toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une présence embarrassante pour Hillary Clinton


Une présence embarrassante pour Hillary Clinton

Le staff de campagne de Hillary Clinton a commis une sacrée gaffe lors d’un meeting de la candidate démocrate dans la ville de Kissimmee en Floride. Lors de l’intervention de Hillary Clinton – et au moment où elle évoquait l’attentat d’Orlando – on aperçoit clairement dans le public un homme dont le nom est Sediq Mateen et qui n’est autre que le père du terroriste musulman Omar Mateen qui a commis ce terrible attentat le 12 juin, faisant quarante-neuf morts.

L’embarras est d’autant plus grand dans l’entourage de la candidate que les personnes debout en fond derrière les candidats lors des meetings ne sont pas choisies au hasard mais parce que les conseillers en stratégie estiment qu’il faut « qu’elles soient vues » par les journalistes.  Sediq Mateen se définit comme un fervent partisan de Hillary Clinton et il est membre du Parti démocrate.

Sediq Mateen a même été interviewé ensuite sur place par un journaliste d’une chaîne de télévision qui l’avait reconnu. Il a exprimé son soutien total à la candidate démocrate. Le staff de campagne a expliqué que la présence de Sediq Mateen à ce meeting et bien en vue « était due au hasrad » et qu’elle ne posait aucun problème puisqu’il venait à titre privé comme les trois-mille autre participants.

Même si  cet homme s’est désolidarisé de l’acte commis par son fils, être ainsi mis en évidence dans un meeting électoral à trente kilomètres du lieu où l’attentat a eu lieu ne fut pas l’initiative la plus futée des organisateurs, dans ce pays où l’image est reine, où tout peut être utilisé contre des candidats et surtout sur un thème aussi brûlant que le terrorisme musulman. La vue du père du terroriste risque d’être ressentie comme un affront pas le familles des victimes et par tous ceux qui sont encore traumatisés par cette tragédie.

Donald Trump a d’ailleurs rapidement réagi, reprochant à Hillary Clinton de ne pas s’être distancée du soutien de Sediq Mateen comme lui-même l’avait fait pour un dirigeant du Klu-Klux-Clan qui lui avait exprimé son soutien.

Et avec une bonne dose de vérité, le candidat républicain a rajouté: « S’il s’était agi de moi, cette affaire aurait déjà pris des proportions internationales! »

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Une présence embarrassante pour Hillary Clinton

    1. Aline1

      Il a raison Trump !

      J’ai trouvé que sa sortie sur les armes visant Hillary Clinton assez lourde et déplacée,

      Mais à côté de ce que l’on voit dans cet article, cela ne devient qu’une méchante blague.

      Et personne ne réagit ici ?

      Mais où sont les valeurs ? Quand tout le monde (paraît-il en Amérique s’est offusqué de la phrase de Trump, et personne n’est indigné de voir un si proche des attentats d’Orlando dans le staff de Clinton ? Pense t-on aux familles et à l’effet que cela peut leur faire- et je ne parle pas des morts, eux ne peuvent plus se plaindre ?

      Ils deviennent vraiment trop c….s les américains.

    2. Malcolm Ode

      L’image du « père » du terroriste Omar Mateen représente l’origine du mal : l’éducation musulmane.

      « Chaque arbre se reconnaît à ses fruits : on ne cueille pas des figues sur des buissons d’épines et l’on ne récolte pas du raisin sur des ronces. » Lc-6,44

      C’est ça qui les dérange compte tenu des fruits… que produit cette culture »

      On ne se lasse donc jamais d’être musulman?

    3. MisterClairvoyant

      Les démocrates comme les gauchistes se disqualifient en gouvernent les pays.
      Nos médias comme la AFP sont polarisées. Donc, elles nous manipulent plus que ne nous informent. Puis ce sont d’autres journalistes et des privés qui doivent relayer les informations et vérités, que nos médias cachaient, dissimulent ou falsifient. (la guerre de la propagande et la désinformation n’est pas finie)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *