toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

République tchèque : Suite à la pression arabe, les livres n’auront plus le droit de citer Jérusalem comme capitale d’Israël


République tchèque : Suite à la pression arabe, les livres n’auront plus le droit de citer Jérusalem comme capitale d’Israël

.

Le Prague Daily Monitor, citant un quotidien tchèque Mlada fronta Dnes lundi, a informé que cette décision a été prise suite à la visite de Khlaed Alattrash,  l’ambassadeur de l’Autorité palestinienne à Prague qui s’est plaint auprès du Ministère de l’éducation d’un atlas figurant dans les livres scolaires des écoles locales désignant Jérusalem comme la capitale d’Israël.

L’éditeur de livres, Shocart, devra rééditer tout livre qui citerait Jérusalem comme capitale faute de quoi il ne serait plus certifié comme un livre scolaire tchèque reconnu. Les écoles vont percevoir des subventions pour acheter des livres certifiés.

Khlaed Alattrash, a déclaré que la plainte a été déposée après que des «Palestiniens» résidents en République tchèque lui aient présenté les cartes problématiques.

Selon Alattrash les cartes ne sont pas seulement inacceptable du point de vue des citoyens palestiniens, mais ne sont pas conformes au droit international ou la position officielle de l’UE.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères tchèque Irena Valentova a dit au journal Mlada fronta Dnes que «la République tchèque ne considère pas Jérusalem-Est comme faisant partie de l’Etat d’Israël. »

« Les pays membres de l’UE, y compris la République tchèque, considèrent Jérusalem comme future capitale des deux Etats, à savoir l’État d’Israël et le futur Etat de Palestine », a poursuivi Valentova.

Shocart prévoit de mettre à jour les livres, citant Tel Aviv comme capitale d’Israël, pour le début de la nouvelle année. Les gestionnaires de Shocart ont déclaré que désigner Jérusalem comme capitale était une erreur de négligence.

Le représentant du ministère des Affaires étrangères israéliennes, Emmanuel Nahshon a répondu à l’annonce: « Le ministère des Affaires étrangères travaille énergiquement avec les parties concernées dans le gouvernement tchèque afin d’annuler cet enseignement pervers. Il n’y a pas de limite à l’incitation palestinienne, qui ne se satisfait pas d’empoisonner les esprits des jeunes Palestiniens, mais cherche aussi à essaimer ses mensonges parmi les jeunes de la République tchèque. « 

JPOST – Traduction JForum

Learn Hebrew online







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “République tchèque : Suite à la pression arabe, les livres n’auront plus le droit de citer Jérusalem comme capitale d’Israël

    1. Malcolm Ode

      Pour que Jérusalem devienne la capitale unique de deux États indépendants, l’un juif, l’autre musulman, il faudrait AU MOINS un miracle!

      En devenant tous chrétiens par exemple. Mais libre à chacun de faire durer le plaisir ou de patienter que le Royaume s’impose…

    2. alauda

      Triomphe, si on peut dire. Le chantage au terrorisme, en sous-main, sans doute. Les Falestiniens sont réputés pour ça.

    3. judith

      Après l’invasion complète de l’Europe se seront toutes les capitales qui changeront de nom…
      Ils ont fait pression et je n’ai rien dit, je n’étais pas concerné, et un jour…mais il n’y avait plus personne.

    4. Israël

      Dans ce cas si les dirigeants israéliens en ont (mais ils n’ont pas une paire des c…..s), ils auraient illico considéré Prague non plus comme la capitale de la République Tchèque, mais comme la future capitale des 2 peuples Tchèque et Slovaque. Et capitale de la République Tchèque Brunau !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *