toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le ‘’Droit international’’ et l’Etat d’Israël


Le ‘’Droit international’’ et l’Etat d’Israël

L’envoyé spécial de l’ONU au Proche-Orient, Nickolay Mladenov a déclaré récemment devant le Conseil de Sécurité : « Soyons clairs, aucune acrobatie juridique ne peut changer le fait que ces postes avancés — qu’ils soient légalisés selon la loi israélienne ou non (…) — demeurent illégaux au regard des lois internationales ».

Quelles lois ? Nul ne le saura !

Si l’on s’en tient à cette vérité dominante, à ce discours ambiant, l’Etat d’Israël « occupe » et « colonise » depuis 1967 un territoire qui ne serait pas le sien. Ce qui stupéfiera tout historien sérieux connaissant le passé juif sur celui-ci depuis plusieurs millénaires et jusqu’à l’année 1948, date du nettoyage ethnique entrepris envers ce peuple par la Jordanie. Expulsion qui ne dura que dix-neuf années.

Loading...

Si historiquement nul ne peut contester ce lien charnel, beaucoup cependant affirment que le Droit international certifie cette « occupation ».

Qu’en est-il exactement ?

La première des lois concernant l’établissement d’un foyer juif national est le Traité de San-Remo adopté par la S.D.N. le 24 avril 1920. Rien dans celui-ci ne limitant son étendue, l’établissement du foyer national pour le peuple Juif est donc bien inclus sur la totalité de la Palestine du mandat, celle-ci s’étendant de la Mer méditerranée à l’Irak et de la Syrie à l’Arabie Saoudite.

Sauf que les intérêts pétroliers de la Grande-Bretagne n’étant plus totalement en phase en 1922 avec ce projet, cette puissance viola sans pudeur cette loi internationale en offrant unilatéralement près de quatre-vingt pourcent de cette région à la tribu d’un des fils de l’Emir de la Mecque, les Arabes locaux n’ayant, semble t-il, aucun droit.

Chacun pourrait donc penser que les vingt pourcent restant seraient attribué au foyer du peuple juif ! C’était sans compter sur le refus absolu du monde arabe qui contraignit la Grande-Bretagne à affirmer, en 1939, que « Le gouvernement de Sa Majesté déclare aujourd’hui sans équivoque qu’il n’est nullement dans ses intentions de transformer la Palestine en un État juif ».

Ainsi est effacé le Traité de San-Remo !

Learn Hebrew online

Décision rendue malgré le refus quasi-planétaire énoncé à la Conférence d’Evian de 1938 de trouver une solution aux réfugiés juifs fuyant l’Allemagne et l’Autriche devenus le Grand Reich.

Ce qui a autorisé ensuite les uns à génocider six millions de Juifs sous le silence complice des autres !

Face à ce massacre sans nom, les puissances ne purent faire autrement que de faire voter le 29 novembre 1947 par l’Assemblée générale de l’Onu la création d’un état juif. Cependant, sur une partie restreinte de la rive ouest de la Palestine du mandat. Le monde arabe jamais en retard, lui aussi, d’une violation du Droit international décida d’en finir le 15 mai 1948 avec ce dessein en jetant les Juifs à la mer.

Loading...

Ce qui lui valut une sacrée défaite ainsi que l’absorption de centaines de milliers de réfugiés arabes.

D’où la résolution 194 de l’Assemblée générale de l’Onu réclamant, dans son article onze, ‘’le retour des réfugiés dans leurs foyers, et une indemnisation compensant les biens pour ceux décidés à ne pas rentrer’’. Interprétant la loi à leur sauce, d’aucuns exigent aujourd’hui le retour de leurs descendances. Soit plusieurs millions de ‘’Palestiniens’’ gorgés d’antisémitisme.

Le 22 novembre 1967, le Conseil de Sécurité, tentant de mettre fin à ce conflit qu’il a initié quelques décennies plus tôt en bafouant le Droit international, vote la résolution 242 ordonnant un retrait DE territoires afin que l’Etat d’Israël se trace des « frontières sûres ». Malgré que ce dernier se soit retiré de la totalité du Sinaï, de la bande de Gaza et des zones A et B de la Judée et de la Samarie, le discours ambiant exige, contrairement à l’esprit de cette loi, un retrait de la totalité des territoires conquis suite à la guerre de légitime défense de juin 1967.

Exit donc les ‘’frontières sûres’’ !

A suivre les lectures biaisées successives du Droit international des uns et des autres, nul ne peut s’étonner que l’Etat d’Israël soit devenu, pour beaucoup, un ‘’hors la loi’’. Néanmoins, la lecture précise du droit international confirme que l’Etat d’Israël est bien maître de tout le terrain en sa possession, et qu’il est le seul à pouvoir décider, contre une Paix digne de ce nom, quelle partie attribuer à cet objectif.

Nickolay Mladenov aura beau hurler au ‘’scélérat’’ israélien jusqu’à en salir l’image, il est incapable, comme tout autre, d’en démontrer la réalité ni même la propriété ‘’palestinienne’’ de cette terre. C’est dire le respect qu’inspire l’institution qu’il représente !

Victor PEREZ son blog







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Le ‘’Droit international’’ et l’Etat d’Israël

    1. sergeb

      Ça ne me surprends pas avec autant de pays musulmans et leurs supporteurs
      et surtout avec le MENSONGE et la PROPAGANDE, l’humanité n’a rien appris
      du passé pas si lointain et encore moins les générations d’aujourd’hui car ne se sentant pas concerné par ces événements d’une autre époque..

    2. Zayith

       » 1Oracle, parole de l’Eternel sur Israël. Ainsi parle l’Eternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, Et qui a formé l’esprit de l’homme au dedans de lui:
      2Voici, je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement Pour tous les peuples d’alentour, Et aussi pour Juda dans le siège de Jérusalem. 3En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle. 4En ce jour-là, dit l’Eternel, Je frapperai d’étourdissement tous les chevaux, Et de délire ceux qui les monteront; Mais j’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, Quand je frapperai d’aveuglement tous les chevaux des peuples. 5Les chefs de Juda diront en leur coeur: Les habitants de Jérusalem sont notre force, Par l’Eternel des armées, leur Dieu.
      6En ce jour-là, je ferai des chefs de Juda Comme un foyer ardent parmi du bois, Comme une torche enflammée parmi des gerbes; Ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour, Et Jérusalem restera à sa place, à Jérusalem. 7L’Eternel sauvera d’abord les tentes de Juda, Afin que la gloire de la maison de David, La gloire des habitants de Jérusalem ne s’élève pas au-dessus de Juda. 8En ce jour-là, l’Eternel protégera les habitants de Jérusalem, Et le faible parmi eux sera dans ce jour comme David; La maison de David sera comme Dieu, Comme l’ange de l’Eternel devant eux. 9En ce jour-là, Je m’efforcerai de détruire toutes les nations Qui viendront contre Jérusalem.
      10Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né. 11En ce jour-là, le deuil sera grand à Jérusalem, Comme le deuil d’Hadadrimmon dans la vallée de Meguiddon.  » Zacharie 12,1-12

    3. BARKOHVA

      Une seule chose est claire dans tout ce mic-mac.
      Plus jamais un……H E B R E U……ne pliera le genou devant quiconque.
      surtout devant les Collabos de toutes espèces en en particulier la FRANCE.
      Moi petit, mais tout petit , Hébreu, je n’ai qu’un seul mot à dire à toute cette vermine………………………………………
      ………………………………………….M E R D E ………………………………………

    4. MisterClairvoyant

      Rien que 20 condamnations pour un pays démocratique, et la plupart des dictatures, 1 ou zéro. Là,. »le droit International » a perdu toute sa crédibilité. Si la Syrie avec 300 000 morts, des millions de blessés et ds chassés de leurs terres et maisons détruites, le massacre des chrétiens, les incitation à la haine des juifs et antisémite de nombreux pays. Le génocide des Yézidis, les viols, les tortures etc, etc. Si ces pays n’ont pas 200 fois plus de condamnations qu’Israël, c’est qu’il y a un complot antisémite criminel international.
      Je pense que les descendants d’Hitler sont dans les gouvernement de beaucoup de pays musulmans et beaucoup d’autres.pays dans le monde.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *