toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Victimes civiles en Syrie du nord: la Turquie, médaille d’or de l’hypocrisie


Victimes civiles en Syrie du nord: la Turquie, médaille d’or de l’hypocrisie

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (Osdh), près de 40 civils ont été tués et plus de 70 blessés dimanche lors de bombardements de l’armée turque dans le nord de la Syrie. Les attaques turques visaient des objectifs de Daech ainsi que des forces kurdes, avec une préférence visible pour ces derniers, près des localités de Jeb El-Koussa et Al-Amarné, toutes deux situées près de la ville stratégique de Djarablus, près de la frontière syro-turque.

Les frappes aériennes ainsi que les tirs d’artillerie turcs ont atteint des « objectifs » situés près de ces villages, causant aussi la mort de nombreux civils, pudiquement appelés « dommages collatéraux inévitables dans la lutte contre le terrorisme ». Il s’agit d’un bilan lours qui intervient quelques jours à peine après le déclenchement de l’opération Bouclier de l’Euphrate visant à chasser le groupe Etat islamique (EI) de sa frontière et à stopper la progression des autonomistes kurdes.

Passons sur la manière neutre et factuelle dont les médias français relatent de ce « fait divers » avant de passer à autre chose. Il n’y aura pas d’images ni de décompte quotidien des victimes dans les journaux du soir comme c’est fut le cas lors des opérations anti-terroristes de Tsahal. Passons aussi sur la passivité de l’ONU qui fait silence sur l’incursion turque et qui ne demande aucune « retenue » aux soldats d’Erdogan. Il n’y aura pas non plus d’enquête ni de Rapport Goldstone sur la manière dont la Turquie aura mené ces opérations qu’elle considère comme cruciales pour sa sécurité. Et Washington tout comme Bruxelles n’exprimeront pas leur « vive inquiétude face à l’escalade de la violence ».

Mais ce qui est encore plus révoltant, c’est que cette offensive survient quelques jours à peine après que la Turquie, par la voix du ministère des Affaires étrangères, ait fulminé contre des représailles israéliennes après un tir de roquette, en prévenant « que ce n’est pas parce qu’il y a eu normalisation des relations avec Israël que la Turquie se taira devant l’agression dont est victime le ‘peuple palestinien' ». « Réaction disproportionnée » disait aussi le communiqué.

Loading...

Il est fort à parier que les soldats du sultan néo-ottoman Erdogan n’ont pas lancé des tracts à ces pauvres villageois avant d’arroser le secteur afin qu’ils quittent leurs maisons. a guerre contre le terrorisme justifie tous les moyens estime-t-on à Ankara, sauf lorsqu’il s’agit d’Israël.

Il ne ferait pas de mal qu’un dirigeant israélien, peut-être même le Premier ministre, s’exprime publiquement sur cette immense hypocrisie turque. A moins qu’il n’attende la prochaine tirade anti-israélienne venue d’Ankara, qui ne saurait tarder. Il ne faudrait pas qu’à Jérusalem on interprète la normalisation comme étant un blanc-seing accordé aux dirigeants islamiques turcs pour poursuivre impunément leurs attaques verbales intolérables contre Israël et de se taire dans le but « de ne pas remettre en cause la fragile reprise des relations avec la Turquie ».

Le rôle moral d’Israël est aussi de placer les nations devant le miroir et face à leur hyprocrisie.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Victimes civiles en Syrie du nord: la Turquie, médaille d’or de l’hypocrisie

    1. sergeb

      Passons aussi sur la passivité de l’ONU qui fait silence sur l’incursion turque et qui ne demande aucune « retenue » aux soldats d’Erdogan. Il n’y aura pas non plus d’enquête ni de Rapport Goldstone sur la manière dont la Turquie aura mené ces opérations qu’elle considère comme cruciales pour sa sécurité. Et Washington tout comme Bruxelles n’exprimeront pas leur « vive inquiétude face à l’escalade de la violence ».
      L »ONU, LES USA ET L’UE sont complices de ce massacre surtout quand on sait que tous ses organismes sont infiltrés jusqu’au plus haut niveau par les musulmans et ou leurs alliées d’idiots utiles et la ne parlons pas de l’ONUL avec ses 57 pays musulmans et ses sympathisants prêts a la soumission au nouvel ordre politico religieux islamique.

    2. judith

      Bibi c’est maintenant qu’il faut reconnaitre officiellement le génocide de nos frères Arméniens.
      Les Turcs ce sont des Mongols Orientaux qui ont envahit la Grèce et Byzance devenu Constantinople et ont procédé au grand remplacement ils ont fait de même a Chypre, c’est de la sale race qui a pactisé le 18 juin 1941 avec les nazis et qui a servi d’exemple a Hitler et encore aujourd’hui ils tuent des innocents et se permettent de donner des leçons a Israël et se permettent de menacer l’Europe et de tenir la dragée haute aux Russes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *