toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des acteurs norvégiens appellent à boycotter le théâtre national d’Israël parce qu’il présente ses spectacles dans « les territoires palestiniens occupés »


Des acteurs norvégiens appellent à boycotter le théâtre national d’Israël parce qu’il présente ses spectacles dans « les territoires palestiniens occupés »

.

Un groupe d’acteurs norvégiens a mis en ligne ce week-end une vidéo appelant au boycott du théâtre national d’Israël « Habima », au prétexte qu’il présente ses spectacles dans « les territoires palestiniens occupés ».

Le film, réalisé dans le cadre du festival de théâtre Ibsen, met en scène une actrice jouant le rôle de la directrice du théâtre national de Norvège qui dit être désolée pour la collaboration que le théâtre a mené avec le théâtre Habima en 2014, dans le cadre d’un festival ayant pour thème le terrorisme.

Le personnage qu’interprète l’actrice présente ses excuses pour cette collaboration qu’elle qualifie de « honteuse », et explique qu’au moment où les deux théâtres ont commencé à travailler ensemble il y a deux ans, le théâtre norvégien ne savait pas que Habima présentait ses spectacles dans « les territoires occupés ».

Loading...

Habima contribue aux actions de « l’Etat d’apartheid » qu’est Israël, affirme l’actrice qui évoque le manque d’information du théâtre sur la lutte de la société palestinienne contre « l’Etat occupant ».

« Nous n’avions pas pris la peine de vérifier », dit l’actrice, qui poursuit : « Comment, au nom d’Ibsen et de Sophocle, avons-nous pu être aussi aveugle? (…) Nous ne savions pas ce que Habima a un rôle central dans la normalisation de l’occupation israélienne ».

L’interprète évoque les milliers d’enfants palestiniens qui ont perdu leur vie tandis que « les soldats israéliens viennent se divertir à Habima ».

« Il s’agit d’un conflit basé sur le racisme et l’apartheid, nous le ne savions pas, et nous sommes vraiment désolé et avons honte pour cela », renchérit l’actrice.

« Pendant que nous collaborions avec Habima, Israël bombardait la bande de Gaza », se désole-t-elle, faisant référence à l’opération « Bordure protectrice ». Et de conclure : « Nous nous engageons à soutenir l’appel palestinien pour le boycott et des sanctions contre Israël.

Un financement officiel de l’État norvégien

Alors que la vidéo a provoqué la consternation en Israël, le théâtre national de Norvège, confus, s’est empressé de préciser qu’il s’agissait d’un projet artistique, et non d’une déclaration officielle.

Learn Hebrew online

« La vidéo n’a pas été réalisée par le théâtre, et ne représente pas notre point de vue (…) Nous sommes contre le boycott et le silence », a précisé le théâtre norvégien.

De son côté, le ministère israélien des Affaires étrangères a condamné la vidéo, révélant qu’elle avait reçu un financement officiel de l’État.

« Le film rappelle la propagande morbide de Goebbels et de la cinéaste nazie Leni Riefenstahl. L’Etat d’Israël exige que le Théâtre national de Norvège prenne ses distances clairement et immédiatement avec ce qui a été affirmé en son nom dans la vidéo, et qu’il retire celle-ci d’internet », a déclaré le ministère.

Loading...

Le théâtre Habima a également exprimé sa consternation après la diffusion de la vidéo.

« Habima travaille en collaboration avec tous les pays d’Europe et dans le monde entier depuis de nombreuses années, et exprime sa tristesse et son étonnement sur le fait que des dirigeants extrémistes du BDS norvégiens utilisent la collaboration entre le théâtre national d’Israël et théâtre de Norvège, pour salir l’Etat d’Israël et la culture israélienne dans son ensemble », a fait savoir le théâtre dans un communiqué.

Ce n’est pas la première fois que les relations entre Israël et la Norvège se trouvent au coeur d’une polémique.

Le mois dernier, un rapport de l’organisme de contrôle NGO Monitor révélait que le gouvernement norvégien aurait financé le mouvement BDS et diverses autres organisations anti-israéliennes à hauteur de 600.000 dollars en 2016.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Des acteurs norvégiens appellent à boycotter le théâtre national d’Israël parce qu’il présente ses spectacles dans « les territoires palestiniens occupés »

    1. Malcolm Ode

      Savez-vous pourquoi on ne parle plus de Ben Laden?

      Parce qu’il est « mort et enterré » (immergé).

      J’ai hâte qu’on ne parle plus de Palestine, de Hamas, de Est-ce-beau-là, de chiite, de sunnite, de salafiste, de niqab… et surtout de Allah, ce diable de dieu!

      Alalalala! Il va nous falloir passer par là.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *