toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] « Pas même un monstre ne ferait ce que l’EI m’a fait subir »


[Vidéo] « Pas même un monstre ne ferait ce que l’EI m’a fait subir »

Esclave sexuelle de Daech à 13 ans, la jeune Yazidie Samia a décidé de raconter les horreurs qu’elle a vécues il y a deux ans, alors qu’elle était otage du groupe Etat islamique (EI) dans le nord de l’Irak.

Pour la vidéo, cliquez ici

Samia avait 13 ans lorsque les djihadistes du groupe EI ont envahi Sinjar, une ville à majorité yazidie située au nord de l’Irak, le 3 août 2014.

Kidnappée et séparée de sa famille, la jeune Yazidie a été conduite dans une école abandonnée pour servir, comme des centaines d’autres jeunes filles, d’esclave sexuelle pour les hommes de Daech.

Cet endroit, c’était comme une tombe

« Je vivais enfermée dans une chambre les mains menottées et les yeux bandés. Il n’y avait qu’une petite fenêtre, c’était impossible de s’échapper. Cet endroit, c’était comme une tombe », raconte la jeune Samia, aujourd’hui âgée de 15 ans.

Loading...

Vendue pour le prix d’une cigarette

« Ils m’ont tout fait, et ils m’ont vendue six ou sept fois. Pas même un monstre ne ferait ce que l’EI m’a fait subir », raconte cette jeune fille qui assure avoir été vendue au prix d’une seule cigarette.

Samia confie aussi qu’elle a vu une enfant de neuf ans, mariée de force à un homme de 50 ans. « C’était très dur de voir ça », ajoute-t-elle.

Un calvaire de six mois et 12 jours

Pour s’échapper de ses bourreaux, Samia s’est déguisée en garçon. Elle a réussi à s’enfuir 6 mois et 12 jours après son enlèvement. « J’ai marché de 7 heures du matin jusqu’à 18h30 le soir. Il pleuvait et il y avait un gros orage. Je n’avais rien mangé ni bu. J’ai arrêté un taxi et j’ai supplié le chauffeur de m’aider », raconte la jeune fille.

Aujourd’hui, Samia a retrouvé sa mère, avec qui elle vit en Allemagne. Son père, son oncle et son grand-père sont morts. « Ils m’ont pris mon honneur et ont tué mes proches. Je n’ai pas d’avenir. J’essaie d’avancer mais c’est difficile de vivre normalement après toutes ces horreurs. Ma vie est ruinée », conclut l’adolescente, les larmes aux yeux.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “[Vidéo] « Pas même un monstre ne ferait ce que l’EI m’a fait subir »

    1. natan

      C’est l’islam et pas seulement l’EI qui ordonne de violer les non-musulmanes !

      Puisqu’ils ordonnent de filles et de femmes n’étant pas de la même croyance qu’eux, pourquoi l’inverse ne serait pas autorisé ?

      Les européens dispensent des cours aux migrants comme quoi : « C’est pas bien de violer des femmes européennes » vous vous rendez compte de l’absurdité, de la monstruosité provenant de nos responsables politiques, « donner des cours aux migrants pour qu’ils comprennent que ce n’est pas bien de violer des non-musulmanes » alors que le coran impose le contraire ???!!!

      Mais où va l’Europe, où, dites moi ????

    2. natan

      Vous savez, vous écrivez et votre ordi efface tout seul, correction ;

      « Puisque l’islam ordonnent de violer des filles et des femmes n’étant pas de la même croyance qu’eux, pourquoi l’inverse ne serait pas autorisé ? »

    3. Olivier

      Tout cela n’a pas l’air d’émouvoir nos féministes ! Que l’on entends pas beaucoup sur cette abomination ! Qui je le pense mériterait que tout les pays du monde se lèvent pour irradiquer totalement ces monstres !

    4. Aline1

      Son visage, son regard,exprime une telle souffrance.

      Elle a vécu l’enfer sur terre. Subi tous les outrages possibles et imaginables, et bien au-delà.

      C’est vrai, mais ou sont les féministes qui se mobilisent à tort et à travers et depuis longtemps, jamais pour les véritables causes pour lesquelles elles devraient s’investir.

      Encore une association de bienpensance qui n’est que leurre !

      Courage à cette enfant. Quand on subit de tels drames, il y a quelquefois des possibilités de résilience qui aident à s’en sortir. Les survivants de la Shoah, ont connu cela : Le fond et le pire de la bestialité chez l’être humain.

      Dur de s’en remettre, de faire confiance, d’avoir même envie de vivre. Pourtant il le faut pour gagner sur l’idéologie mortifère.

    5. alauda

      Devant ces récits abominables, on est au-delà des combats à la portée des féministes. Les soins nécessitent un environnement sécurisant et adapté que les réfugiés Yézidis ne vont pas forcément trouver en arrivant. Combien sont remis en contact avec leurs bourreaux ou équivalents dits modérés ?

      Dans les semaines qui ont suivi le « welcome » de Mme Merkel, on a rapidement vu la saturation, malgré la bonne volonté, de la logistique.

      Une info qui peut servir :
       » Les traitements spécialisés pour les personnes victimes de traumatisme sont actuellement disponibles pour les Yézidis seulement dans le Land de Bade-Wurtemberg. »
      http://www.i24news.tv/fr/actu/international/117336-160620-des-refugies-yezidis-cherchent-refuge-aupres-de-religieuses-en-allemagne

      La jeune fille témoigne. Elle pourrait être mutique, totalement enfermée sur elle-même. Elle parle dans la douleur, mais elle parle. Elle est jeune et elle a eu la force de fuir. Elle ne sait pas encore ce que sa détermination à se sauver sous des vêtements de garçon l’amènera à vivre dans le futur. Mais elle va se battre pour vivre, si l’environnement est favorable.

    6. rouffart

      Pauvre jeune fille. Je lui souhaite de tout cœur de sortir de cet enfer sans rêves atroces et d’être aidée pour un avenir heureux.

    7. rachel

      Les medias francais ont du mal a dire de quelle religion sont les yazidis donc de religion chretienne, maintenant cette jeune fille peut mentir pour proteger sa famille en allemagne et etre consideree comme refugies politiques. Je doute de sa sincerite.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *