toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etats Unis : Une femme juive orthodoxe élue juge d’un tribunal à New York


Etats Unis : Une femme juive orthodoxe élue juge d’un tribunal à New York

.

C’est un événement historique pour les Etats-Unis : pour la première fois, une femme juive orthodoxe obtient un poste de juge dans un tribunal civil. C’est arrivé à New York.

Ruchie Freier, mère de six enfants et membre de la communauté hassidique de Bobov, a été élue mardi, dans le cadre des primaires du parti démocrate, dans le 5ème arrondissement judiciaire du comté de Kings, qui couvre Kensington, Sunset Park, Windsor Terrace et d’autres quartiers de Brooklyn.

Après le dépouillement des bulletins de vote, il s’est avéré qu’elle l’emportait avec 41 % des voix, contre 35 % et 23 % attribuées à ses deux adversaires.

Il faut dire qu’elle a toujours été extrêmement active : elle a débuté sa carrière en tant que secrétaire dans un bureau d’avocats alors que son mari étudiait au Kollel. Elle a ensuite entamé des études au Touro College et obtenu dans un premier temps un diplôme de premier cycle en sciences politiques.

Elle a ensuite poursuivi des études de droit pour devenir avocate et a exercé cette profession durant plusieurs années. Parallèlement, sur le plan communautaire, Ruchie Freier a fondé une association d’assistance aux femmes, ‘Ezrat Nashim’.

Interrogée sur ses motivations et sur les réactions de son entourage, qui n’encourage certainement pas ce genre d’activités pour une femme religieuse, elle a répondu qu’elle avait toujours été extrêmement entreprenante et qu’elle avait posé la question à un Rav avant de lancer sa campagne et poser sa candidature.

Elle a ajouté qu’elle voyait dans son nouveau poste une sorte de mission lui permettant de venir en aide au public orthodoxe. Elle s’est engagée à répondre à toutes les demandes qui lui seraient adressées.freierforjudge-480x330

Claire Dana-Picard – Chiourim





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Etats Unis : Une femme juive orthodoxe élue juge d’un tribunal à New York

    1. Aline1

      Bravo et une orthodoxe – Regardez-là !

      Perruque ? Pas perruque ? Qu’importe, si oui, cela reviendrait au même, et voilà la preuve que l’on peut vivre sa foi, dans la vie publique, sans imposer des signes religieux ostentatoires.

      Pourtant les orthodoxes, même les moins »religieux », c’est du béton, leur Foi !
      Mais ils savent s’intégrer, parce que c’est ça la laïcité, et sans la laïcité ce n’est qu’une politesse élémentaire.

      Bravo en plus, ainsi, haro sur les rumeurs de la soumission des femmes, orthodoxes qui en prend un coup aussi –

      Mais les rumeurs ne concernent qu’une toute petite partie de la population, et ils font comme ils veulent du moment qu’en Israël, comme tous, ils ne refusent pas le service militaire, qu’ils travaillent au lieu d’attendre des allocations sous le prétexte d’étudier toujours (un rabbin en Israël a dit que ce n’est pas parce qu’on est orthodoxe, qu’on a réellement les capacités importantes pour devenir un rabbin correct – Il faut en effet une grande intelligence pour cela) et c’est alors normal selon le potentiel, d’aller à l’armée et de travailler et non pas d’attendre les allocations pour des études qui ne mèneront nulle part, sauf à être extrémistes – genre Néturei Karta.

      Bravo à cette juive orthodoxe, de mettre les rumeurs exagérées et malveillantes à leur place, en montrant que rares sont les juifs extrémistes, et que nous ne les aimons pas. Alors, qu’on cesse de les prendre pour exemple pour parler des juifs.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *