toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Encore une invention israélienne qui pourrait révolutionner le monde ?


Encore une invention israélienne qui pourrait révolutionner le monde ?

 La revue scientifique Plant Physiology et Biotechnology for Biofuel a récemment publié les résultats d’une étude effectuée par des chercheurs du département des sciences végétales de l’Université de Tel-Aviv sous la direction du Dr Iftah Yaacobi :

Ils ont réussi à faire produire par des algues de grandes quantités d’hydrogène pouvant être utilisées comme source d’énergie.

Les membres de cette équipe ont d’abord découvert que certaines algues unicellulaires produisaient de l’hydrogène tout au long de la Journée et non pas seulement à l’aube, comme on le croyait jusqu’alors. Il s’agit d’algues du type de celles qui se développent dans les réservoirs d’eau stagnante et leur donnent leur couleur verte.

Les chercheurs ont ensuite réussi, grâce à l’ingénierie génétique, à multiplier par cinq la production d’hydrogène de ces algues.

L’hydrogène ainsi obtenue peut fournir suffisamment d’énergie pour faire fonctionner les voitures et les vélos électriques. Il pourrait à plus long terme apporter une réponse bon marché et non polluante à la plupart de nos besoins énergétiques.

« L’hydrogène est une source d’énergie qui présente d’énormes avantages, explique le Dr Yaacobi. Tout d’abord, son contenu énergétique est énorme : 5 kg d’hydrogène suffisent pour faire rouler une voiture sur plus de 500 km, et un vélo électrique n’en consomme que 30 grammes pour plus de 100 kilomètres !

D’autre part, l’hydrogène n’est absolument pas polluant : le fonctionnement d’une pile à combustible alimentée de cette manière ne génère que de la vapeur d’eau et son échappement rejette de l’eau si pure qu’elle est buvable ! ». Et de poursuivre : « La micro-algue que nous avons créée en laboratoire possède un potentiel de production de masse de l’hydrogène.

Le défi est maintenant de transmettre ses capacités à des micro-algues d’une espèce plus durable, capable de vivre dans la nature. Ces micro-algues domestiquées pourront nous fournir de l’hydrogène pour le carburant des véhicules, et par la suite également pour faire fonctionner l’industrie ».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Encore une invention israélienne qui pourrait révolutionner le monde ?

    1. Aline1

      C’est merveilleux ! Et cela prouve à quel point Israël et ses chercheurs sont e préoccupés non pas de seul sort du pays,, mais de celui de l’Humanité dans son ensemble. Ce qui les poussent, malgré le danger existentiel permanent, dans lequel ils se trouvent, à perséverer à espérer des lendemains heureux dans le monde.

      J’adore cet amour de la vie démontré par tout ce qu’ils font.

      Et vive donc l’hydrogène qui va contribuer à moins polluer la planète et nous permettre à pouvoir profiter de l’énergie nécessaire pour appliquer les nombreuses inventions faites dans le désir, d’améliorer la vie.

      Je me sens très fière de ce versant très « vert » qu’Israël ne cesse d’appliquer. Lol, ce n’est pas pour autant que cela va ravir les imposteurs qui luttent (disent-ils) pour l’environnement tout en haïssant Israël. Ils sont plutôt acharnés contre…Très étrange comportement, où toute logique semble absente.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *