toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nouvelle barbarie de l’Etat islamique : Cinq jeunes garçons exécutent des otages kurdes dans une nouvelle vidéo


Nouvelle barbarie de l’Etat islamique : Cinq jeunes garçons exécutent des otages kurdes dans une nouvelle vidéo

.

L’Etat islamique a diffusé une nouvelle vidéo glaçante où cinq garçons abattent des otages kurdes. L’un des enfant, blanc aux yeux bleus serait britannique. Il s’agirait du fils d’un autre djihadiste britannique qui morts en combattant en Syrie.

Une récente vidéo de Daesh montre cinq garçons qui doivent avoir entre 10 et 13 ans, armés, vêtus de tenues de camouflage devant des otages. Les visages des enfants qui viendraient de Royaume-Uni, de Tunisie, d’Egypte, de Turquie et d’Ouzbékistan s’affichent clairement sur l’écran. La vidéo se termine par les images du meurtre de sang-froid des otages qui seraient des combattants kurdes capturés lors des combats.

L’un des garçon dont l’identité n’a pas été établie mais qui est présenté comme Abu Adullah Al-Britani, blanc aux yeux bleus, serait britannique. Abu signifie «fils» en arabe, ce qui donne à croire qu’il peut être le fils d’Abdullah al-Britani, un jeune djihadiste britannique qui s’était marié en Syrie avant d’être tué dans une frappe de drones. Des dizaines autres djihadistes britanniques combattraient pour Daesh en Syrie en utilisant le nom al-Britani.

Loading...

Il n’est pas rare que, dans sa communication, l’Etat islamique utilise des enfants. Cela permet à l’organisation terroriste de se vanter de préparer une nouvelle génération de djihadistes. Selon Quilliam Foundation, un think-tank basé à Londres, environ 50 enfants britanniques grandissent au sein de Daesh et sont formés pour devenir des combattants de l’Etat islamique. En outre, plus de 850 ressortissants britanniques se sont rendus en Syrie et en Irak pour rejoindre les groupes terroristes.

garçon Etat islamique





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Nouvelle barbarie de l’Etat islamique : Cinq jeunes garçons exécutent des otages kurdes dans une nouvelle vidéo

    1. i

      La terre est réservée pour le feu. Elle va être détruite comme Sodome et Gomohrre. Trop d’horreurs, trop de guerres, d’immondices. A partir de maintenant plus de répit pour la terre. Les catastrophes vont se multiplier par 1000 en puissance et en nombres. Vous n’aurez pas un seul jour de répit. Le feu du soleil va brûler, les étoiles vont tomber sur terre, les mers vont se changer en sang, les fleuves aussi. Tremblements de terre de plus en plus violents, volcans explosant d’une force inouie. La Colère du Tout Puissant est en marche. Elle va répandre sa fureur sur les habitants de la terre. Vous n’en avez vu que les prémices. C’était pour vous réveiller, vous faire regarder le ciel. Mais vous ne comprenez rien, vous êtes butés. Le temps s’accélère, les coupes de la colère se déversent avec force et avec rage sur la terre.

    2. Jean-François Duhamel

      Le pire est que ces gosses sont totalement irrécupérables. les présumés « repentis » ne le sont pas non plus (ils sont conditionnés pour agir tôt ou tard).

    3. sergeb

      Et pendant ce temps les politiques et les merdias c’est SILENCE RADIO
      tant que ce n’est pas Israël qui se défends contre les arabes palestiniens.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *