toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Italie : Tremblement de terre, le bilan s’alourdit à 120 morts


[Vidéo] Italie : Tremblement de terre, le bilan s’alourdit à 120 morts

Un puissant séisme, tôt mercredi 24 août dans le centre de l’Italie, a fait au moins 120 morts et détruit presque entièrement plusieurs villages, où les recherches d’éventuels survivants, pris au piège des décombres, continuaient dans la soirée.

 

Déborah pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “[Vidéo] Italie : Tremblement de terre, le bilan s’alourdit à 120 morts

    1. alauda

      Tout tremblement de terre est une course contre la montre pour tirer les vivants des décombres.
      Selon une Italienne entendue à la TV, l’armée n’a pas été dépêchée sur place dès les premières heures. Elle attendait encore en pleine journée, alors qu’une unité réside à quelques dizaines de kilomètres. On voyait dans ce reportage des volontaires creusant les ruines à mains nues. Pour un pays européen soumis à des risques sismiques importants, cela sent l’improvisation, un certain manque de réactivité.
      Un plan ORSEC à l’échelle de l’UE, s’il existait…, pourrait envoyer des hélicoptères sur les zones inaccessibles, plutôt que de créer des normes sur la composition de nos oreillers.

    2. Aline1

      Je crois que la situation géographique mettait cette région parmi les Zones à risques.

      En même temps, les vieux villages de ce genre, si typiques et si beaux de leur Histoire, on se dit que c’est dommage de les démolir pour faire de nouvelles constructions aux normes de sécurité satisfaisantes.

      Il faudrait pour de tels endroits, tout de même privilégier la sécurité – en essayant de reconstruire, en gardant le même cachet, mais avec des matériaux différents. Est-ce possible ?

      Je ne crois pas – L’Italie comme d’autres pays dans le même cas, qui ont une histoire à sauvegarder, ont du boulot d’architecture sur les bras, et ils doivent faire fissa.

      C’est certainement d’un coût inabordable, mais il faut essayer.

      Je compatis avec les victimes de tout cœur, et bien sur, avec les familles.

    3. alauda

      Le gouvernement italien semble envisager un plan de rénovation antisismique, à l’aide d’un financement sur 20 ans. 100 milliards, ce n’est pas inabordable, au regard des travaux de réparation déjà dépensés depuis 40 ans.

      Toutefois, le JT a souligné que des bâtiments administratifs récents n’ont pas résisté à Amatrice. Peut-être que certaines entreprises en charge des travaux sont plus ou moins sérieuses ; peut-être que l’on ne maîtrise pas encore très bien ce qui résiste en Italie. Quelqu’un expliquait que sa maison est renforcée avec du métal et que le bois des planchers donnent davantage de souplesse.

      L’Italie est traversée sur sa longueur par une ligne de compression tectonique. En 40 ans, le pays a subi une catastrophe du même type tous les cinq ans en moyenne.

      Ceci dit, il n’est exclu que certaines activités de forage par fracking puissent avoir des incidences sur l’activité de la croûte terrestre. On ne joue pas impunément avec la roche mère… En 2012, la classe politique italienne a été saisie de cette question. Les intérêts énergétiques en hydrocarbures sont puissants, les sismologues produisent des rapports et au bout du compte personne ne peut dire si le battement d’aile du papillon humain y est pour quelque chose ou pour rien.

      Les habitants des régions exposées à ce risque doivent aussi apprendre à se protéger. Une grand-mère s’est glissée sous le lit avec ses deux petits-enfants, et tous les trois sont sortis des décombres vivants. Malheureusement le nombre des rescapés est bien inférieur au bilan des défunts.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *