toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Vladimir Poutine: « L’islamisme modéré, cela n’existe pas »


[Vidéo] Vladimir Poutine: « L’islamisme modéré, cela n’existe pas »

Pour Vladimir Poutine,

« Les islamistes civilisés et modérés, cela n’existe pas.Le radicalisme est basé sur l’islam ».

La Turquie en est un bel exemple

 

Déborah pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “[Vidéo] Vladimir Poutine: « L’islamisme modéré, cela n’existe pas »

    1. Olivier

      Enfin une parole de bon sens ! Si nos politiques étaient un peu moins occupés à ratisser les votes muzzs , ils diraient la même chose , mais bon le principal c’est d’être réélu pour garder ces petits privileges , le reste n’a pas trop d’importance , si il faut on refera une marche ! Ou même une minute de silence encore mieux une jolie décoration à titre posthume ! Y me donne la gerbe ! Et je suis vraiment pas fier d’être français ! Ni européen !

    2. Aline1

      Sans parler du sens purement politique qui donne raison à Poutine –

      L’étymologie en français utilise le suffixe « isme » pour exprimer une sorte de « supplément »

      qui s’ajoute soit
      – à des noms (des idéologies par exemple )
      – à des qualificatifs

      Où ils aident à faire des mots, toujours avec cette notion plus ou moins légère de « plus »

      Cela peut-être dans le bon ou le mauvais sens. Comme une sorte d’oxymore, qui lui est tout de même différent –

      Dans le cas présent dire « islamisme modéré », ces deux mots accolés pourraient être considérés comme un(e) oxymore, tant ensemble, ils sont absurdes.

      Bravo au courage de cet homme, que l’on dit pas bien fréquentable, je sais que c’est vrai à bien des points de vue – mais lui au moins, c’est franc !

      Alors qu’il en est d’autres au Pouvoir dans des pays dits démocratiques, dont le les attitudes, empêchent de les pointer du doigt, mais ils sont plutôt cyniques et hypocrites et ne sont sans doute pas meilleurs que Poutine.

    3. michel boissonneault

      les politiciens qui osent dire la réalité sont trop peu nombreux EX : le Canada a arrêter les frappes avec les CF-18 contre EI tandis que Poutine ne ce gène pas pour écraser EI

    4. i

      Poutine est un homme franc du collier, un homme libre qui ne se couche pas. Ça change un peu des autres, qui lèchent constamment les babouches. Les Russes, c’est un peu leur seconde nature. Libres, forts, rudes. Cela doit être le climat des contrées de la Taïga et la Vodka… Moi personnellement, j’aime bien cet état d’esprit. Un contre poids ne fait jamais de mal. Que les russes continuent à être libres, forts et rudes… le monde ne s’en portera que mieux.

    5. Armand Maruani.

      Je vois bien Poutine chef des forces alliées en Europe pour mener la guerre contre l’Islam .
      Une sorte d’un Napoléon des temps modernes .

      C’est un dictateur ? et alors où est le problème ?

      Je préfère 1000 fois un dictateur comme Poutine que notre lavette de l’Elysée .
      Quant à toutes les zones de non droit il faut envoyer la légion étirangère , nous sommes en guerre .
      Le problême serait vite réglé , il y en a marre des dicussions stériles .

    6. Aline1

      @farid,

      Vous avez raison.

      Mais par exemple, voyez l’hypocrisie Occidentale, c’est facile d’en avoir une idée en considérant leur attitude :

      – face à un Erdogan -dont le peuple qui vient de se réunir en grande majorité, « pour le soutenir », n’a du le faire, pour beaucoup que par la peur et le désir d’échapper à la purge gigantesque, que ce véritable dictateur vient d’opérer. Pratiquement sous l’acquiescement et même les félicitations de certains

      – Ceux-là même qui nous font apparaître Poutine comme étant le Diable.

      Soyons logique, nous savons que Poutine, tient d’une main de fer, ses opposants, mais cela ne peut se comparer avec ce qui se passe actuellement en Turquie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *