toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Purge : le Conseil de l’Europe comprend le «nettoyage» en Turquie !


Purge : le Conseil de l’Europe comprend le «nettoyage» en Turquie !

Au terme d’une rencontre avec le ministre turc des Affaires étrangères le 3 août, le secrétaire général du Conseil de l’Europe a reconnu le «besoin de nettoyer» les institutions en Turquie après la tentative de coup d’Etat.

«Je voudrais dire qu’il y a eu trop peu de compréhension de la part de l’Europe au sujet des défis que cela a créés pour les institutions démocratiques et l’Etat en Turquie», a indiqué Thorbjorn Jagland, secrétaire général du Conseil de l’Europe, après sa rencontre avec le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu.

«Je reconnais que bien sûr il était nécessaire de lutter contre ceux qui étaient derrière ce coup d’Etat raté et aussi ce réseau secret, qui a infiltré les institutions de l’Etat, l’armée et aussi la justice», a-t-il ajouté, avant de préciser qu’il était au courant des volontés putschistes du prédicateur en exil et de ses ouailles. «Nous avions été informés de cela [les réseaux de Gülen] depuis très longtemps. Donc bien sûr nous voyons le besoin de nettoyer tout cela», a déclaré Thorbjorn Jagland avant de rencontrer le président Recep Tayyip Erdogan, puis le Premier ministre, Binali Yildirim.

Thorbjorn Jagland s’est en outre félicité du fait que le gouvernement turc «ait accepté de travailler avec des experts du Conseil de l’Europe pour que ceci [la période post-coup d’Etat] se passe convenablement».

Le secrétaire général du Conseil de l’Europe est le premier responsable européen à apporter son soutien à Ankara depuis le début des purges qui ont commencé dès le lendemain de l’échec de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet. Concernant la traque implacable des sympathisants du prédicateur Fethullah Gülen, qui vit en exil aux Etats-Unis et que le gouvernement turc accuse d’être derrière le putsch avorté, il a néanmoins tenu à rappeler la nécessité «que cela soit fait en conformité avec l’Etat de droit et les normes de la Convention européenne des droits de l’homme».

Alors que l’Europe ne se gène pas de critiquer vivement le comportement d’Ankara compte tenu de la chasse aux sorcières qui se poursuit contre tous ceux qui sont susceptibles d’avoir participé au coup d’Etat – au sein des médias, de l’armée, de la justice ou de l’éducation – les propos du secrétaire général du Conseil de l’Europe font l’effet d’un cheveu sur la soupe. Depuis le 15 juillet, quelque 10 000 personnes ont été placées en détention provisoire et près de 50 000 ont été limogées en Turquie.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Purge : le Conseil de l’Europe comprend le «nettoyage» en Turquie !

    1. sergeb

      le secrétaire général du Conseil de l’Europe a reconnu le «besoin de nettoyer» les institutions en Turquie après la tentative de coup d’état. Et bien ça ne peut être pire alors a quand l’entrée de la Turquie dans l’UE!!! La Turquie islamique d’HER DOGAN a-t’elle plus de valeur que l’islam de France .. Pour ceux et celles qui semblent ignorer la différence et bien, il n’y a qu’un islam. Vous imaginez un islam attribué a chaque pays, c’est tout a fait ridicule.

    2. sergeb

      CONSEIL DE L’EUROPE = GOUVERNEMENT MONDIAL HORS DE CETTE NOUVELLE ENGEANCE POINT DE SALUT JE SUPPOSE…

    3. MisterClairvoyant

      L’Europe a fait la guerre a Kadafi, Moubarak, Bachard, Saleth, Papadoc etc pour faire tomber les «dictateurs». Et maintenant, elle est pour un dictateur islamiste, que massacre son armée, censée garantir la laïcité, l’indépendance de la justice, des écoles et des universités, devenues des fiefs islamisés par l’AKP. A la fin va soutenir le retour d’Hitler en Allemagne et son allié la Turquie!

    4. Roland

      QUI à élu ce rigolo, vous citoyens Européens ? NON ….Les Britanniques ont été les premiers à déclarer la guerre au sinistre Adolph, ils quittent l’Europe aussi les premiers. Arrêtons cette blague « d’Europe » dirigée par des non élus…Demandez aux citoyens de choisir comme en Angleterre….Certains pays ayant subi la dictature des communistes ont compris, en Bulgarie, Varna, pas UN réfugié bidon….Un boche n’a jamais mis un pied en Angleterre, suivons l’exemple de ceux qui n’ont pas collaborés.Que Merkel reste chez elle et arrête de distribuer les réfugiés dans toute l’Europe.

    5. natan

      Roland, vous n’avez pas lu la déclaration de l’ancien banquier de Sarko, Juncker, qui a déclaré « qu’il n’est pas question de diminuer les arrivées de « réfugiés » en Europe » ?

    6. natan

      Ce type fait penser, malgré ses différent avec la Russie, à un certain staline, il avait tellement fait de purges qu’il a faillit offrir la Russie aux allemands !

      Je ne donne pas cher de l’armée turque en cas de conflit, comme ça à faillit avec l’histoire du Sukhoi abattu !!

    7. Aline1

      Que dire de plus sur le « machin » et des hommes qui y travaillent.

      Des monstres sans cœur et sans crainte pour leurs peuples. Des hommes qui doivent travailler pour leurs intérêts particulièrement personnel.

      Vivement le démantèlement du truc qui les abrite, et leur dispersion à tous.
      Un exode qui les mènera dans les pays totalitaires qu’ils chérissent tant. Amen !

    8. rachel

      L europe est nazi c est tout, mais en plus soft, plus insidueux, quand en france on nous interdit de dire qu on a peur de l islam, y a un probleme, quand certaines mairies dites de la republique, on glorifie des terroristes tueurs de civils, y a un probleme, quand on dit juifs dehors, y a un probleme, etc etc

    9. sergeb

      Je me demande si MERKEL ou MAKREL N’a pas fais exprès de faire entrer autant de ces migrants pour emmerder les pays européens, genre de vengeance pour les deux défaites de L’Allemagne ce serait chiant non…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap