toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des responsables de Facebook en Israël pour parler de l’incitation à la violence


Des responsables de Facebook en Israël pour parler de l’incitation à la violence

.

Des dirigeants de Facebook sont en Israël pour rencontrer des représentants du gouvernement et des fonctionnaires israéliens dans un effort pour endiguer conjointement l’incitation en ligne, qui conduit à des activités terroristes selon le gouvernement israélien.

« L’objectif (de cette rencontre) est de renforcer la coopération contre l’incitation à la violence, l’incitation à la terreur et aux assassinats sur les réseaux sociaux« , a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahou dimanche lors de la réunion hebdomadaire du cabinet, où il a annoncé la visite de la délégation Facebook en Israël.

« Les groupes terroristes utilisent Internet pour nuire à l’humanité. Nous sommes déterminés à lutter contre ce phénomène, aussi je me félicite de cette coopération, ou tout au moins de la volonté de coopérer que Facebook démontre, qui nous permettra – nous l’espérons – d’obtenir de meilleurs résultats« .

La délégation de Facebook est conduite par Joel Kaplan, vice-président du Global Public Policy et ancien chef adjoint du personnel à la Maison Blanche et Monika Bickert, la directrice de la politique des contenus chez Facebook.

Le géant des réseaux sociaux et d’autres ont été critiqués par des responsables israéliens pour permettre la diffusion de l’incitation à la violence palestinienne, laquelle conduirait à des actes terroristes selon eux.

En juillet, le ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan, lors d’une interview à la chaîne israélienne Arutz 2, a qualifié Facebook de « monstre » et a accusé Zuckerberg de permettre à l’incitation à la violence palestinienne de sévir sur le réseau social.

Gilad Erdan (Likoud) a également accusé Facebook d’entraver les efforts de la police israélienne pour attraper les terroristes, et a estimé que Zuckerberg a « du sang sur les mains » et porte une certaine responsabilité dans l’assassinat d’une jeune israélienne de 13 ans par un terroriste palestinien dans une implantation juive.

Hallel-Yaffa Ariel a été poignardée à mort alors qu’elle dormait dans son lit, dans l’implantation juive de Kiryat Arba (Cisjordanie) par un terroriste palestinien de 17 ans, qui avait incité à plusieurs reprises à la violence et qui avait maintes fois réitéré son désir de mourir en martyr et de tuer des Israéliens sur Facebook.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Des responsables de Facebook en Israël pour parler de l’incitation à la violence

    1. Aline1

      Et bla bla bla….

      Ils ne sont là, que parce que le vent commence à tourner.

      Ce serait d’honorables hommes d’affaires, il n’auraient pas du avoir besoin de se voir rappeler à l’ordre, pour empêcher les dérives que leur « invention » a généré.

      Vraiment le Mark Zuckerberg n’est pas une belle personne, et même si maintenant, il va tenter d’agir (j’espère que tout n’est pas du flanc) je resterais très hostile envers lui, et les profiteurs de son espèce.

      « aux âmes bien nées, la valeur n’attends pas le nombre des années »

      Je dirais que pour lui, c’est la rapacité qui n’a pas attendu ! Vilain Morveux !

    2. HENRIETTE Irène

      Mark Zuckerberg n’est pas un personnage recommandable…..
      Si on savait ce qu’il trafiquait avec nos messages, peut-être (si les usagers de Facebook réfléchissent un tantinet) que les clients
      Facebook arrêteraient leurs messages. Trop tard naturellement.

      Nous avons déjà assez peur pour que des personnes idiotes comme
      Zuckerberg et tant d’autres agissaient normalement, honnêtement.

      Que vive Israël le plus longtemps possible. Mon professeur juif de musique me disait qu’il ne fallait pas avoir peur Israël : ‘nous sommes forts disait-il !  » mais c’était en 1991 ! loin de cette période-ci pleine de dangers et de haine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap