toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tensions entre l’Allemagne et la Grèce sur fond d’indemnités de guerre


Tensions entre l’Allemagne et la Grèce sur fond d’indemnités de guerre

Les délicates relations entre l’Allemagne et la Grèce s’étaient nettement détériorées lors de la crise financière grecque qui s’est déroulée de 2008 à 2015 et avait secoué la zone euro. Cette fois-ci, les relations entre les deux pays risquent de connaître de nouvelles turbulences sur fond de contentieux historique lié à la période de la 2e Guerre mondiale.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a promis mardi à son peuple de « mener à bout tous les efforts diplomatiques – et au besoin juridiques – pour forcer l’Allemagne à dédommager la Grèce pour les dégâts et préjudice causés durant l’occupation nazie« . Alexis Tsipras a appelé l’Allemagne, qui est le principal bailleur de fonds de l’Union européenne dans le plan de redressement de l’économie grecque, d’entrer sans tarder en pourparlers sur cette question. Il se base sur les conclusions d’une commission parlementaire créée en 2015 et qui vient de remettre son rapport. Mais du côté de Berlin on ne veut rien entendre et on affirme que le dossier a déjà été réglé et clos dans le passé.

Le Premier ministre grec s’exprimait dans le village de Kommeno, au nord-ouest du pays, lors d’une cérémonie marquant l’un des massacres de civils grecs par les nazis.  Le 16 août 1943, 317 civils y avaient été exécutés.

Le document remis par la commission parlementaire mentionne la demande d’une somme d’indemnités astronomique: 270 milliards d’euros. Cette somme se rapproche de la dette non moins astronomique de la Grèce, qui s’élève à 320 milliards d’euros. L’Allemagne argue quant à elle qu’un accord avait été conclu en 1960 en vertu duquel 115 millions de marks avaient été versés directement aux victimes ou à leur familles.

Loading...

L’attitude ferme et impitoyable de la chancelière Angela Merkel face à Athènes lors de la crise financière avait beaucoup irrité la population grecque déjà remontée contre l’Allemagne pour les raisons historiques. Elle se range aujourd’hui tout naturellement derrière son Premier ministre dans cette initiative.

Avec son économie exsangue – pour des raisons propres à ce pays – la Grèce réclame aujourd’hui de l’Allemagne qu’elle lui verse ce qu’elle lui doit selon elle, afin que justice soit faite et pour que le peuple grec puisse à nouveau respirer un peu.

Pendant la 2e Guerre mondiale, 40.000 grecs furent exécutés, plus de 300.000 moururent de faim, 63.000 juifs grecs furent déportés et 1.200.000 personnes furent déplacées.

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Tensions entre l’Allemagne et la Grèce sur fond d’indemnités de guerre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *