toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Une fillette afghane de 6 ans mariée par son père à un mollah… contre une chèvre et du riz


[Vidéo] Une fillette afghane de 6 ans mariée par son père à un mollah… contre une chèvre et du riz

Elle s’appelle Gharibgol, elle a six ans, et depuis quelques jours, la vidéo la montrant en larmes est massivement partagée sur les réseaux sociaux en Afghanistan.

Gharibgol a été contrainte de se marier à un mollah de son village, âgé de 55 ans. Un arrangement que son père a monnayé… contre une chèvre et un peu de nourriture. Les Afghans sont outragés, mais l’affaire reflète pourtant une terrible réalité.

La loi afghane prévoit qu’une femme peut se marier à partir de 16 ans et un homme à partir de 18 ans. Selon notre Observateur, il n’est néanmoins pas rare, loin de là,  que des jeunes filles soient mariées avant l’âge légal, mais l’immense écart d’âge entre Gharibgol et le mollah Seyed Abdolkarim est exceptionnel.

Pour les Afghans, l’indignation vient autant des 49 années qui séparent les « époux » que du fait que le père de Gharibgol se soit contenté de quelques biens en échange de sa main.

Notre Observateur Fawad Ahmady est journaliste à Herat, dans le nord-ouest de l’Afghanistan, une ville proche de la province de Ghor où s’est déroulé le drame. Il a filmé les vidéos ci-dessous, puis les a publiées sur Facebook et dans des médias locaux.

« Le père de la fillette a dit qu’il avait du mal à boucler les fins de mois »

Fawad Ahmady

Il y a environ 40 jours, Gharibgol a été forcée de se Fawad Ahmadymarier au mollah d’Obeh, le village où elle vit avec sa famille.

Son père l’a vendue en échange d’une chèvre, d’un sac de riz, de thé, de sucre, et de quelques litres d’huile cuisson.Après leur mariage, le mollah l’a emmenée à Firozkoh, dans la province de Ghor, vivre dans la maison d’un de ses cousins éloignés. Celui-ci a d’abord pensé qu’elle était sa fille.

Mais il a découvert la réalité lorsqu’il a vu le mollah la déshabiller pour la nuit pour dormir avec elle [selon des tests médicaux réalisés sur la fillette à l’hôpital de Ghor, il n’y pas eu de rapport sexuel]…. Il a demandé au mollah : « mais ce n’est pas ta fille ? ». Et il a répondu : « non, c’est ma femme, son père me l’a donnée ».

Le cousin a alors rapporté l’histoire à un ami, qui a appelé le bureau local des droits des femmes de la province de Ghor, lequel a appelé la police et m’a également prévenu.

Le lendemain, le 31 juillet, la police a arrêté le mollah, puis le père de Gharigbol dans son village. Mais avant qu’ils ne l’embarque, des femmes du village l’ont pris à partie et l’ont frappé. J’ai pu filmer la scène.

Gharibgol vit désormais avec sa mère, en sécurité dans une maison de Firozkoh. Negineh Khalili, qui dirige le bureau des droits des femmes du Ghor, m’a dit qu’elle ferait de son mieux pour que son père soit déchu de ses droits parentaux, et que Gharibgol puisse obtenir le divorce. Le mollah et elle n’ont été mariés que religieusement, ce qui complique les choses : le juge ne peut pas défaire ce mariage, c’est à un autre imam d’y procéder. Et le divorce reste un sujet très tabou en Afghanistan…

« Ce n’est qu’un exemple des nombreuses violences que subissent les jeunes filles en Afghanistan »

Personne n’est autorisé à épouser une fille avant l’âge légal. Mais les imams comme ce mollah sont très respectés et n’ont pas toujours à faire face aux conséquences que devrait engendrer leur comportement. Et il faut bien comprendre qu’en plus il y a un énorme problème de pauvreté. Le père de la fillette a dit qu’il avait du mal à boucler les fins de mois, et que la vendre ne signifiait pas seulement gagner en échange une chèvre et de la nourriture, mais aussi qu’il aurait une bouche de moins à nourrir. Il a essayé de se défendre en disant que le mollah avait promis qu’il ne coucherait pas avec sa fille avant qu’elle ait 18 ans. J’espère vraiment que les deux hommes purgeront une peine de prison.

Cette histoire n’est qu’un exemple parmi tant d’autres des violences commises sur les jeunes filles en Afghanistan. La plupart ne sont pas relayées dans les médias. Quelques cas ont néanmoins choqué les Afghans récemment. Par exemple, celui de Zahra, qui a été forcée de se marier à 8 ans. Et celui de Rokshana, 19 ans, qui a été lapidée à mort l’an dernier. Elle avait été mariée avant d’avoir l’âge légal de 16 ans, mais a été accusée d’avoir eu des relations sexuelles avec un garçon de son âge… La vidéo de sa lapidation avait circulé au-delà de l’Afghanistan et choqué le monde entier.

Selon une étude (lien en anglais) du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) de 2011, dans 46,4 % des mariages en Afghanistan, les femmes ont moins de 18 ans. Mais pour beaucoup d’activistes des droits de l’Homme en Afghanistan, cette proportion est bien plus élevée, notamment parce que dans les zones rurales, beaucoup de mariages sont uniquement célébrés religieusement, et ne sont donc pas comptés parmi les statistiques officielles.

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 26 thoughts on “[Vidéo] Une fillette afghane de 6 ans mariée par son père à un mollah… contre une chèvre et du riz

    1. michel boissonneault

      le silence des féministes et du mouvement BDS est assourdissant …..
      rien … nada … aucune critique …. nous sommes loin des suffragettes d’antan

    2. Moka

      Mohamed ,le modèle à suivre pour les pieux musulmans avait plus de 50ans quand il épousa la petite Aicha 6 ans et la déflora vers la déflora a 9ans ,curieuse coïncidence n est ce pas.

    3. Jacques B.

      C’est monstrueux, pauvre petite… la bonne nouvelle, c’est que les gens du lieu se soient rebellés contre ça et que cette affaire se finisse bien.

    4. sergeb

      J’ai une petite de cette âge et j’essaie d’imaginer que ce soit elle et le haut le cœur me prends, cette enfant a besoin de sa maman plus que son père alors que lui devrait la protéger jusqu’à ce qu’elle puisse exercer un choix libre et consentant. Complètement aberrant cette histoire…

    5. FANNY

      @M. Boissonneault et les autres: cessez de toujours casser du sucre sur le dos des féministes qui se battent depuis des déénies contre cet état de fait difficile combattre dans ces pays. Quand on ne sait pas ce qui se passe réellement, on se tait. Les luttes féministes solidaires se font dans l’ombre ne font pas forcément la une des journeaux, elles sont quotidiennes et personne n’en parle.D’ailleurs, dès que les féministes ouvrent la bouche ou font des actions d’éclat, on les traite d’hystériques, tandis que les hommes qui bougent (parfois sans résultat) sont appelés « hommes d’action »! Cherchez l’erreur.
      Et arrêtez d’insulter les féministes en les mettant sur le même plan que le BDS. C’est vraiment n’importe quoi.

      Moi, féministe de la vague des années 70-80, et les autres – aussi les plus jeunes – en avons plus qu’assez des machos ignorants et de leurs préjugés stupides.
      Que faites-vous? qu’avez-vous fait dans votre vie pour faire changer la société, en plus de commenter les articles?

      De plus: ce problème de mariage est un problème sociétal et qui ne concerne pas que les féministes et les femmes: c’est un combat à mener aussi par les hommes car ce sont les hommes qui ont créé ces lois et coutumes. C’est aussi à eux de montrer leur solidarité avec les petites filles et les femmes et à exprimer leur désaccord avec ces faits au lieu d’accuser par ignorance les femmes et les féministes d’inaction.

    6. FANNY

      Remarque subsidiaire: ces mariages sont des viols.Et ce sont bien les féministes qui ont réussi à faire accepter le viol comme un délit, et ce sont les féministes qui les premières ont ouvert et financé dans les années 1970 de leurs propres deniers les maisons d’accueil pour femmes battues et violées, et ce bien avant leur création par l’État et les municipalités.

      Avant leurs revendications, il n’y avait rien pour reccueillir les plaintes des femmes dans les commissariats!

      Je passe le reste sous silence et en vous lisant, je me dis que les génératikns actuelles ont encore du pain sur la planche!

    7. alauda

      Et hop ! rhabillé pour l’hiver, avec une bonne paire de bretelles bien remontées.
      Faut avouer que les piques sur les suffragettes commencent à dater. 🙂

    8. FANNY

      Oui, merci Alauda. il ne s’agit même pas de piques, mais de préjugés et déclarations à l’emporte-pièce de la part de gros lourdeaux machos qui mélangent tout et une insulte envers celles et ceux qui luttent … et envers les femmes. À un moment, la coupe déborde et je réplique 🙂

    9. Olivier

      Mariage forcé , esclave sexuel à acheter , burkinis , Burka , j’en passe !!!! C’est bien pour cela que les femmes et les féministes devraient faire un tollé pour que cela s’arrête à l’étranger et n’arrive pas totalement en France ! Non?
      Je suis sûr que les féministes font beaucoup d’action sans bruit mais j’aurai aimer de grandes manifestations et plus de bruit de la part des femmes politiques et que tous les jours ça gueule ! Et que la condition d’esclavage des femmes soit rappelé tout les jours dans les journaux et comme vous êtes plus nombreuses que nous cela pourrait faire du bruit ! Moi je dit ça mais bon je suis bourin ( mais j’ai deux filles et vraiment je ne veux pas cela pour elles ni pour les autres aussi)

    10. Olivier

      Et que l’islam c’est quand même pas le top pour la liberation de la femme ! Les vraix lourdeaux matchos sont quand même ceux qui prônent l’islam rigoriste et peut être même l’islam tout court , non ?

    11. ted

      Un message de l’Italie
      La folie humaine… mieux les betes!!! BDS, vas-y te faire foutre le plus vite posible, avec tout mon coeur! C’est déjà trop tard…

    12. Aline1

      Hallucinant !

      Des difficultés allez hop, on vend son enfant à un vieillard libidineux pour une chèvre et je ne sais plus quoi…

      Plutôt mourir de faim. Je n’arrive pas à entrer dans ce système de pensée, et dans cette échelle de valeur.

      Même les animaux, ont des réactions avec leur progénitures, bien plus compatibles avec la nôtre.

      Pauvre petit bout de chou – J’espère qu’elle oubliera, et que l’on peut faire confiance au reste de sa famille.

    13. michel boissonneault

      Fanny la réalité des féministes au Québec est un désastre et vous allez comprendre mon opinion si vous êtes de bonne foi EX : Québec Solidaire qui est un Parti Politique est Féministe et approuve le port de la Burka et est solidaire du hamas même les membres lesbienne de ce Parti approuve malgré le sort des homosexuels palestinien + jamais il y a des critiques FÉMINISTE envers les dérivent fait par les musulmans …..ELLES critique les cathos , les juifs mais jamais les muzz…..c’est 2 poids 2 mesures et oui Fanny les féministes ce taisent …. surtout au Québec les histoires de Viols , d’Incestes , de violence conjugales fait par les muzz est passé sous silence

    14. alauda

      On en a quelques unes en Europe de ces militantes « féministes » à géométrie variable. Comme elles n’ont plus grand chose à se mettre sous la dent dans une société où les femmes ont pris leur place, elle se tournent vers ceux qu’elles considèrent comme les damnés de terre. Ce ne sont pas ces chapelles organisées en lobbies politiques, voire parfois sectaires – comme on peut le supposer – qui font avancer le schmilblick.

    15. FANNY

      Ceux qui ne prennent pas leurs responsabilités vis à vis de leurs propres enfants pour ce qui concerne toutes les violences faites aux femmes et aux autres sont inexcusables.

      les femmes et les féministes ne doivent et ne peuvent pas êtres les seules à combattre ces atrocités et ceux qui restent assis les fesses bien au chaud sans rien faire sinon accuser les autres de ne pas agir/réagir devraient commencer par balayer devant leur porte.

      Les crimes, viols etc (pedophilie) concernent aussi les petits garçons!
      Alors, M. Boissonneault le moralisareur, vous mobilisez-vous contre la pédophilie qui touche aussi les garçons?! Vous adressez-vous aux hommes pour qu’ils ne défendent que les victimes masculines? Vous êtes trop nul. Et puisque vous avez si peur pour vos filles, faites quelque chose, ne vous reposez pas que sur les autres … en l’occurence les femmes en les accusant bêtement sans savoir: une fois de plus les sexistes les rendent responsables. Si la lutte est si longue, c’est qu’elle se heurte à des siècles de sexisme et d maltraitance. Toutes les bonnes volontés sont requises, pas les reproches infondés.

      Vous vous comportez comme ceux qui rendent les Juifs responsables de tous les maux de la terre!

    16. Jacques B.

      Vous vous emportez pour rien, Fanny.

      michel boissonneault n’a pas accusé « les femmes » comme vous le dites, mais les féministes québécoises, et cela de choses précises : à savoir, qu’elles couvrent les atteintes aux droits des femmes, et des jeunes filles, par les musulmans. Il s’en est expliqué dans son commentaire 16.

      Ca ne me paraît pas compliqué de reconnaître que sur ce point, il a raison.
      Soutenir comme vous le faites de façon implicite, que les féministes ont toujours raison sur tout est aussi contre-productif que de soutenir que le CRIF a toujours raison sur tout, ou la LICRA, ou autres.

      Il me semble que nous sommes tous choqués, ici, par ce qui est arrivé à cette petite fille. Et que faire un procès d’intention à des internautes dont vous ne connaissez rien de leur vie ne fait guère avancer le schmilblick, au contraire.

    17. Armand Maruani.

      @FANNY

      J’approuve à 100% le message de Jacques B tout en comprenant votre colère .

      Qui ne le serait pas ?

      Par contre votre attaque contre michel boissonneault est superflue et inutile il n’est pas du tout celui que vous décrivez pour l’avoir lu depuis des années ici et sur JForum où je l’ai connu .

      Ce qu’il dit sur les féministes du Québec il n’a pas tort .
      Comme le dit si bien Jacques B il en est de même de la LICRA et du CRIF qui ne remplissent pas le rôle qui devrait être le leur .

    18. Frank Giroux

      Le vieux est un chanceux. S’il avait mis la main sur ma fille, il aurait eu une balle entre les yeux.

      Cela dit, Mesdames et Messieurs, rappelez-vous d’un chose:« On ne peut pas sauver quiconque de lui-même.»

      Il en va de même pour une famille, une communauté ou un peuple. Le jour ou les femmes de ces peuplades décideront de se tenir debout, de s’affirmer toutes ensembles et de faire corps contre le despotisme et la pédophilie qui gangrène leur société, leur père, frère, mari, oncle elles auront fait un petit pas en avant.

      N’importe quel changement, si minime soit-il doit venir de l’intérieur jamais de l’extérieur. ON ne doit pas se mêler de leurs mœurs de barbares arrièrés.

      Quand les USA ont décidé de débarrassé l’Irak de Sadam, les irakiens était fous de joie, on les jeter les monuments et piller les châteaux du dictateur
      et aujourd’hui que se passe-t-il ? Le monde entier les blâme de s’en être occupé. On dit qu’ils sont responsable de Daesh –

      Ben moi je dis que les arabos-musulmans sont des dégénérés et ils le prouvent jour après jour.

      Laissez-les s’organiser tout seul ils n’ont pas besoin de personne. Pas de temps ni d’argent à perdre avec eux.

    19. FANNY

      @ aux défenseurs de M. Boissonneault: ce monsieur fait parfois des remarques orritantes, auxquelles je préfère ne pas répondre en général, mais il ne s’adressait pas qu’aux féministes québecoises. Il demande bien aux féministes ce qu’elles font, alors que ce problème épouvantable est significatif de la situation de violence subir par les femmes et qu’elle doit être combattue par tous, pas seulement par les femmes.

      Comme on met souvent toutes les fémimistes dans le même sac, quel que soit le groupe et le lieu, je me suis sentie concernée car j’en ai assez de toutes ces salades racontées sur nous par des gens qui ne connaissent pratiquement pas nos actions.
      Il y a des féministes dans lesquelles les femmes de ma génération ne se reconnaissent pas. Mais je ne me permets pas de dire comme le fait ce monsieur qu’elles ne font rien parce que je ne suis pas d »accord avec leurs objectifs ni leurs mode d’action. Il y a encore trop à faire.

      Et permettre aux femmes exploitées et martyrisées de sortir de cette situation concerne, comme je le lui disais, AUSSI les hommes.

    20. Nadine56

      Il n’y a pas eu de relations sexuelles ! (ouf ???????)
      Mais il l’a déshabillée, telle une femme, et sûrement tripotée, et j’en passe… C’est aussi dégoûtant et abject, cela s’appelle de la pédophilie, relation sexuelle ou pas.
      Cela finit bien ? Psychologiquement, elle est atteinte pour la vie…
      Que son petit coeur soit libéré de ce cauchemar….
      Quant aux propos virulents des féministes, il n’y a pas besoin d’être féministe pour réagir et agir, comme il est précisé, souvent dans l’ombre., et en discrétion.
      C’est un travail de chaque jour, même dans notre pays, que de porter attention à ce qui se passe pour les enfants… y compris chez les voisins….
      J’ajoute que tout comportement extrême dessert la cause.

    21. Tamara

      Pauvre petite et tant d’autres. Je me souviens d’une émission où l’actrice Mariane Denicourt de retour d’un voyage justement pour aider les Femmes en Afganistan, avait raconté comment une petite adolescente l’a regardée avec ses beaux yeux implorant de l’aide, et elle était marquée de cette image.
      Un cinéaste de ce pays a également fait un film là-dessus qui interpelle sur le sort des petites filles. Comment les dirigeants de ce monde et les dirigeants de ce pays peuvent ils laisser faire ???????????????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    22. Chris

      L’état Islamique ça me fait bien rire. C’est plutôt l’état des pays qui acceptent tout ce qui s’y passe et tous les dégâts qu’ils peuvent causer dans d’autres pays. Le japon c’est quand même pris 2 bombes atomiques sur la gueule en moins de 3 jours pour beaucoup moins que ce que fait actuellement l’état islamique. J’ai souvent entendu mon père dire que les Islamiste sont des fous, des grands malades et que la seule solution est des rassembler sur une montagne et d’y lacher quelques bombe atomique dessus. Mais maintenant qu’ils ont créé leur état islamique ce n’est même pas la peine des rassembler, puisqu’ils l’ont déjà fait. Il ne devrait y avoir qu’à larguer nos puissantes bombes atomiques dessus. Mais qu’attendent nos gouvernements ou qu’en tirent t’ils en contreparties pour refuser de passer à l’action et en finir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *