toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie: L’Etat islamique enlève 2 000 civils en fuyant Minbej pour les utiliser comme boucliers humains


Syrie: L’Etat islamique enlève 2 000 civils en fuyant Minbej pour les utiliser comme boucliers humains

.

Les jihadistes du groupe État islamique ont enlevé 2 000 civils au moment de quitter Minbej. Les Forces démocratiques syriennes avaient lancé le 31 mai une offensive pour reprendre cette ville stratégique du nord de la Syrie.

La ville de Minbej, dans le nord de la Syrie, a été libérée, vendredi 12 août, des derniers combattants de l’organisation État islamique (EI) par les Forces démocratiques syriennes (FDS), composées de troupes arabes et kurdes formées par les États-Unis. Mais en fuyant la ville, les jihadistes ont enlevé environ 2 000 personnes, ont indiqué une ONG et une alliance antijihadistes.

Selon Cherfane Darwich, porte-parole militaire des FDS, les jihadistes de l’EI ont utilisé les civils pris en otage « comme boucliers humains lors de leur retrait » vers la ville de Jarablous, un fief de l’organisation situé à une quarantaine de kilomètres au nord de Minbej, près de la frontière turque. L’alliance arabo-kurde a affirmé leur avoir proposé de se retirer en épargnant les civils, mais l’EI n’a pas réagi à leur offre.

Loading...

Minbej était un bastion de l’EI sur sa route de ravitaillement entre la Turquie et sa capitale de facto en Syrie à Raqqa, plus à l’Est.

Des civils utilisés comme boucliers humains

Appuyées par les avions de la coalition internationale, dirigée par les États-Unis, les FDS avaient lancé le 31 mai leur offensive pour reprendre ce fief jihadiste. Des dizaines de milliers d’habitants avaient réussi à fuir la ville avant qu’elle ne soit complètement assiégée par les FDS, mais des dizaines de milliers d’autres avaient été pris au piège des combats.

Les FDS avaient affirmé que l’utilisation par les jihadistes d’habitants comme boucliers humains avaient retardé la prise de la ville, car elles voulaient éviter des victimes civiles.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, depuis le 31 mai, 437 civils ont été tués dont 105 enfants dans la ville et sa région. Parmi les civils, 203 ont péri dans les frappes de la coalition et le reste dans les combats. Durant la même période, 299 membres des FDS on péri, ainsi que 1 019 jihadistes, a ajouté l’ONG.

Avec AFP





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Syrie: L’Etat islamique enlève 2 000 civils en fuyant Minbej pour les utiliser comme boucliers humains

    1. Salmon

      kif kif bourico

      hamas , fatah , olp , arabie saoudite , qatar , iran etc

      onu , unesco , aiment les bouclier humains de ces monstres !

    2. Salmon

      ET CES FRANCAIS LECHES BABOUCHES SONT LES ESCLAVES DE L’ARABIE SAOUDITE !!!!!!!!!!!!!!!!!

      MDR !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *