toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Qui est l’imam marocain devant lequel s’est prosterné Koen Geens, le ministre belge de la Justice ?


Qui est l’imam marocain devant lequel s’est prosterné Koen Geens, le ministre belge de la Justice ?

Le  ministre fédéral  belge de la Justice et responsable des cultes, Koen Geens, a été vu en train de se prosterner cette semaine devant l’imam sulfureux  Mohamed Tojgani, de la mosquée salafiste de Bruxelles (Al Khalil)  à Molenbeek.

 

Cet imam d’origine marocaine, qui ne parle ni français ni néerlandais, est connu par ses discours très conservateurs de l’Islam note Felice Dassetto, sociologue et professeur émérite de l’Université catholique de Louvain.

 

Dans une commune à forte concentration musulmane, l’imam Tojgani préside à Molenbeek un très important centre islamique qui se trouve dans les locaux de la mosquée al Khalil, ou siège « la Ligue d’Entraide Islamique. »
Il est aussi membre du « Conseil Supérieur des Musulmans » une organisation non reconnue qui a publié en 2000 un fascicule de propagande légitimant le massacre des moines de Tibhérine.

 

Proche des salafistes et très engagé dans les causes palestinienne et afghane, l’imam Toujgani est président de la « Ligue des Imams de Belgique », dont le centre a accueilli le Bureau des moudjahidines afghans dans les années 1970-1980 (lié au à Gulbuddin Hekmatyar).

L’imam Tojgani  est un misogyne typique  des musulmans

 

L’imam Toujgani  avait  tenu, en octobre 2004, des propos répugnants sur le statut de la femme lors d’un sermon du vendredi :

 

« Les femmes qui promeuvent l’Occident, celles qui ont épousé les idées occidentales, qui ont tête aux mamelles de l’Occident, ont oublié leur culture, ont oublié leurs traditions, leurs mœurs, leurs coutumes et leur religion. Nous leur disons vous reniez et vous êtes manipulées par des mains invisibles qui veulent déstabiliser le Maroc. Ceci ne se fera pas car le Maroc a un peuple cultivé et religieux, jaloux de sa religion et qui pense à la stabilité de son pays sur la voie de l’Islam

 

L’imam radical, Mohammed Toujgani, s’est surtout opposé aux nouvelles dispositions du code de la famille au Maroc qui consacrent une certaine égalité hommes-femmes.

 

Il continua sa diatribe :

 

« Le divorce, chez nous en Islam, relève du droit de l’homme. Le problème essentiel qui se trouve dans le nouveau code est que le divorce ne restera plus dans les mains du mari.(…) Les couples divorcent et doivent tout partager. Mais quelle plaie ! (…)   On demande aussi d’élever l’âge du mariage à 18 ans. Vous savez qu’il y a des filles pubères dès l’âge de 9 ans. Aujourd’hui, en droit marocain, une fille peut se marier si elle et son corps en ressentent le désir. (…) »

 

Il critiqua aussi la nouvelle loi marocaine rendant plus difficile la pratique de la polygamie avec un discours radical anti-occidental niant l’égalité des droits hommes-femmes et défendant la pédophilie.

 

« Le nouveau code (…) ne permettra plus à l’homme que d’épouser une seule femme. (…) Il nous revient à nous, communauté musulmane, à être vigilants, à être présents pour défendre notre patrimoine. Ce code est sioniste, occidental, il est contre l’Islam. Ce code est contre vous. »

 

La question qui fâche  

1486162915_B979361178Z.1_20160804064722_000_GTQ7BBDKJ.3-0

Comment un ministre fédéral belge de la Justice et responsable des cultes puisse faire des courbettes à l’imam sympathisant des salafistes et dont les propos vont à l’encontre du socle de valeurs du peuple belge ?

 

Les islamistes d’origine marocaine, profitant déjà de la grande tolérance des autorités locales en Belgique, ont réussi une percée électorale lors du scrutin fédéral de 2014 en faisant élire deux candidats d’un parti islamique dont le programme prône l’application de la Sharia. En attendant les prochaines élections communales de 2018, ils  espèrent encore plus d’adhésions.

La photo va rester un symbole de la dhimmitude des dirigeants européens  et va certainement jouir le leader terroriste mondial Abou Bakr al-Baghdadi, l’émir autoproclamé de l’État islamique en Irak et en Syrie.

Avec cette nouvelle photo, qui circule actuellement sur les réseaux sociaux, des commentaires demandent la démission immédiate du ministre pour s’être incliné en se prosternant devant cet imam controversé.

À moins qu’une onde de choc ne vienne secouer les élus, la Belgique dont 10% de la population est musulmane, la Belgique sombre dans une abdication culturelle, politique et sociale face à la montée de l’Islam.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Qui est l’imam marocain devant lequel s’est prosterné Koen Geens, le ministre belge de la Justice ?

    1. michel boissonneault

      quelle sourire sympathique , quelle regard chaleureux plein de compassion….
      Anibal Lecter + Freddy + Charles Manson et Ted Bundy ont maintenant ont un nouvel ami

    2. alauda

      La religion comme moteur d’ascension sociale en UE :
      T’es pas reconnu dans ton pays, tu y critiques ses lois progressistes… Pars en Europe vendre ta salade, tu y rencontreras le ministre des cultes. Comme il ne comprend pas l’arabe, tu obtiendras des avancées notables en matière de charia.

      C’est l’histoire brève d’un mec avec lequel on aurait peur de prendre l’ascenseur, quand on est une femme.

    3. alauda

      Je n’avais pas vu : le ministre fédéral de la Justice est aussi responsable des cultes en Belgique !!! Il n’ont pas lu Montesquieu de l’autre côté de la frontière.

    4. Malcolm Ode

      C’est à pleurer! Vraiment.

      Quand deux imbéciles incultes se rencontrent, le plus inculte se prosterne devant l’autre. Ici, c’est le Ministre de la Justice élu d’un pays occidental.

      Comme si Koen Geens s’était agenouillé devant Mickey Mouse pour avoir l’air de respecter la démocratie américaine! J’aimerais fondre en larmes!

      Comme si le Pape lui-même avait lavé les pieds de musulmans en signe de soumission du Christ à Satan! Comme si la presse occidentale violait les consciences pour défendre le projet interlope de Mahomet…

      Mon coeur et mon âme s’attristent devant cette inaptitude abyssale et crasse de nos dirigeants à percevoir la réalité telle qu’elle est et à y agir conformément à leur mandat populaire.

      Les fruits de nos démocraties bisounours doivent désormais s’appeler Trump et le Pen, Sans quoi on est perdus.

      Le Belges auront bien mérité leur triste Histoire belge.

    5. Roland

      Cette photo à été coupée sans doute par les socialistes fous de rage d’avoir été éjectés du gouvernement Fédéral. le ministre se penche pour regarder un étalage de patisseries orientales, il ne s’incline pas devant cet islamiste. Maintenant reste une question; que fait cet islamiste ne parlant aucune des langues nationales chez nous. Dehors…Retour au bled.

    6. alauda

      @Roland,

      Êtes-vous certain pour la photo ? Je me suis posée la question du recadrage possible lors du premier article paru antérieurement à celui-ci.

    7. Chauchaud

      Les francais sont peut etre cons, mais plus con qu’un belge tu meurs, et de surcroit lorsqu’il s’agit d’un ministre.
      Ils ont tous un pois chiche a la place du cerveau.

    8. Malcolm Ode

      @ roland :

      Après vérifications, ce ministre belge exprime bien sa vénération pour cet imam et non pour un plateau dessert ; ce que le gouvernement belge aurait de toutes façons dénoncé.

      En clair, il s’adonne au lêche-babouches du plus bas étage qui soit devant le monde entier, pour être plus mahométant que Mahomet.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap