regroupaient pour offrir une alternative crédible, ça vaudrait sûrement mieux. Qui sait ? Nous avons bien eu Jeanne d’Arc et la France Libre… quoiqu’il en soit, il faudra du sang, de la sueur et des larmes pour y arriver, si nous y arrivons.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *